The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

Le Venezuela qualifié pour le Championnat du monde masculin

 
Le Venezuela ira en Pologne avec le Brésil et l’Argentine pour y disputer le Championnat du monde FIVB 2014 de volleyball
 
Medellín, Colombie, le 15 septembre 2013 – Le Venezuela, n° 20 mondial, a validé son billet pour le Championnat du monde FIVB de volleyball masculin, Pologne 2014 grâce à un succès 3-2 (29-27, 24-26, 25-17, 19-25, 17-15) sur la Colombie, pays hôte, dans le dernier tournoi qualificatif d’Amérique du Sud au stade Coliseo Polideportivo Sur d'Envigado.

Grâce à cette victoire, les Vénézuéliens se qualifient pour le Mondial FIVB pour la quatrième fois de suite et la 10e fois de leur histoire, en 17 éditions. La Colombie rate de justesse sa toute première qualification tandis que le Chili a terminé troisième.

Les hôtes lançaient leur match en commettant de nombreuses erreurs, sous le poids de l’enjeu, ce qui profitait aux Vénézuéliens qui prenaient une avance de 8-3. Les Colombiens reprenaient du poil de la bête, s’encourageaient et haussaient leur niveau en contre pour recoller à 16-14. Le Vénézuélien Montoya, blessé sur une attaque, devait laisser sa place à Contreras : si l’équipe ne baissait pas pied à la réception, elle souffrait en attaque. Moreno réalisait deux services gagnants pour égaliser à 23-23, à la plus grande joie du public. Cependant, le Venezuela était plus précis et enlevait le premier set 29-27.

Le début de la deuxième manche voyait les deux équipes produire du beau jeu et inscrire des points spectaculaires qui chauffaient la salle. La Colombie était menée 12-10 mais prenait rapidement l’avantage 17-15 après des erreurs de réception côté vénézuélien. Les Colombiens s’offraient même une balle de set à 24-23 mais ne pouvaient l’exploiter en raison de leurs lacunes en attaque. Ils se procuraient une deuxième chance à 25-24 et ne la rataient pas cette fois pour égaliser à 1-1.

Les visiteurs haussaient le ton au début du troisième set (8-7) mais commettaient de nombreuses fautes qui permettaient aux Colombiens de revenir. Cependant, ceux-ci ne pouvaient profiter de leurs deux changements et, après quatre erreurs d’affilée, les hôtes voyaient le Venezuela s’envoler à 22-15 puis empocher le set 25-17.

Les locaux voulaient absolument avoir le plaisir de se qualifier pour la première fois au Championnat du monde. L’équipe produisait donc une prestation sérieuse dans le quatrième set et atteignait le temps mort technique avec une avance de 8-6. Grâce à un service gagnant de Moreno, les hôtes aggravaient le score à 11-8 puis menaient de quatre points après un contre de Mosquera. Deux autres contres plus tard et sans Piñerúa côté vénézuélien, la Colombie menait 16-9 puis 19-12 avant de s’imposer 25-19 grâce à un nouveau contre.

La manche décisive était très tendue en défense. Le Venezuela commençait mieux avec un contre de Verdi pour donner l’avantage à son pays 5-2, mais un contre et deux attaques de Machacon et Moreno permettaient aux Colombiens de revenir à 8-7. Les deux formations étaient alors au coude à coude, mais une faute de service de Mosquera offrait au Venezuela une première balle de match. Moreno parvenait à égaliser à 14-14 et réalisait un contre : la Colombie avait l’opportunité de gagner la rencontre. Cependant, les Vénézuéliens recollaient encore avant de s’imposer 17-15 pour se qualifier pour la Pologne, comme le Brésil et l’Argentine.

Carlos Paez (Venezuela) : "Dieu merci, nous avons réussi à gagner le match et à atteindre notre objectif. La Colombie a été excellente, mais nous avons réussi à gagner au bon moment grâce à notre passion qui fait la force de notre équipe."

Kervin Piñerúa (Venezuela) : "Nous ne nous sommes pas très bien préparés pour le tournoi et c’était notre premier événement international ensemble. Mais grâce à notre passion, nous nous sommes améliorés et le Venezuela s’est qualifié pour le Championnat du monde."

Gerardo Nodarse (entraîneur du Venezuela) : "Félicitations à la Colombie car c’est une équipe extraordinaire, mais la nôtre a fait tout ce que nous avions demandé pour atteindre l’objectif final."

Marcelo Gigante (entraîneur de la Colombie) : "Nous sommes profondément tristes. La Colombie n’a jamais été aussi proche de se qualifier pour un Championnat du monde. Les joueurs ont fait de leur mieux et je suis très fier d’eux. La route est longue. Il y a trois mois, nous ne rêvions pas à un podium sud-américain et à la possibilité d’être aussi près d’un Championnat du monde."





 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   FIVB home page
   Volleyball home page

LATEST NEWS

Latest headlines