The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

Allemandes et Américaines en finale féminine du Grand chelem FIVB de São Paulo

 
La Brésilienne Agatha Bednarczuk passe le Mikasa à Maria Antonelli dans le match pour le bronze qu’elles ont gagné contre les Italiennes Marta Menegatti/Viktoria Orsi Toth, alors que la finale aura lieu dimanche
 
São Paulo, Brésil, le 12 octobre 2013 – Dos au mur et menées au score, les Allemandes Laura Ludwig/Kira Walkenhorst, têtes de série n° 5, ont finalement remporté leur demi-finale en trois sets, samedi, et affronteront les Américaines April Ross/Kerri Walsh Jennings, têtes de série n° 10, en finale du Grand chelem FIVB double mixte de São Paulo doté de 440 000 $, dimanche matin, où le Circuit mondial faisait étape pour la 27e année consécutive au Brésil.

Alors que le Circuit mondial FIVB effectuait cette semaine son grand retour en Amérique du Sud après une trêve de six semaines, le programme de dimanche comprendra les finales des deux tableaux. Le neuvième tournoi de l'année est donc organisé à São Paulo qui accueille un événement du Circuit mondial pour la première fois de son histoire. Construits spécialement pour l'occasion, les terrains sont installés dans le Parque Villa Lobos, situé sur la côte ouest de la mégalopole.

PRÉSENTATION DE LA FINALE

Les Allemandes Ludwig/Walkenhorst, têtes de série n° 5, et les Américaines April Ross/Kerri Walsh Jennings, n° 10, viennent de former de nouvelles équipes sur le Circuit mondial FIVB et toutes deux ont enregistré six victoires et aucun revers avant la finale de dimanche à São Paulo. Si les deux équipes s'affrontent pour la première fois, les joueuses ont déjà eu l'occasion de se mesurer à de nombreuses reprises avec leurs anciennes coéquipières.

Les Allemandes Ludwig/Walkenhorst participent à leur neuvième tournoi ensemble. Elles se sont hissées trois fois dans le dernier carré et comptent une médaille d'argent et une quatrième place. Ludwig dispute le 99e tournoi du Circuit mondial FIVB de sa carrière. Arrivée 18 fois en demi-finale, elle a engrangé huit médailles d'argent mais n'a encore jamais été sacrée. Walkenhorst prend part à son 17e tournoi. Elle a disputé trois demi-finales, obtenu une médaille d'argent et terminé une fois quatrième. Ensemble, le duo allemand a fini deuxième au Grand chelem de Moscou il y a six semaines. Ludwig a également terminé neuvième des Jeux de Pékin en 2008 et cinquième à ceux de Londres en 2012 avec son ancienne partenaire Sara Goller, qui a depuis pris sa retraite.

La paire Ross/Walsh Jennings est la plus récente côté américain. Composé de deux olympiennes, ce duo disputait son deuxième Grand chelem seulement sur le Circuit mondial FIVB après avoir terminé neuvième à celui organisé à Gstaad, en Suisse, du 10 au 14 juillet. Walsh Jennings compte trois médailles d'or olympiques remportées avec son ancienne partenaire tandis que Ross a décroché l'argent l'an dernier aux Jeux de Londres. Par ailleurs, Walsh effectue son retour en compétition après une pause de six mois durant laquelle elle a donné naissance à son troisième enfant.

D'un point de vue individuel, Ross dispute son 84e tournoi sur le Circuit mondial FIVB. Elle a atteint le dernier carré à 37 reprises et obtenu 10 médailles d'or et 12 d’argent. De son côté, Walsh Jennings a pris part à 88 tournois, atteint 70 fois les demi-finales et a remporté 44 titres sur le Circuit mondial et 15 médailles d’argent.

En outre, Walsh Jennings va établir un nouveau record : dimanche, c'est en effet la première fois dans l'histoire du Circuit mondial que mari et femme disputeront une finale dans leur tableau respectif d'un même tournoi. Casey Jennings, qui remplace Sean Rosenthal, blessé, représente les États-Unis avec Phil Dalhausser et disputera la finale masculine face aux Brésiliens Bruno Schmidt/Pedro Salgado.

LE BRONZE POUR LE BRÉSIL

Samedi, les Brésiliennes Agatha Bednarczuk/Maria Antonelli, têtes de série n° 7, ont fait le bonheur des fans locaux en battant les Italiennes Marta Menegatti/Viktoria Orsi Toth (n° 21) en trois sets 25-23, 13-21 et 15-10 après 54 minutes d'efforts en petite finale.

Après avoir chacune remporté un match contre l’autre en début de saison, les deux équipes n’arrivaient pas à se départager dans le premier set et devaient jouer les prolongations. Les Brésiliennes parvenaient à se défaire du 23-23 avec une attaque gagnante d’Antonelli avant un service gagnant. Après quatre premiers points serrés, les Italiennes prenaient leur envol dans le deuxième set et bénéficiaient même d’une avance de neuf points à 20-11 alors que les Brésiliennes semblaient attendre le troisième set pour retrouver leur concentration.

Dans le tie-break, les Italiennes inscrivaient les deux premiers points avant de faire les frais de la réaction brésilienne. Mené 3-1, le Brésil reprenait ses esprits et Bednarczuk contrait Orsi Toth avant qu’Antonelli ne serve un ace pour donner l’avantage à son équipe 4-3. Bednarczuk marquait alors six des sept points suivants de son équipe, dont quatre sur attaques, dont un smash enroulé puis un service gagnant pour offrir aux Sud-Américaines la plus grande avance du set 14-8. Après deux points marqués par les Italiennes, la rencontre se terminait sur une erreur au service d’Orsi Toth.

Alignées pour la 11e fois sur le Circuit mondial, les Brésiliennes ont remporté leur première médaille de bronze alors qu'elles atteignaient le dernier carré pour la deuxième fois. Suite à cette victoire, les Auriverde quittent São Paulo avec 16 500 $ et un bilan de 6-2. Il s’agissait du 62e tournoi FIVB de Bednarczuk en sept saisons, sa cinquième demi-finale et sa deuxième médaille de bronze. Antonelli signait là son 88e événement en neuf saisons sur le Circuit mondial FIVB, sa 37e demi-finale et sa 12e médaille de bronze.

De leur côté, les Italiennes Menegatti/Orsi Toth repartent avec la quatrième place, 12 900 $ et un bilan de 5-3. Il s'agissait de leur troisième tournoi ensemble sur le Circuit mondial et de leur deuxième quatrième place. Menegatti, qui disputait le 55e tournoi FIVB de sa carrière et sa 14e demi-finale a obtenu la quatrième place pour la sixième fois. Orsi Toth, quant à elle, a joué son 15e tournoi FIVB, sa deuxième demi-finale et termine quatrième pour la deuxième fois.

DEMI-FINALES

En demi-finales féminines samedi matin, les Allemandes Ludwig/Walkenhorst ont ébloui les supporters locaux en surprenant les Brésiliennes Bednarczuk/Antonelli, 22-24, 21-14, 15-11 dans un match passionnant de 60 minutes exactement.

Dans l’autre demi-finale, les Américaines Ross/Walsh Jennings ont résisté à la jeunesse et à la ténacité des Italiennes Menegatti/Orsi Toth en trois sets, 18-21, 21-15, 15-13 dans une jolie rencontre de 51 minutes.

Les Allemandes Ludwig/Walkenhorst, qui disputent leur neuvième tournoi seulement sur le Circuit mondial FIVB ensemble et leur troisième demi-finale, l’ont emporté pour la première fois en trois tentatives cette saison face aux Brésiliennes Bednarczuk/Antonelli.

Le premier set était très serré et débordait jusqu’en prolongations avant que les Brésiliennes ne gagnent finalement 24-22. Le score restait à égalité à 13 reprises, notamment à tous les points entre 15 et 22, tandis que l’avantage changeait de main seulement deux fois. Les Allemandes ne récupéraient jamais l’avantage après que la prise de pouvoir des Brésiliennes à 6-5. Le score bloqué à 22-22, les Brésiliennes envoyaient deux attaques puissantes, la première par Bednarczuk et la balle de set par Antonelli, pour s’imposer.

Dans le deuxième set, les Brésiliennes marquaient les premières, mais les Allemandes ne lâchaient plus jamais l’avantage après l’avoir pris à 4-3 grâce à un jeu léché face à l’agressivité des Brésiliennes. Après avoir pris une avance de sept points à deux reprises, les Allemandes enlevaient le deuxième set grâce à une erreur du Brésil au service. La troisième manche, à l’instar de la deuxième, commençait par trois égalités avant que l’Allemagne ne prenne l’avantage à 5-4. Les Européennes signaient deux points de suite après un service gagnant de Ludwig et un contre de Walkenhorst pour prendre l’avantage 7-4. Les Brésiliennes n’allaient plus vraiment les embêter et Walkenhorst décidait de l’issue de la rencontre avec une attaque qui longeait le haut du filet pour retomber de l’autre côté.

Dans l’autre demi-finale, les Américaines Ross/Walsh Jennings ont gardé leur sang-froid tout au long de la rencontre pour oublier leurs propres fautes et contrer les assauts des Italiennes Menegatti/Orsi Toth afin de se qualifier pour la finale de leur deuxième tournoi FIVB ensemble.

Le premier set comptait huit égalités mais les Américaines, qui avaient inscrit les premiers points du match, prenaient la plus grande avance 12-9 avant de voir les Italiennes revenir à 15-15 après deux contres d’affilée d’Orsi Toth. À partir de là, les Italiennes continuaient à exercer une forte pression et prenaient trois points d’avance à deux reprises (19-16 et 20-17) avant de profiter d’une erreur des Américaines au service pour enlever le set.

L’Italie marquait en premier dans la deuxième manche mais les Américaines prenaient l’avantage sans plus jamais le lâcher à 11-10, au temps mort technique. Après avoir visiblement tiré les enseignements du premier set, les Américaines ne lâchaient plus rien, prenaient des avances de quatre puis cinq points (20-15) avant de s’imposer 21-15 au final. Après le temps mort technique, l’Américaine Ross gagnait trois points d’affilée grâce à deux coups défensifs et un de ces services gagnants dont elle a le secret.

Les Américaines sautaient à la gorge des Italiennes dès l’entame du tie-break et marquaient les deux premiers points avant de prendre une avance de 5-1 puis 6-2 grâce à un contre et deux aces de suite de Walsh. La paire Ross/Walsh Jennings continuait à servir et à défendre de belle manière pour conserver son avance de trois ou quatre points, même si les Italiennes revenaient à 14-13 à la fin du set. Walsh concluait la rencontre par un coup artistique pour offrir la finale aux États-Unis.

GAINS À SÃO PAULO

Les vainqueurs des deux tableaux se partageront 33 000 $ tandis que les équipes classées deuxièmes, troisièmes et quatrièmes ont reçu respectivement 22 000 $, 16 500 $ et 12 900 $.

BILAN BRÉSILIEN

Le Grand chelem FIVB de São Paulo représente le 35e tournoi masculin et le 30e tournoi féminin organisé par le Brésil dans le cadre du Circuit mondial FIVB de beach volley. Le pays a organisé un événement du Circuit mondial chaque année depuis 27 ans et le lancement de l'épreuve masculine en 1987 puis féminine en 1992. Il s'agit du 295e tournoi masculin et du 257e tournoi féminin organisés dans le cadre du Circuit mondial.

LE CIRCUIT MONDIAL FIVB

Le Circuit mondial FIVB 2013 comprend 10 tournois du Grand chelem ainsi que les Championnats du monde FIVB de beach volleyball 2013. S'ils ne font pas partie du Circuit mondial, les cinq Open (quatre doubles mixtes et un autre exclusivement féminin) sont bien pris en compte dans l'établissement du classement mondial FIVB. Le dernier Grand chelem sera organisé en Chine du 22 au 27 octobre à l'occasion du Grand chelem double mixte FIVB de Xiamen doté de 440 000 $.




 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   FIVB home page
   Beach volleyball home page

LATEST NEWS

Latest headlines