The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

Natalie Cook : "J'ai hâte d'être à 2014"

 
Le podium du l’Open de Phuket, de g. à d. : Maria Clara Salgado Rufino/Carolina Solberg Salgado (Brésil), Chen Xue/Xinyi Xia (Chine) et Emily Day/Summer Ross (États-Unis)
 
Lausanne, Suisse, le 20 novembre 2013 – Alors que la saison FIVB 2013 de beach volleyball est sur le point de se terminer, la légendaire beach volleyeuse australienne Natalie Cook donne ses impressions sur l’année passée, parle des sportives qu’elle a préférées et de ses espoirs.

"Cette année nous avons assisté à de nombreux grands moments. L’un de mes meilleurs souvenirs reste d’avoir vu de nouvelles équipes gagner, comme les Néerlandaises Madelein Meppelink et Sophie van Gestel en Argentine, les Brésiliennes Maria Clara et Carolina Salgado qui ont remporté leur premier Grand chelem à Moscou, et la championne du monde chinoise Chen Xue qui était accompagnée d’une nouvelle partenaire, Xinyi Xia, en Thaïlande.

"En revanche, il est évident que les grands absents étaient les États-Unis. Je ne me souviens pas avoir vu les féminines quitter le Top 10 auparavant. Alors que Misty May-Treanor a pris sa retraite et que sa partenaire Kerri Walsh-Jennings a raté une grande partie de la saison, pendant qu’April Ross et Jen Kessy ont connu une baisse de forme par rapport à 2012, de nouvelles équipes américaines ont pu reprendre le flambeau. C’était l’occasion rêvée par exemple pour Jennifer Fopma et Brooke Sweat. En revanche, avec la mise en place du beach volley dans le système NCAA (National Collegiate Athletic Association), je pense que les États-Unis vont vite revenir sur le devant de la scène.

"Les Allemandes Laura Ludwig et Kira Walkenhorst ont été les surprises de l’année. Ludwig évoluant avec une nouvelle partenaire, leur quatrième place à la fin de l’année 2013 est remarquable. Je dirais que Talita Da Rocha Antunes a été la joueuse la plus exceptionnelle de l’année, elle qui continue à mettre la barre très haut en termes de contre, de leadership et d’attitude générale. Sa place de n° 1, aux côtés de Taiana Lima, veut tout dire.

"L’année qui suit une année olympique est toujours l’occasion de découvrir de nouvelles équipes ou de voir des séparations au long de l’année. De nombreuses équipes sont passées par là, notamment du côté des Pays-Bas. Sanna Keizer a arrêté le volley en raison d’une blessure récurrente et il y a donc eu un mélange d’équipes. Mais Madelein Meppelink et Marleen van Iersel se sont avérées très solides. J’ai hâte de voir comment elles vont évoluer l’année prochaine.

"Walsh/Ross est évidemment le grand duo à surveiller dans les années à venir, tandis que j’ai hâte de voir si Juliana Felisberta fera son retour sur le circuit. Je pense que les équipes ne bougeront pas trop en 2014 car elles voudront bien se lancer en 2015.

"Dans les années précédant les Jeux olympiques 2016, je pense que le principal sera de se concentrer sur l’objectif final. Les sportives devront s’entraîner tous les jours comme si elles se préparaient pour Rio. Et comme il reste encore trois ans, elles devront trouver le moyen de prendre du plaisir à l’entraînement. La variété met du piment dans la vie, il faut donc changer son lieu d’entraînement, ses partenaires d’entraînement, vivre de nouvelles expériences en dehors du terrain aussi. Pour ne jamais s’ennuyer en fait. Les coupes continentales apportent également une autre dimension à la qualification, mais certains pays auront du mal à trouver l’équilibre.

"C’était génial aussi de voir le Circuit mondial FIVB revenir en Chine, en Afrique du Sud ou en Argentine. J’adorerais voir la compétition continuer aux États-Unis, avec un autre Grand chelem de Long Beach, et pourquoi pas bientôt en Australie !"

"Le beach volley a un avenir brillant et j’ai hâte que l’année 2014 commence."

Natalie Cook est devenue la première Australienne à participer à cinq Jeux olympiques consécutifs et la seule à avoir disputé les cinq épreuves olympiques de beach volley. Après avoir débuté sur le Circuit mondial FIVB de beach volley en 1993, Cook a remporté la médaille de bronze aux JO de 1996 et l’or en 2000 avec Kerri Pottharst, avant de terminer 4e à Athènes, 5e à Pékin et 19e à Londres, à la suite de quoi elle a annoncé sa retraite. Elle a créé son entreprise Sandstorm qui chapeaute les programmes Oz Volley et Surf Volley. Elle s’assure également que de nouveaux terrains de beach volley voient régulièrement le jour afin de répondre à la popularité croissante du beach volley.

Discutez avec Nathalie sur Twitter et Facebook (NatCookVB).




 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   FIVB home page
   Beach volleyball home page

LATEST NEWS

Latest headlines