The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

Tahiti et la Papouasie-Nouvelle-Guinée prennent l'or aux Mini-Jeux du Pacifique

 
Un joueur de Papouasie-Nouvelle-Guinée tente de franchir la muraille de Wallis-et-Futuna en finale masculine
 
Île de Wallis, Wallis-et-Futuna, le 13 septembre 2013 – Champion de longue date chez les femmes, Tahiti a confirmé sa suprématie en remportant l'or aux Mini-Jeux du Pacifique 2013, mercredi, tandis que la Papouasie-Nouvelle-Guinée s'est imposée chez les hommes.

Dans le tableau féminin, la finale femmes a vu Tahiti poursuivre sa domination dans la région en s'imposant facilement en trois sets contre la Nouvelle-Calédonie 3-0 (26-24, 25-7, 25-14). Les Calédoniennes résistaient grâce à leurs attaques puissantes jusqu'au milieu du premier set et s'envolaient même 18-10. Mais les Tahitiennes se réveillaient et enchaînaient plusieurs services gagnants par Valeria Vaki pour recoller à 23-23. Elles brillaient sur les points décisifs et bouclaient le premier set 26-24.

Dans la deuxième manche, les Tahitiennes prenaient le jeu à leur compte et expédiaient la manche 25-7. La Nouvelle-Calédonie remportait des points importants en entame de troisième set et menait 8-7, mais les Polynésiennes dominaient dans tous les compartiments du jeu et pliaient la troisième manche 25-14, synonyme de nouvelle médaille d'or pour les championnes en titre.

Les Tahitiennes Louisa Vero et Ramatarii Temarii ont apporté une contribution importante à leur équipe, d'autant que Temarii n'occupe le poste de passeuse que depuis un mois, sa prédécesseure souffrant d'une blessure au genou. Romana Ariioehau et Germaine Manmieu (Nouvelle-Calédonie) ont également fait preuve d'une grande habileté tout au long du tournoi.

La finale masculine a donné lieu à une rencontre épique entre les champions, la Papouasie-Nouvelle-Guinée, et les locaux, chouchous du public, Wallis-et-Futuna. En poule, la Papouasie s'était imposée 3-1. Cette fois, Wallis-et-Futuna prenait l'initiative et gagnait le premier set 25-14 grâce à des attaques imparables et un contre infranchissable. Dans la deuxième manche, les deux équipes se livraient une vraie bataille et se rendaient coup pour coup jusqu'à 20-20 puis 24-24, avant que les Papouasiens ne prennent les devants 28-26. Le troisième set revenait à Wallis-et-Futuna sur le score de 25-20, mais la Papouasie recollait une nouvelle fois au score 25-19.

Dans la manche décisive, la Papouasie-Nouvelle-Guinée retrouvait enfin son efficacité au contre et prenait la main 8-4. Cette fois, l'avantage était définitif : les Papouasiens étaient sacrés champions des Mini-Jeux du Pacifique. Ce sont eux qui auront la pression lors de la prochaine édition du tournoi qui se jouera en 2015 sur leur territoire.

Le capitaine de la Papouasie Ravuiwa Rau et le libéro Jeffrey Gima ont réussi une grande partie. Côté Wallis-et-Futuna, le passeur Boris Takaniko a brillé, de même que son capitaine Vitali Tupou, présent aussi bien en défense qu'en attaque.

En début de journée, l'équipe féminine des Fidji s'était adjugé la médaille de bronze contre la Papouasie-Nouvelle-Guinée, tandis que la Nouvelle-Calédonie s'était défaite de Tuvalu pour prendre la troisième place masculine.




 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   FIVB home page
   Volleyball home page

LATEST NEWS

Latest headlines