The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

Le Brésil champion d’Amérique du Sud

 
Le Brésil est sorti vainqueur à l’issue de la quatrième journée du Championnat d’Amérique du Sud
 
Ica, Pérou, le 22 septembre 2013 – Sans lâcher le moindre set en quatre matchs, le Brésil a remporté samedi le Championnat d’Amérique du Sud, décrochant du même coup son billet pour le Championnat du monde FIVB 2014 en Italie ainsi qu’un laisser-passer pour le Coupe des Grands Champions FIVB 2013 au Japon.

L’Argentine et le Pérou, également sur le podium, affronteront la Colombie et le Venezuela lors des éliminatoires du Mondial à San Juan (Argentine) en octobre.

Colombie 3, Chili 0
La Colombie a décroché son premier succès dans la compétition au détriment du Chili 3-0 (25-18, 25-23, 25-19) en une heure et 15 minutes, assurant du même coup sa présence aux éliminatoires du Mondial le mois prochain à San Juan en Argentine.

Avec 16 points, les attaquantes Paola Ampudia (Colombie) et Lucia Lozano (Chili) se sont partagé le titre de meilleure marqueuse.

Après sa défaite contre le Pérou, la Colombie a démarré pied au plancher pour empocher la première manche sans encombre. Malgré la révolte du Chili au deuxième set, la Colombie a su garder une marge suffisante pour s’imposer de deux petites longueurs. Toujours plus agressives, les Chiliennes n’ont pas réussi à obtenir du sursis au troisième set, la faute à un trop grand manque d’adresse.

"Nous n’avons pas encore atteint notre objectif en terme de jeu, mais on fait de notre mieux", a résumé la Colombienne Cindy Ramirez. "Je pense que notre équipe est très équilibrée."

"Nous jouons comme une équipe junior et avons réussi de belles choses dans cette catégorie d’âge", a déclaré le coach chilien Hugo Jauregu. "Mais à ce niveau, nous manquons cruellement d’expérience. Beaucoup de mes joueuses sont très jeunes."

Brésil 3, Venezuela 0
Le Brésil a remporté son 18e titre de champion d’Amérique du Sud samedi à l’occasion du deuxième match de la journée. La sélection auriverde est venue à bout du Venezuela en trois sets secs (25-20, 25-20, 25-17) en une heure et 18 minutes. Avec le succès de l’Argentine sur le Pérou, le Brésil tient d’ores et déjà son ticket pour le Championnat du monde FIVB l’an prochain en Italie.

Fernanda Garay a été la meilleure scoreuse de la rencontre avec 13 points, suivie de la Vénézuélienne Maria Jose Perez avec 12 unités.

Le Venezuela est bien entré dans le match, profitant de sa taille pour neutraliser les Brésiliennes au contre. Mais au fur et à mesure du match, ces dernières ont affirmé leur mainmise sur le jeu pour s’adjuger le premier set puis le match. Malgré leur prestation courageuse face au Brésil, les protégées de Sergio Rivero ont donc abdiqué sans remporter la moindre manche.

Fernanda Garay a salué la chaude ambiance de la salle : "Ici les fans sont très chaleureux et très bruyants, ils s’identifient au volleyball car le Pérou a connu beaucoup de grandes joueuses."

"On a essayé de jouer relâché", a déclaré Maria Jose Perez. "C’est toujours un honneur de jouer contre le Brésil. Ce sont des matchs où l’on apprend beaucoup et cela nous servira de préparation pour les éliminatoires."

Argentine 3, Pérou 1
L’Argentine a battu le Pérou 3-1 (25-23, 17-25, 25-20, 25-23) dans un match spectaculaire devant 7 000 personnes à l’Ica Indoor Coliseum.

Lucia Fresco a été la grande animatrice de la rencontre avec 21 points. La Péruvienne Karla Ortiz a tenté de riposter avec 15 unités.

Malgré la pression du public, les Argentines ont su profiter de la faiblesse des contreuses adverses pour faire plier la défense péruvienne, qui comptait pourtant parmi l’une des plus imperméables du tournoi.

En deuxième manche, les locales ont retrouvé leur niveau de jeu, basé sur la défense, pour égaliser à un set partout.

Mais l’escouade dirigée par Guillermo Orduna a repris aussitôt le contrôle des opérations, diversifiant ses attaques et durcissant son rideau défensif pour empocher le troisième set.

Les fans locaux ont définitivement cessé d’y croire lorsque les Argentines ont encore hissé d’un ton leur niveau de jeu collectif et individuel au quatrième set.

Guillermo Orduna n’a pas caché sa joie : "Je suis fier du travail réalisé par mon équipe, il est très difficile de jouer ici, car on affronte non seulement une équipe très forte mais aussi une histoire très riche. C’était un gros défi et les filles s’en sont bien sorties."

"L’équipe était particulièrement à bloc aujourd’hui", a confié la capitaine de l’Argentine Emilce Sosa. "J’adore jouer avec ces filles. L’ambiance du stade était magique."

Vanessa Palacios, la libéro péruvienne, a confié sa déception. "Aujourd’hui, on était très concentrées, on a tout donné mais cela n’a pas suffi. Maintenant, il faut nous préparer pour les éliminatoires du Mondial !"





 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   FIVB home page
   Volleyball home page

LATEST NEWS

Latest headlines