The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

Victoire surprise de la Turquie sur l'Italie en ouverture du Mondial

 
Les Turques à la fête sur le court central après leur incroyable come-back contre l'Italie
 
Tijuana et Mexicali, Mexique, le 5 octobre 2013 – Le match d'ouverture disputé à Tijuana s'est avéré être le plus long et le plus passionnant avec à la clé une victoire de la Turquie en cinq sets sur l'Italie.

Les Turques sont parvenues à effacer un retard de deux sets pour remporter une superbe victoire sur les Azzurre après 2h12 de jeu. Les deux formations ont inscrit 230 points au total dans une rencontre qui s'est soldée sur le score de 29-31, 16-25, 26-24, 25-22, 17-15.

Si Ceren Kestirengoz et Ezgi Guc ont inscrit respectivement 23 et 19 points pour les gagnantes, c'est en revanche l'Italienne Valentina Diouf qui a terminé meilleure marqueuse avec 28 unités.

"C'est une superbe victoire qui va booster notre capital confiance", se réjouissait l'entraîneur turc Mehmet Bedestenlioglu.

Dans les autres rencontres de la Poule A, la République dominicaine s'est facilement défaite de l'Argentine en trois sets (25-14, 25-18, 25-16) et le Japon a écarté le Mexique 3-1 (25-19, 25-13, 20-25, 25-15).

Jeoselyna Rodriguez a montré la voie aux Dominicaines avec 15 points (dont quatre aces), tandis que les Japonaises Saori Takahashi et Yurie Nabeya inscrivaient 16 points chacune. De son côté, Andrea Rangel a ajouté 21 unités au compteur mexicain.

"Nous avons touché de nombreux ballons au filet et concrétise sur contre-attaque", analysait 
Marcos Kwiek, le coach brésilien de la République dominicaine.

"C'était un match compliqué et les filles étaient un peu nerveuses en raison du public bruyant", révélait l'entraîneur japonais Shigekazu Okubo.

Dans la Poule B, les États-Unis ont balayé le Kenya 25-11, 25-11, 25-6 en match d'ouverture à Mexicali alors que la Chine et le Brésil ont respectivement battu l'Allemagne et Cuba en quatre sets.

L'Américaine Monique Mancuso a fini meilleure marqueuse avec 12 points, soit un de mieux que sa capitaine Gina Mancuso (11).

"Notre objectif est de progresser jour après jour", expliquait l'entraîneur des États-Unis Karch Kiraly. "J'espère être un meilleur coach demain."

Les Chinoises se sont imposées 25-21, 25-22, 18-25, 25-19 et les Brésiliennes ont eu la tâche compliquée face à des Cubaines finalement battues 28-26, 25-27, 25-15, 25-21.

Zhou Yang a été la plus efficace avec 20 points dont quatre contres pour les Asiatiques. De son côté, Elle Braga a frappé à 21 reprises pour les Auriverde.

"Nous avons remporté notre premier match, mais il y a encore beaucoup de choses à améliorer", temporisait le coach chinois Xu Jiande.

"Les matchs contre Cuba sont toujours compliqués et ça a encore été le cas aujourd'hui", affirmait l'entraîneur brésilien Claudio Lopes. "Mon équipe a fait du bon travail, aussi bien techniquement que tactiquement."





 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   FIVB home page
   Volleyball home page

LATEST NEWS

Latest headlines