The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

Le monde du volley endeuillé par la disparition d'une grande Japonaise

 
Masae Nakamura (née Kasai) sur le podium aux J.O. 1964 de Tokyo
 
Tokyo, Japon, le 4 octobre 2013 - C’est avec une profonde tristesse que la Fédération japonaise de volleyball a annoncé le décès de Masae Nakamura (née Kasai) jeudi, à l’âge de 80 ans.

Capitaine de l’équipe féminine de volleyball aux Jeux olympiques 1964 de Tokyo, Nakamura était née à Yamanashi le 14 juillet 1933. Après avoir débuté sa carrière en 1952 dans l’équipe de Nichibor Corporation, elle disputait 13 saisons au club et remportait de nombreux titres. L’équipe enchaînait même 175 victoires consécutives entre 1959 et 1964, soit pendant six ans.

Son talent ne se cantonnait pas à l’archipel japonais : avec l’équipe nationale, surnommée les "Sorcières de l’Orient", elle prenait le monde du volleyball par surprise en raflant la médaille d’argent au Championnat du monde FIVB féminin 1962. La sélection nippone était dès lors inarrêtable, emportant l’or au Mondial 1962 ainsi qu’aux J.O. 1964 de Tokyo, première édition où figurait le volley féminin.

Nakamura prenait sa retraite sportive en 1965 et se mariait cette même année. Mère de deux enfants, elle restait toutefois proche du monde du volley, notamment en dispensant des cours. Elle se rendait même autant que possible aux compétitions organisées au Japon pour soutenir l’équipe nationale féminine.

En 1998, elle avait l’honneur de participer au relais de la torche olympique pour les Jeux olympiques de Nagano. L’ancienne joueuse participait même aux Olympiades d’Athènes (2004) en tant que manager de la sélection féminine, avant de poursuivre sa nouvelle carrière en entraînant en Mama-san, un championnat réservé aux femmes adultes, tout en continuant de promouvoir le sport. Elle était intronisée au Panthéon du sport en 2008.

Lorsque le CIO a accordé les Jeux olympiques 2020 au Japon, Nakamura avait envoyé un message à tous les amateurs japonais de volleyball : "Je souhaite que Tokyo 2020 connaisse le succès et offre à tous rêves et espoirs. Je suis sûre d’être la personne la plus heureuse au monde de voir les J.O revenir à Tokyo."

Yuichiro Hamu, le président de la Fédération japonaise de volleyball, commentait : "Nous sommes sous le choc de l’annonce de la disparition soudaine de Mme Nakamura (Kasai). Nos pensées vont à sa famille dans ces moments difficiles. Les mots nous manquent pour exprimer notre gratitude envers ses efforts pour faire progresser le volleyball au Japon. Elle avait notamment mené l’équipe nippone féminine à la médaille d’or aux Jeux olympiques de 1964. C’est elle qui a bâti les fondations du volley au Japon. Je promets que nous ne relâcherons jamais nos efforts pour rendre le volleyball encore plus populaire au Japon, conformément aux souhaits de Mme Nakamura."

"C’est avec une profonde tristesse que nous avons appris le décès de Masae Nakamura, une légende du volleyball", déclarait le Président de la FIVB, le Dr Ary S. Graça F°. "Au nom de la FIVB et de la communauté mondiale du volleyball, je transmets nos sincères condoléances à sa famille, ainsi qu’à la Fédération japonaise de volleyball. C’était un véritable leader, qui a défini les standards non seulement du volleyball japonais, mais également du volleyball mondial."




 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   FIVB home page
   Volleyball home page

LATEST NEWS

Latest headlines