The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

Débuts réussis pour l'Italie, le Brésil et les États-Unis en Coupe des Grands Champions

 
Jiri Kovar est l'un des jeunes joueurs alignés par Mauro Berruto qui a permis à l'Italie de battre la Russie, championne olympique et d'Europe en titre
 
Kyoto, Japon, le 19 novembre 2013 – L'Italie, le Brésil et les États-Unis ont réussi leur entrée en lice en Coupe des Grands Champions FIVB de volleyball masculin 2013, mardi, s'imposant tous 3-1 face à la Russie, l'Iran et le Japon respectivement.

L'Italie a pris sa revanche après sa finale perdue contre la Russie en Championnat d'Europe cette année. Le jeune groupe aligné par Mauro Berruto a fait preuve d'une grande maturité et d'un haut niveau pour venir à bout du champion olympique en titre en quatre manches (28-26, 25-20, 19-25, 27-25).

Le premier match de cette Coupe des Grands Champions masculine 2013 opposait donc deux géants européens. Dans l'ensemble, les Italiens ont commis moins de fautes que les Russes et se sont imposés grâce à un Ivan Zaytsev des grands soirs, auteur de 20 points, bien secondé par Filippo Lanza et ses 13 points. Le Russe Dmitriy Muserskiy a mené la révolte avec 17 points, ce qui n'aura toutefois pas été suffisant.

L'entraîneur Azzurro Mauro Berruto a déclaré : "Bien entendu, c'est toujours un grand défi d'affronter le champion olympique et champion d'Europe en titre. Nous avons eu le bon état d'esprit dès l'entame du match. La moitié de notre six de départ était renouvelée, avec Lanza, Piano et Kovar. Je suis très fier de ces trois joueurs. Nous avons résisté à la Russie grâce à un bon niveau de jeu. Nous avons été très efficaces. Ils nous ont mis sous pression par moment avec leur service, mais je suis heureux que nous ayons réussi à gagner cette rencontre."

L'entraîneur de la Russie Andrey Voronkov commentait pour sa part : "Aujourd'hui, nous avons fait beaucoup d'erreurs au service, et nous n'avons pas réussi à capitaliser sur nos multiples occasions. Le plus important n'est pas que nous ayons perdu, mais de savoir que nous avons fait des erreurs et que nous devons les corriger."

En lice pour un troisième titre consécutif dans la compétition, leur quatrième au total, les triples champions du monde brésiliens ont battu l'Iran 3-1. L'équipe asiatique montante a eu du mal à entrer dans son match, son premier depuis plusieurs mois, mais est parvenue à écarter plusieurs balles de match avant que le Brésil ne s'adjuge la partie (25-16, 25-17, 25-27, 25-23).

Devant de nombreux supporters des deux équipes, le Brésil a rapidement pris l'ascendant, mais s'est heurté à une résistance courageuse des Iraniens. L'attaque brésilienne est le fruit d'un travail collectif bien rodé puisque quatre joueurs ont terminé la rencontre à plus de dix points, à commencer par Wallace De Sousa (19 pts) et Sidnei Dos Santos Jr. (surnommé Sidão), auteur de 15 points, dont cinq contres et deux aces. Côté iranien, Amir Ghafour s'est détaché avec 15 unités.

"Je tiens à féliciter le Brésil pour son excellent match", a déclaré l'entraîneur de l'Iran Julio Velasco. "J'ai passé des matchs du Brésil à mes joueurs à de nombreuses reprises pour leur montrer comment bien jouer, alors ce n'était pas facile de les affronter au début. Je leur ai dit qu'on ne pouvait plus compter sur l'effet de surprise désormais, et le Brésil a adopté une tactique et une défense efficaces sur nos offensives. Ils ont forcé mes joueurs à frapper des ballons qu'ils ne voulaient pas attaquer. Nous en avons beaucoup souffert, physiquement, mais aussi mentalement. Dans la deuxième partie de la rencontre, nous avons réussi à nous améliorer, nous avons joué avec plus de confiance et nous avons varié nos attaques. Je pense que mes joueurs ont beaucoup appris lors de cette rencontre."

"L'Iran est l'une des équipes qui a accompli le plus de progrès ces dernières années", estime son homologue brésilien Bernardo Rezende. "Elle fait désormais partie de l'élite, et comme l'a dit Velasco, on sait désormais à quoi s'attendre avec eux. Ils ont joué la Coupe du Monde, la Ligue mondiale et ont toujours une chance de l'emporter, dans toutes les compétitions qu'ils disputent. Ils sont bien entraînés et ont bien joué en Championnat d'Asie. Nous avons manqué de rythme parce que nous avons très peu joué cette année. Nous leur avons mis beaucoup de pression. C'était un très bon test pour nous, dans ce tournoi de haut niveau. C'est une victoire importante, la première étape vers un tournoi réussi."

Les héros locaux du Japon ont également eu du retard à l'allumage face aux États-Unis. S'ils ont finalement réussi à trouver leur rythme et à afficher un bon niveau dans les troisième et quatrième sets, ce sont bien les Américains qui l'ont emporté 3-1 (25-17, 25-17, 21-25, 25-20).

Soutenu par un public venu en nombre, le Japon a réussi à poser quelques problèmes aux Américains, notamment dans la troisième manche, mais s'est finalement incliné en quatre sets. L'homme du match était Matthew Anderson, qui a réussi 21 points. Le contreur central Maxwell Holt le suit avec 18 points, dont un total remarquable de 8 contres. Les États-Unis ont largement dominé au bloc (17-7), malgré les 12 points de Tatsuya Fukuzawa.

"Nous sommes ravis d'avoir gagné ce soir", s'est exclamé le coach américain John Speraw. "Nous avons eu l'occasion de jouer deux fois contre le Japon avant le début de la compétition, et nous avions perdu les deux fois. Nous sommes très bien entrés dans la partie et nous avons profité de notre taille et de notre puissance pour ne rien laisser passer au filet. Je pense aussi que nous avons été meilleurs qu'eux en transmission de balle. Je ne suis pas surpris par le scénario du troisième set, ils jouaient au même niveau qu'en préparation. Ils ont fait d'énormes progrès depuis la Ligue mondiale. Max Holt a réussi un match de feu, et Matt Anderson a assuré depuis la ligne de service."

Gary Sato, le sélectionneur du Japon, a reconnu être déçu de l'entame de match : "Je pense que nous sommes capables de mieux jouer. Vous l'avez vu dans les troisième et quatrième sets, où nous avons évolué au niveau nécessaire pour réussir. Il faut reconnaître le mérite des États-Unis, dont certains joueurs sont champions olympiques. Ils savent être présents dans les moments importants et tirent leurs coéquipiers vers le haut. Quoi qu'il en soit, toutes les équipes que nous affrontons ici sont les meilleures du monde, alors ce ne sera pas plus facile qu'aujourd'hui. Nous allons devoir hausser notre niveau de jeu."

Meilleur marqueur par journée

21 – Matthew Anderson, États-Unis - Japon, 19/11/13

Meilleurs marqueurs

21 – Matthew Anderson, États-Unis - Japon, 19/11/13
20 – Ivan Zaytsev, Italie - Russie, 19/11/13
19 – Wallace de Souza, Brésil - Iran, 19/11/13
18 – Maxwell Holt, États-Unis - Japon, 19/11/13
17 – Dmitriy Muserskiy, Russie - Italie, 19/11/13

Meilleurs contreurs
8 – Maxwell Holt, États-Unis - Japon, 19/11/13
5 – Sidnei Dos Santos Jr., Brésil - Iran, 19/11/13
4 – David Lee, États-Unis - Japon, 19/11/13
3 – Emanuele Birarelli, Italie - Russie, 19/11/13
3 – Matteo Piano, Italie - Russie, 19/11/13
3 – Lucas Saatkamp, Brésil - Iran, 19/11/13
3 – Amir Ghafour, Iran - Brésil , 19/11/13

Meilleurs serveurs
2 – Nikolay Apalikov, Russie - Italie, 19/11/13
2 – Sidnei Dos Santos Jr., Brésil - Iran, 19/11/13
2 – Matthew Anderson, États-Unis - Japon, 19/11/13

Meilleures performances au contre par équipe
17 – États-Unis - Japon, 19/11/13
12 – Brésil - Iran, 19/11/13
9 – Iran - Brésil , 19/11/13
9 – Italie - Russie, 19/11/13
6 – Russie - Italie, 19/11/13

Meilleures performances au service par équipe
4 – Italie - Russie, 19/11/13
3 – Brésil - Iran, 19/11/13
3 – Iran - Brésil , 19/11/13
3 – Japon - États-Unis, 19/11/13
3 – Russie - Italie, 19/11/13
3 – États-Unis - Japon, 19/11/13

Plus grand nombre de points par set
28-26
Italie - Russie (1er set), 19/11/13

Plus grand nombre de points par match
195 – Italie - Russie (28-26, 25-20, 19-25, 27-25), 19/11/13




 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   FIVB home page
   Volleyball home page

LATEST NEWS

Latest headlines