The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

Serniotti s'apprête à écrire une nouvelle page dans l'histoire du Trentino en Championnat du monde des clubs

 
Giacomo Sintini (au centre) et le contreur central Emanuele Birarelli seront les fers de lance de Trentino dans ce Championnat du monde FIVB de volleyball des clubs masculin à Betim
 
Lausanne, Suisse, le 27 septembre 2013 - Après quatre ans de règne ininterrompu en Championnat du monde FIVB des clubs masculin, l'équipe du Trentino Diatec entend bien accroître sa suprématie et écrire une nouvelle page dans une histoire déjà couronnée de succès tout en adoptant une attitude plus modeste que lors des éditions précédentes.

Trentino Diatec arrive à Betim, Brésil, sans certitudes, étant donné les nombreux changements intervenus dans le six majeur et le départ de Radostin Stoychev, l'entraîneur avec lequel la formation italienne a décroché ses quatre victoires en Championnat du monde des clubs. Assistant  de Stoychev lors des trois dernières saisons, Roberto Serniotti a pris les rênes de l'équipe suite au départ de Stoychev pour Halbank Ankara.

"C'est la première fois que nous n'entamons pas le Championnat du monde des clubs avec le statut de favori, celui-ci revient, cette année, au club brésilien de Sada Cruzeiro (finaliste lors de la dernière édition)", a admis Serniotti, en toute humilité. "Nous avons pour objectif de franchir le cap des poules préliminaires et de jouer du mieux possible. Ce ne sera pas facile."

Serniotti a eu la lourde tâche de remplacer les joueurs clés qu'étaient Matey Kaziyski, Ozmany Juantorena, Mitar Duric et Jan Stokr. Serniotti reste, néanmoins confiant concernant son nouvel effectif.

"Beaucoup de choses ont changé depuis la saison passée et la transition n'est pas évidente," a déclaré Serniotti. "Notre collectif est encore en rodage et il est difficile d'en jauger le potentiel".

Emanuele Birarelli, international italien, a été nommé capitaine. Il faisait déjà partie de l'équipe qui a remporté le titre à Doha en 2012. Birarelli aura à ses côtés Giacomo Sintini, lui aussi de retour.

Cette saison marque également le retour du puissant attaquant bulgare Tsvetan Sokolov à Trentino. Sokolov est considéré comme l'une des futures stars du volleyball suite à ses récentes performances stellaires en équipe nationale et en Ligue italienne. Parmi les joueurs les plus connus qui sont venus renforcer les rangs de l'équipe de Serniotti figurent le passeur américain Donald Suxho et le jeune contreur central argentin, Sebastien Sole.

Serniotti pourra également s'appuyer sur un groupe de joueurs talentueux tels que l'attaquant portugais Alexandre Ferreira et les Italiens Filippo Lanza, Michele Fedrizzi and Matteo Burgsthaler.

La combinaison des talents individuels n'est pas le souci majeur de l'entraîneur. Les interrogations portent davantage sur la capacité qu'aura l'équipe à hausser son niveau en compétition.

"Dans l'équipe, nous avons déjà des joueurs expérimentés et reconnus sur le circuit mondial tels que Birareli, Sintini, Suxho et Sokolov", a rappelé Serniotti. "Si nous parvenons à hausser notre niveau de jeu, nous pourrions bien créer la surprise dans ce tournoi."






 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   FIVB home page
   Volleyball home page

LATEST NEWS

Latest headlines