The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

Le Circuit mondial FIVB revient à São Paulo

 
Le duo Pedro Salgado/Bruno Schmidt domine le classement mondial de beach volley masculin FIVB
 
Lausanne, Suisse, le 4 octobre 2013 –Après une pause de près de six semaines, le Circuit mondial FIVB de beach volley reprend ses droits la semaine prochaine au Brésil à l’occasion du Grand chelem FIVB de São Paulo, qui bénéficie d’une dotation de $440 000. Il s’agit de la neuvième des dix levées du Grand chelem FIVB, avant celui de Xiamen (Chine), du 22 au 27 octobre prochain.

Organisé de mardi à samedi prochain au Parque Villas Lobos, le Grand chelem FIVB de São Paulo marquera le 35e tournoi masculin et le 30e tournoi féminin organisé sous l’égide de la FIVB en beach volley international. Le Brésil accueille ainsi une étape du Circuit mondial FIVB pour la 27e année consécutive. Le Brésil a toujours organisé au moins une compétition par an depuis le lancement du Circuit mondial masculin en 1987 et du Circuit féminin en 1992.

Après huit Grands chelems FIVB, le Championnat du monde FIVB de beach volley 2013 et deux tournois Open, on trouve deux paires brésiliennes, récemment formées, au sommet des classements, alors qu’il ne reste plus que deux Grands chelems et trois tournois Open à disputer cette saison.

Chez les garçons, il s’agit du duo formé de Pedro Salgado et de Bruno Schmidt. Chez les filles, ce sont Taiana Lima et Talita Antunes qui font la loi.

"En 2008, j’ai joué avec Harley Marques et nous n’étions pas les numéros 1 brésiliens", se souvient Salgado. "On était derrière Ricardo (Santos) et Emanuel (Rego) au classement. Mais cette saison, Bruno et moi avons décroché trois médailles d’or sur le Circuit mondial. C’est donc avec une responsabilité plus grande que nous abordons cette compétition. Mais nous restons sereins, relâchés, et nous sommes impatients de disputer un tournoi FIVB au Brésil."

Antunes a également exprimé son enthousiasme à l’idée de jouer dans son pays natal.
"J’ai joué cette année à Campinas (Brésil) et j’ai pu goûter au plaisir de vivre un tournoi international dans mon pays", a-t-elle confié. "Ça fait vraiment plaisir d’entendre le public à fond derrière nous. Les fans brésiliens sont très démonstratifs sur chaque action. Et puis, c’est agréable de jouer devant nos amis et notre famille qui doivent généralement se contenter de nous suivre à la télévision."

En comptant le Grand chelem FIVB de Moscou, la paire Salgado/Schmidt a engrangé 5 540 points sur le Circuit mondial 2013, ce qui lui donne 40 petits points d’avance sur le duo Aleksandrs Samoilovs/Janis Smedins et 530 unités de plus que le tandem brésilien Ricardo Santos/Alvaro Filho, troisième au classement. Les Américains Gibb/Casey Patterson pointent à la quatrième place à 890 points des leaders. Pour ce qui est des gains, Samoilovs et Smedins ont amassé $153 200, suivis de Ricardo/Filho avec $144 700 et Salgado/Schmidt avec $144 275. Ces trois équipes évoluent toutes pour la première fois ensemble cette saison. Ricardo a disputé un tournoi de moins en raison d’une blessure.

Chez les filles, la paire Lima/Antunes est toujours irrésistible avec 6 090 points et $201 500 de gains. Titrées à Moscou, les sœurs Salgado affichent quant à elles 5 220 points et $133 500. Barbara Seixas et Liliane Maestrini sont troisièmes avec 4 940 unités au compteur et $ 114 375 à la banque. À noter que les trois meilleures formations actuelles défendent toutes les couleurs auriverde.

Quatrièmes au classement et cinquièmes aux gains, les Allemandes Katrin Holtwick/Ilka Semmler suivent avec 4 880 points et $102 700, devant les Chinoises Chen Xue/Xi Zhang ($114 000) et les Brésiliennes Agatha Bednarczuk/Maria Antonelli, avec 4 620 points (cinquièmes) et $93 375 (sixièmes).

Côté palmarès, ce sont les Américains Phil Dalhausser et Sean Rosenthal qui tirent leur épingle du jeu avec trois titres (Fuzhou, Rome, Long Beach), devant la paire lettonne Smedins/Samoilovs (Corrientes, Moscou). Plusieurs autres duos ont été titrés une fois cette saison : Gibb/Patterson (Shanghai), Salgado/Schmidt (La Haye), Alexander Brouwer/Robert Meeuwsen (Stare Jablonki), Santos/Filho (Gstaad), Yaroslav Koshkarev/Konstantin Semenov (Anapa) et Vitor Felipe/Evandro Goncalves (Berlin).

Chez les filles, la paire Antunes/Lima se signale avec 5 sacres (Shanghai, La Haye, Rome, Long Beach, Berlin), devant les Chinoises Xue/Zhang (Fuzhou, Stare Jablonki et Gstaad), puis les Néerlandaises van Gestel/Meppelink (Corrientes), les Russes Ekaterina Khomyakova/Evgeniya Ukolova (Anapa) et les sœurs Salgado (Moscou).

Cette saison, les Grands chelems FIVB se disputent selon un système de poules. Celui de São Paulo débutera mardi par un tournoi préliminaire d’une journée avec 24 équipes par tableau. Huit places seront à pourvoir pour le tableau principal, qui commencera avec une phase de poules où chaque formation disputera trois rencontres. Les trois premières équipes de chacune des huit sections accèderont à la deuxième phase avec élimination directe. Les finales masculine et féminine auront lieu 13 octobre. Les vainqueurs se partageront la somme de $33 000, les finalistes $22 000, les médaillés de bronze $16 500 et les quatrièmes $12 900.

Pas moins de 34 tournois FIVB masculins internationaux ont déjà été organisés au Brésil : 14 à Rio de Janeiro, 6 à Fortaleza, 5 à Vitoria, 4 à Brasilia, 2 à Guaruja et Salvador, et un à Joao Pessoa. On recense à ce jour 21 médailles d’or pour le pays hôte, 11 pour les États-Unis et deux pour l’Allemagne. Chez les filles, 29 tournois internationaux FIVB ont eu lieu : 7 à Rio de Janeiro, 5 à Salvador, 4 à Brasilia et Vitoria, 3 à Fortalezza et Santos, un à Guaraja, Meceio et Recife, pour un palmarès de 18 médailles d’or au Brésil, 10 pour les États-Unis et une pour la Chine.

Au palmarès global des médailles, le Brésil mène la danse chez les hommes avec 60 breloques, suivi des États-Unis (23), de la Suisse (6), de l’Argentine et de l’Allemagne (4), du Canada (2) et de la Chine, Cuba et la Norvège (1). Chez les filles, le Brésil domine également avec 52 médailles, devant les États-Unis (27), l’Australie (3), l’Allemagne (2) et la Chine, l’Italie et le Japon (1).

Le Circuit mondial FIVB 2013 se compose de 10 Grands chelems et du Championnat du monde 2013 FIVB de beach volley. D’autre part, cinq tournois Open (quatre mixtes et un uniquement féminin) permettent d’engranger des points et des gains supplémentaires.

Page du Grand chelem FIVB de São Paulo
Twitter :@FIVB Volleyball, @FIVB World Tour
FIVB : Fédération Internationale de Volleyball
YouTube : Vidéos du Grand prix mondial FIVB 2013



 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   FIVB home page
   Beach volleyball home page

LATEST NEWS

Latest headlines