The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

Douze mois sensationnels pour marquer le premier anniversaire du président Graça

 
Le Dr Ary Graça F°, ancien président de la Fédération du Brésil et de la CSV, est devenu le quatrième président de la FIVB au Congrès FIVB à Anaheim, aux États-Unis l’année dernière
 
Lausanne, Suisse, le 21 septembre 2013 – Innovation, accomplissements et développement : voici le bilan que l’on pouvait tirer samedi, au terme de la première année du Dr Ary S. Graça F° à la présidence de la Fédération internationale de volleyball (FIVB).

Il y a douze mois, l’ancien président de la Confédération d’Amérique du Sud et de la Fédération du Brésil était élu quatrième président de la FIVB pour remplacer le Chinois Jizhong Wei, lors du Congrès FIVB à Anaheim, aux États-Unis. Depuis, il a réalisé un nombre impressionnant de projets et a mis la barre très haut pour les trois prochaines années de son mandat.

Lorsque le président Graça prenait les rênes de la FIVB, le 21 septembre 2012, tout le monde savait à quoi s’attendre sur le long terme et connaissait les projets qu’il avait pour le volleyball et son instance dirigeante.

Parmi les objectifs principaux du président, le besoin de changement afin de rendre le volleyball et la couverture de ce sport dans le monde entier plus attractifs et dynamiques aux yeux de la génération actuelle.

"Nous avons une formidable occasion à saisir pour faire du volleyball l'un des sports les plus populaires au monde, mais il nous faut faire preuve d’inventivité et de courage pour ne pas suivre les sentiers battus", avait déclaré Dr Graça (70 ans) au début de son mandat.

En tant qu’homme d’affaires accompli et ancien volleyeur, le président a associé son amour du sport à sa capacité à mener et à organiser les parties prenantes afin d’atteindre ses objectifs à court et à long termes. Il a fait des éléments suivants ses priorités :
 
- Fournir davantage d’opportunités aux joueurs et joueuses ;
- Meilleure intégration d’activités dans l’ensemble de la communauté du volleyball internationale ;
- Promotion du développement du volleyball ;
- Création de partenariats avec d’autres organisations internationales ;
- Expansion de nouveaux marchés pour le volleyball ;
- Besoin de limiter les dépenses et de maximiser les revenus.

La vision du président Graça, qui a lancé la très réussie Coupe continentale de beach volley en 2010 alors qu’il était président de la Commission de beach volleyball de la FIVB, a tout de suite été évidente.

Un calendrier FIVB de beach volley record permettant de créer de nouvelles opportunités pour les joueurs a été dévoilé au début de l’année 2013. Cette année, et ce pour la première fois, les Grands chelems étaient clairement les événements phares tandis que le nombre de tournois Open a été élargi pour donner davantage d’opportunités aux équipes.

Le volleyball a également bénéficié de l’augmentation du nombre d’équipes en Ligue mondiale et au Grand Prix mondial, permettant à davantage de pays du monde entier de participer à ces grands tournois FIVB.

La mise en place du premier Championnat du monde FIVB de volleyball et de beach volley M-23 ont offert de nouvelles opportunités aux plus jeunes de participer à un tournoi international dans le but de réduire l’écart entre les catégories de jeunes et le volleyball senior. Par ailleurs, l’innovation était clairement au rendez-vous avec la mise en place du nouveau système de contestation vidéo utilisé pour la première fois pendant la Ligue mondiale FIVB de volleyball et la Grand Prix mondial FIVB de volleyball.

"Afin que notre sport reste au goût du jour et attrayant, une révision des règles, des lois et des règlements est inévitable", a déclaré le président.

Du point de vue organisationnel, le président a rapidement proposé une nouvelle stratégie d’investissement pour l’instance dirigeante du volleyball afin de limiter les dépenses et de maximiser les revenus. Au mois de mai, le président a annoncé un contrat de sponsoring record avec le géant japonais de l’automobile Honda, qui est devenu le premier partenaire officiel du volleyball et du beach volley professionnel et élite.

Le développement faisait également partie des objectifs premiers du président qui, à l'appui d'un modèle mis en place en Amérique du Sud et dans la Confédération NORCECA, a établi des partenariats avec des fédérations clés afin de faire progresser le sport en Afrique et en Asie, ainsi que dans certaines régions d’Europe. Alors qu’il a déjà prévu des projets de développement du volleyball dans l’ensemble de la communauté, le président est bien parti pour atteindre son objectif : faire connaître le sport aux quatre coins de la planète.

En un temps record, le président a montré qu’il n’était pas qu’un gestionnaire, mais également un connaisseur du volleyball. Connu pour descendre sur les terrains, le président a prouvé que le volleyball avait un avenir radieux et que, sous sa direction, il n’avait aucune limite en matière d’innovation ou de développement dans les trois prochaines années.




 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   FIVB home page

LATEST NEWS

Latest headlines