The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

La Brésilienne Fabi évoque Rio

 
Participer aux Jeux de Rio serait la cerise sur le gâteau pour la libéro brésilienne Fabi
 
Nagoya, Japon, le 13 novembre 2013 – Participer aux très attendus Jeux olympiques de Rio de Janeiro, devant un public local mordu de volley, serait la cerise sur le gâteau pour l'expérimentée Fabi Oliveira.

Mais si cette spécialiste du secteur défensif rêve de participer aux JO à domicile, elle est également consciente du fait que le temps passe inexorablement et qu'une carrière de sportif ne dure pas éternellement.

"J'adorerais jouer devant notre public, à Rio, mais j'ai déjà 33 ans", rappelle la double médaillée d'or olympique et meilleure libéro aux Jeux de Pékin, en 2008. "Je dois prendre les choses comme elles viennent et ne pas me projeter trop loin."

Fabi, qui a commencé le volley à 13 ans, a effectué ses premiers pas en sélection brésilienne en 2002, sous les ordres de Marco Aurelio Motta. Après une courte période d'absence, elle a fait son retour avec la Seleçao en 2005 avec qui elle joue depuis un rôle clé.

La native de Rio s'est exprimée mardi – aux côtés de ses partenaires Fabiana Claudino et Natalia Pereira – lors de la conférence d'après-match qui a suivi la victoire sur les États-Unis en Coupe des Grands Champions FIVB de volleyball féminin.

"Tout d'abord, il va falloir disputer ce tournoi. Ensuite, je me concentrerai sur le championnat brésilien (avec Unilever), puis il faudra préparer le Championnat du monde et la Coupe du monde l'année prochaine", a rappelé l'Auriverde. "Il reste de nombreuses échéances."

Fabi a reconnu à demi-mot ressentir quelques gênes et douleurs liées au fait d'évoluer aussi longtemps à un poste particulièrement exigeant. Malgré tout, son visage s'illumine dès qu'on évoque ses chances de disputer les Jeux pour la troisième fois, à domicile.

"J'aimerais vraiment jouer à Rio mais je dois voir les choses en face et avancer tournoi après tournoi", affirme Fabi qui aura 36 ans en 2016.

On l'aura compris, Fabi n'est pas du genre à mettre la charrue avant les bœufs.





 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   FIVB home page
   Volleyball home page

LATEST NEWS

Latest headlines