The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

Les États-Unis sur la bonne voie

 
 
Colorado Springs, Colorado, le 15 novembre 2013 – À quelques jours du Championnat continental NORCECA 2013 en septembre, Lloy Ball avait rendu visite à la sélection des Stars & Stripes à Anaheim (Californie).

L'ancien passeur, qui a participé à quatre Olympiades et terminé sa carrière avec une médaille d’or olympique en 2008, avait été séduit par l'approche du coach John Speraw.

"J’ai été impressionné par le niveau de jeu", a-t-il confié. "L’équipe a affiché beaucoup d’énergie avec beaucoup de concentration et de soin des détails.

"Je pense que John (Speraw) et son staff sont sur la bonne voie pour obtenir des résultats, nous seulement dans l’optique de Rio en 2016, mais bien avant cela."

L’équipe américaine lui avait donné raison en se couvrant d’or au Championnat continental NORCECA. Avec ce succès, les Stars & Stripes avaient validé leur billet pour la Coupe des Grands Champions FIVB du 19 au 24 novembre au Japon.

Là-bas, l’escouade étasunienne (n° 4 mondiale) aura fort à faire face au Brésil (n° 1), à la Russie (n° 2) et à l’Italie (n° 3), sans oublier l’Iran (n° 12) et le Japon (n° 17).

"On sait qu’on va devoir battre de grosses écuries en pleine confiance", souligne Speraw. "Mais on est impatients. Notre capacité d’adaptation sera décisive."

Le Brésil, l’Iran, la Russie et les États-Unis se sont tous qualifiés pour la Coupe des Grands Champions FIVB masculine en décrochant le titre continental. L’Italie a reçu une wild card et le Japon y participe en qualité de pays organisateur.

Les États-Unis ont déjà croisé le Brésil deux fois cette année en matchs de poules de la Ligue mondiale, avec un bilan de deux défaites (3-1 et 3-0). Ils vont également disputer deux rencontres amicales contre le Japon à Tokyo la semaine précédant le début de la compétition.

"C’est une belle opportunité de pouvoir s’entraîner avec le Japon chez lui", se réjouit Speraw. "C’est pourquoi nous tenons à remercier la Fédération japonaise."

Les États-Unis n’ont plus affronté la Russie et l’Italie depuis les JO 2012 (deux défaites) et l’Iran depuis la Coupe du Monde FIVB 2011 (victoire 3-0).

Douzième de la Ligue mondiale FIVB 2013, la sélection américaine a suivi la phase finale à la télévision. Raison de plus pour se féliciter de cette qualification à la Coupe des Grands Champions selon Speraw.

"C’est important de se frotter à de gros calibres dans l’optique du Championnat du monde 2014", rappelle-t-il.

Le technicien indique également qu’il n’a pas encore terminé la phase de repérage pour les Jeux de Rio.

"Nous avons encore beaucoup de joueurs à évaluer", glisse-t-il. "Nous avons le temps pour ajouter encore plus de profondeur à l’effectif. C’est cela qui distingue les meilleures équipes."

Quelle que soit l’issue de la compétition, Lloy Ball est confiant pour l’avenir du volley américain.

"Je suis persuadé que les États-Unis ont la capacité de remporter n’importe quel tournoi chaque année".





 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   FIVB home page
   Volleyball home page

LATEST NEWS

Latest headlines