The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

Américaines et Dominicaines en finale du Championnat NORCECA

 
Les Dominicaines disputeront leur 3e finale consécutive du Championnat continental de la NORCECA
 
Omaha, États-Unis, le 20 septembre 2013 – Les États-Unis et la République dominicaine ont remporté vendredi leur demi-finale respective dans le Championnat continental féminin de la NORCECA, disputé à la Ralston Arena d’Omaha, au Nebraska.

Les Dominicaines ont remporté la première demi-finale en se défaisant du Porto Rico 25-18, 26-24, 19-25, 25-21, tandis que les Américaines l’emportaient 3-0 face au Canada (25-22, 25-14, 25-15). Plus tôt dans la journée, Cuba avait battu le Costa Rica 26-24, 23-25, 25-15, 15-22 pour prendre la septième place.

États-Unis et République dominicaine s’affronteront donc samedi à 20h00 (heure locale) pour le titre et une place en Coupe des Grands champions FIVB disputée en novembre au Japon. Il s’agira d’ailleurs de la revanche de la dernière finale du Championnat NORCECA, remportée par les Américaines en 2011 pour décrocher leur sixième titre continental. De leur côté, les Dominicaines participeront à leur troisième finale consécutive.

"La République dominicaine est une grande équipe", déclarait la capitaine américaine Kristin Hildebrand. "À chaque fois qu’on les rencontre, c’est un vrai combat."

Pour leur part, Porto Rico et le Canada se disputeront la médaille de bronze samedi à 18h00 (heure locale), après le match pour la 5e place entre Trinité-et-Tobago et le Mexique (16h00).

Le vainqueur du tournoi se qualifiera pour la Coupe des Grands champions, qui conclura la saison en novembre à Nagoya et Tokyo (Japon). Ce tournoi à six équipes met aux prises le vainqueur de chaque championnat continental et le Japon, pays hôte de la compétition.

"Je trouve que le Canada a déroulé son jeu et a été performant en attaque, surtout au service. Nous avons eu du mal à gérer ça", analysait le sélectionneur américain Karch Kiraly. "En fait, notre plan de jeu est d’attaquer notre adversaire, quel qu’il soit, alors que c’est l’inverse qui s’est produit face aux Canadiennes. Nous les avons trop attendues et avons commis des fautes. Elles ont joué un volley propre et agréable. À un moment donné, nous avons décidé d’aller les chercher un peu plus, pour pouvoir les mettre en difficultés."

De son côté, le coach de la sélection dominicaine se réjouissait de voir son équipe atteindre ses objectifs : "Nous sommes très contents d’avoir décroché notre place en finale", commentait Marcos Kwiek. "C’était notre but en venant ici. Nous avons commis des erreurs, mais nous avons assez de temps pour préparer le match de demain."

"Je ne suis jamais satisfait à 100 %", déclarait pour sa part le sélectionneur cubain Juan C. Rodriguez. "Il y a toujours des choses à améliorer. Les joueuses ne sont pas habituées à jouer pour la septième place, donc leur énergie n’était pas au niveau habituel. Le Championnat NORCECA est toujours une superbe compétition, surtout quand elle est organisée aux États-Unis : tout était au top niveau. Je suis très content de leur hospitalité. "

États-Unis 3-0 Canada
Les Américaines ont décroché leur place en finale grâce à leur nette victoire sur le Canada (25-22, 25-14, 25-15) qui permet aux tenantes du titre de rêver d’un septième sacre pour la 23e édition de cette compétition créée en 1969. Les deux meilleures marqueuses étaient dans leurs rangs : Kelly Murphy (12 points) et Jordan Larson-Burbach, native du Nebraska (10 pts, dont 3 aces). De l’autre côté du filet, Lucille Charuk était la Canadienne la plus prolifique (7 pts), devant Tabitha Love, Jaimie Thibeault et Dana Cranston (6 pts chacune). Les États-Unis ont dominé au service (6 aces à 0) ainsi qu’aux attaques décisives (37-24), même si leurs adversaires ont été plus précises en contres (8-6).

République dominicaine 3-1 Porto Rico
Les Dominicaines se sont qualifiées pour la finale en disposant vendredi de Porto Rico (25-18, 26-24, 19-25, 25-21), grâce notamment aux 24 points de Bethania de La Cruz, auxquels s’ajoutaient les 16 unités de Gina Mambru Casilla. Côté portoricain, les joueuses les plus prolifiques étaient Karina Ocasio (20 pts) et Stephanie Enright (13 pts). La République dominicaine a remporté la bataille du filet, avec 13 contre à 7, et s’est montrée plus réaliste dans les attaques décisives (61-53), tandis que les Portoricaines se sont distinguées au service (5 aces à 1).

Cuba 3-0 Costa Rica
Les Cubaines se sont imposées face au Costa Rica (26-24, 23-25, 25-15, 25-22) pour remporter la septième place. Possédant l’effectif le plus jeune de ce tournoi à neuf équipes, elles s’en sont remises à leur cadette Melissa Vargas pour mener son attaque. Pari réussi : cette joueuse, qui fêtera bientôt ses 14 ans, a inscrit 18 points. Soit trois de plus que Jennifer Yanet Alvarez et quatre de plus que Sulian Matienzo. Les joueuses costaricaines les plus prolifiques étaient Verania Wills (20 points) et Paolo Ramirez Vargas (12 pts). Cuba a dominé les attaques décisives (54-38), les aces (12-9) et les contres (8-6), concluant son tournoi sur une deuxième victoire consécutive (grâce à son succès sur Sainte-Lucie jeudi), après avoir initialement concédé deux défaites consécutives. De son côté, le Costa Rica termine à la huitième place, après avoir perdu ses trois matchs dans le tournoi.




 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   FIVB home page
   Volleyball home page

LATEST NEWS

Latest headlines