The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

Quatre surprises dès la phase de groupes du Grand chelem de São Paulo

 
Le Brésilien Thiago Santos à la réception du ballon alors que lui et son partenaire Oscar Brandao ont créé la surprise mercredi lors de la première journée de la phase de poules au Grand chelem FIVB de São Paulo
 
São Paulo, Brésil, le 9 octobre 2013 – Les joueurs ont évolué sous un ciel globalement dégagé et bénéficié de températures clémentes mais ont délivré des matchs intenses lors de la première des trois journées de la phase de groupes du Grand chelem de São Paulo. Quatre formations issues de quatre pays différents (Brésil, Chine Italie et Norvège) ont d'ailleurs créé la surprise mercredi dans le Tirage au sort principal à 32 équipes de ce tournoi double mixte doté de 440 000 $ comptant pour le Circuit mondial FIVB de beach volley. C'est la 27e année consécutive qu'une épreuve du Circuit mondial est organisée au Brésil.

Les deuxième et troisième tours de la phase de groupes masculine ainsi que le dernier tour du tableau féminin se dérouleront jeudi afin de déterminer les 24 équipes par catégorie qualifiées pour la phase à élimination directe qui débutera vendredi. Mercredi, les quatre têtes de série masculines ont remporté leur match d'ouverture, trois d'entre elles n'ont eu besoin que de deux sets pour s'imposer.

Profitant de l'avantage du terrain, les Brésiliens Thiago Santos/Oscar Brandao, têtes de série n° 28, ont battu les n° 5 espagnols Pablo Herrera/Adrian Gabira 2-1 (17-21, 21-14, 15-11) en 50 minutes et ouvert la voie à une série de résultats inattendus. Il s'agissait de la première confrontation entre les deux équipes sur le Circuit mondial d'autant que les Auriverde n'y disputaient pour l'occasion que leur deuxième match. Lors de la dernière rencontre masculine de mercredi, les Chiliens Marco Grimalt/Esteban Grimalt (n° 25) sont venus à bout des locaux Vitor Felipe/Evandro Goncalves (n° 8) en deux petits sets (21-17, 21-1) et 34 minutes de jeu. Les deux équipes surprises étaient passées pour les qualifications mardi afin d'accéder au tour principal à São Paulo qui accueille une étape du Circuit mondial pour la première fois de son histoire.

Les Norvégiens Iver Horrem/Geir Eithun (n° 22) ont également créé la sensation en écartant les champions du monde 2013 néerlandais Alexander Brouwer/Robert Meeuwsen (n° 6) en deux sets (21-19, 22-20) après 43 minutes d'efforts. Enfin, dans la rencontre 100 % italienne, les n° 27 Alex Ranghieri/Andrea Tomatis ont défait leurs compatriotes olympiens Paulo Nicolai/Daniele Lupo (n° 11) 14-21, 21-19, 15-13. S'il s'agissait de la première opposition entre les deux formations italiennes sur le Circuit mondial, Norvégiens et Néerlandais se rencontraient eux pour la deuxième fois, l'occasion pour les Scandinaves de prendre leur revanche après leur défaite en trois sets contre Brouwer et Meeuwsen. Ironie du sort, ces quatre équipes ont été versées dans la même poule.

Vendredi, le premier tour de la phase à élimination directe sera suivi des 8es puis des quarts de finale dans les deux tableaux.

Parmi les têtes de série ayant remporté leurs matchs, on retrouve deux équipes brésiliennes, une formation lettone et une autre des États-Unis. À domicile, les n° 1 Ricardo Santos/Alvaro Filho se sont imposés en deux sets contre les Tchèques Premsyl Kubala/Jan Dumek, tout comme leurs compatriotes Bruno Schmidt/Pedro Salgado (n° 2) tombeurs des Français Andy Ces/Édouard Rowlandson. Les Lettons Aleksandrs Samoilovs/Janis Smedins (n° 3) n'ont eu besoin que de deux sets et 29 minutes pour battre les Portoricains Roberto Rodriguez-Beltran alors que les Américains Jake Gibb/Casey Patterson sont venus à bout de leurs compatriotes Nick Lucena/Ryan Doherty en trois sets.

Cette année, les Grands chelem du Circuit mondial ont adopté un format par poules. Le tournoi de São Paulo s'est ainsi ouvert sur une phase de qualification disputée mardi afin de distribuer les huit places restantes dans le tour principal. Les 32 équipes ont ensuite été versées dans huit poules de quatre pour y disputer trois matchs lors de la phase de groupes. Les trois meilleurs de chaque poule, soit 24 équipes au total, participent ensuite à la phase à élimination directe qui prendra fin dimanche avec les finales masculine et féminine. Les demi-finales ainsi que les petites finales ont lieu samedi. Les vainqueurs des deux tableaux se partageront 33 000 $ tandis que les équipes classées deuxièmes, troisièmes et quatrièmes recevront respectivement 22 000 $, 16 500 $ et 12 900 $.

Mardi, une équipe brésilienne par tableau s'est qualifiée pour la phase de groupes et les hôtes comptent donc cinq représentants dans chaque catégorie. En comptant la victoire de Santos/Brandao – issus des qualifications –,  les Auriverde affichent un bilan de 4V, 1D lors du premier tour.

Les Brésiliens Schmidt/Salgado sont actuellement en tête du classement Circuit mondial FIVB 2013/Open alors que le Circuit mondial a fait son grand retour après six semaines de répit. "Notre objectif est de bien démarrer, de montrer ce dont on est capable dès le premier match", a déclaré Schmidt après la victoire de mercredi. "Il y a beaucoup de tournois longs et relevés sur le Circuit mondial et nous voulons réussir quelque chose de grand. C'est l'étape la plus importante de la saison pour nous. C'est pour ça que je demande aux animateurs de jouer nos chansons tout le temps. Ça nous apporte un soutien supplémentaire et ça nous a permis de bien commencer aujourd'hui contre les Français."

Salgado s'est lui aussi exprimé suite au succès de son équipe. "C'est un tournoi très important pour Bruno et moi. Nous sommes deuxièmes au Classement mondial FIVB pour le moment et nous sommes leaders en termes de points sur le Circuit mondial. Notre principal objectif est évidemment de terminer premiers. Nous savons que ça sera compliqué car les Lettons sont devant nous au classement et qu'il s'agit d'une très bonne équipe. Mais je pense que Bruno et moi avons l'occasion de passer devant. Nous évoluons à domicile et ça fait une grande différence. Quand on a le soutien des fans de son pays, ça change tout. J'espère que nous pourrons nous appuyer là-dessus pour s'imposer ici."

Ravi de la performance de son équipe contre les Espagnols Herrera/Gavira, le Brésilien Thiago Santos s'est lui aussi exprimé. "J'ai déjà joué huit fois contre cette équipe et je n'avais jamais perdu mais c'était la première fois que je les affrontais avec mon nouveau partenaire. Nous avons hérité d'une poule très relevée et c'était important de démarrer sur une victoire. Ensuite, nous allons rencontrer les Russes qui nous ont éliminés en quart de finale de l'Open d'Anapa et nous allons pouvoir jouer la revanche chez nous. Oscar a réalisé un grand match aujourd'hui. Il a effectué de superbes attaques et a contribué à inverser la tendance."

Le Grand chelem FIVB de São Paulo représente le 35e  tournoi masculin et le 30e tournoi féminin organisé par le Brésil dans le cadre du Circuit mondial FIVB de beach volley. Le pays a organisé un événement du Circuit mondial chaque année depuis 27 ans et le lancement de l'épreuve masculine en 1987 puis féminine en 1992. Il s'agit du 295e  tournoi masculin et du 257e tournoi féminin organisés dans le cadre du Circuit mondial. En revanche, c'est la première fois que la ville de São Paulo accueille un événement du Circuit mondial. Construits spécialement pour l'occasion, les terrains ont été installés dans le Parque Villa Lobos, situé sur la côte ouest de la mégalopole.
 
Le Circuit mondial FIVB 2013 comprend 10 tournois du Grands chelem ainsi que les Championnats du monde FIVB de beach volleyball 2013. S'ils ne font pas partie du Circuit mondial, les cinq Open (quatre doubles mixtes et un autre exclusivement féminin) sont bien pris en compte dans l'établissement du classement mondial FIVB. Le dernier Grand chelem sera organisé en Chine du 22 au 27 octobre à l'occasion du Grand chelem double mixte FIVB de Xiamen doté de 440 000 $.





 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   FIVB home page
   Beach volleyball home page

LATEST NEWS

Latest headlines