The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

L'inexpérience italienne n'inquiète pas Filippo Lanza

 
Malgré le turnover appliqué par son coach, Filippo Lanza est devenu un joueur cadre de l'Italie
 
Tokyo, Japon, le 22 novembre 2013 – L’Italie possède le plus jeune effectif de la Coupe des Grands Champions FIVB 2013 et son sélectionneur Mauro Berruto a procédé à une large revue d’effectif au cours de ce début de tournoi, en changeant plusieurs fois ses titulaires.

Pourtant, l’un des Azzurri est pratiquement incontournable depuis l’entame de cette compétition au Japon : le latéral Filippo Lanza, qui a terminé vendredi meilleur marqueur des vice-champions d’Europe, lors de leur défaite 3-2 face aux États-Unis, pour leur premier match au Metropolitan Gymnasium de Tokyo.

"Notre coach essaye de profiter au maximum de ce tournoi pour que les joueurs qui ont le moins d’expérience en engrangent le plus possible", expliquait Lanza après le match de vendredi, qu’il terminait avec 22 points (dont un contre et deux aces). "Je n’ai pas joué à l’EuroVolley il y a deux mois, et je suis bien sûr très content de pouvoir aider l’équipe autant que je le peux. Mais bon, on n’est pas venus ici seulement pour tester différentes choses : on vise toujours la victoire, et notre but est d’accrocher une médaille dimanche."

Après avoir remporté les Jeux de la Méditerranée en Turquie et disputé la Ligue mondiale cette saison, Lanza est titulaire pour la première fois dans une compétition majeure. "La Coupe des Grands Champions est un tournoi très difficile", confiait-il. "On est arrivés ici sans préparation, le regroupement a eu lieu le jour de notre départ au Japon. C’est une compétition très exigeante, car on enchaîne les matchs sans avoir vraiment le temps de récupérer. Et en plus, on affronte les meilleures équipes du monde, donc il faut être au top chaque jour pour espérer avoir une chance." Lanza compense sa taille relativement modeste pour un joueur moderne (1m98) par une excellente technique et une intelligence de jeu qui lui permettent de s’adapter rapidement à l’adversaire.

Filippo vit donc une belle expérience sur le terrain, mais pas seulement : le joueur semble être tombé sous le charme de l’archipel nippon. "Ça fait seulement quelques jours qu’on est ici, et on est très pris avec les matchs et les entraînements, mais ce pays m’a déjà fait forte impression. Les gens sont extrêmement gentils et polis, on apprend beaucoup de leur culture. C’est incroyable. On a visité Kyoto et Tokyo très rapidement, mais ça donne envie de revenir un jour, avec plus de temps."

Lanza fait partie de la jeune génération italienne, ce qui ne l’a pas empêché de participer cette année au Championnat du monde FIVB des clubs cette année au Brésil avec le Trentino Diatec. "Avec le décalage horaire et l’emploi du temps très chargé, c’est difficile de parler avec mes amis, mais j’ai reçu un message de félicitations de mon entraîneur Roberto Serniotti. On aura certainement plus le temps de parler quand je rentrerai, j’ai hâte de partager mon expérience japonaise avec tout le monde à Trente."

Les Italiens affronteront samedi le pays hôte pour leur avant-dernier match dans le tournoi. "Ça sera un match difficile", commentait Lanza. "On commence à sentir la fatigue s’accumuler un peu et on sait que le Japon sera super motivé pour briller devant son public. Ils défendent beaucoup, donc on va bien analyser leur jeu pour se préparer en conséquence. On va faire une séance vidéo ce soir avant le match de demain. On veut rentrer à la maison avec une médaille autour du cou, et pour atteindre cet objectif, il faudra battre le Japon. "




 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   FIVB home page
   Volleyball home page

LATEST NEWS

Latest headlines