The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

Les coachs prêts à en découdre

 
De gauche à droite : les coachs Jose Guimaraes, Masayoshi Manabe, Igor Kurnosov, Kiattipong Radchatagriengkai, Karch Kiraly et Marcos Kwiek posent pour la photo de famille
 
Nagoya, Japon, le 11 novembre 2013 – Les sélectionneurs des six équipes participant à la Coupe des Grands Champions FIVB féminine ont rencontré les médias lundi.

Confrontés aux représentants des médias lundi, les coachs des six équipes qualifiées ont fait part de leur motivation pour l’ultime compétition de l’année, qui débute mardi après-midi à la salle Nippon Gaishi.

Le Brésil, champion olympique en titre, fait figure de favori et tentera de devenir la première nation à remporter pour la deuxième fois la Coupe des Grands Champions FIVB féminine, qui se dispute tous les quatre ans.

La compétition, qui se déroulera à Nagoya et Tokyo, sera retransmise à la télévision dans 127 pays.

Le Brésil, la Russie, les États-Unis et la Thaïlande ont validé leur billet en qualité de champion continental.

Le Japon est qualifié automatiquement en tant que pays hôte et la République dominicaine bénéficie de l’invitation accordée au vice-champion continental doté du meilleur classement olympique.

Chaque équipe disputera cinq rencontres.

"J’ai l’impression qu’on retrouve toujours les États-Unis en match d’ouverture", a confié le sélectionneur du Brésil Jose Guimaraes. "Leur système de jeu pose beaucoup de difficultés."

Les Brésiliennes, tombeuses des Américaines en finale des JO 2012, ont également remporté le Grand Prix mondial à Sapporo cet été, remportant tous leurs matchs en trois sets secs.

Le coach américain Karch Kiraly, l’une des grandes figures du volley outre-Atlantique, a reconnu l’ampleur de la tâche face à l’escadrille auriverde.

"Le Brésil est l’une des meilleures équipes au monde. C’est la deuxième fois qu’on le croise cette année", a-t-il noté. "C’est avant tout un style de jeu très discipliné avec très peu d’erreurs. Nous aspirons nous aussi à jouer comme cela."

Sixièmes à Sapporo, Kiraly et ses protégées visent plus haut cette fois.

"Le Brésil avait bien joué au Grand Prix mondial. On espère faire mieux."

La Russie, championne d’Europe, défiera le Japon en première journée. Le coach adjoint Igor Kurnosov affiche les ambitions de son équipe malgré un effectif décimé.

"Notre équipe est prête à donner le maximum contre le Japon", annonce-t-il. "Nous n’avons que dix joueuses, mais nous sommes heureux d’être ici."

Kurnosov se méfie tout particulièrement de la Japonaise Saori Kimura.

"Bien sûr, il faudra surveiller de près Kimura, mais le Japon possède bien d’autres joueuses redoutables."

Le coach nippon Masayoshi Manabe, qui a conduit son pays à la médaille de bronze aux JO 2012, est conscient du danger.

"On joue les championnes d’Europe en première journée. Ce sont des joueuses qui vont très haut et qui sont impitoyables au smash."

Manabe estime que le Japon devra suivre sa stratégie habituelle sans se laisser distraire.

"On s’adaptera à chaque adversaire, mais pas question de brader notre style de jeu."

Marcos Kwiek, le stratège de la République dominicaine, s’est fait le porte-parole de l’enthousiasme général au sein de son équipe, qui entrera en lice face à la Thaïlande.

"On est ravis d’être ici. L’équipe est prête mentalement et physiquement."

Kwiek sait que la concurrence sera rude.

"Ce sera très relevé. On jouera chaque match comme s’il s’agissait d’une finale."

Le sélectionneur thaï Kiattipong Radchatagriengkai a déclaré que la Coupe des Grands Champions fournirait une précieuse expérience à ses joueuses.

"Nous affronterons certaines des plus grandes équipes au monde. Il faudra en tirer des enseignements."




 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   FIVB home page
   Volleyball home page

LATEST NEWS

Latest headlines