The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

Feng Kun : "Le Grand Prix mondial sera très agréable à regarder"

 
Invaincue en tour préliminaire, la Chine espère conserver sa bonne dynamique au Grand Prix mondial
 
Lausanne, Suisse, le 27 août 2013 – Alors que les six équipes finalistes pour la phase finale du Grand Prix mondial comptent les jours jusqu’au coup d’envoi à Sapporo (Japon), l’ancienne star du volleyball chinois Feng Kun partage son analyse sur les éditions précédentes et ses pronostics pour le tournoi de cette année. 

"Le temps passe à une vitesse… Je me souviens encore du dernier match du Grand Prix mondial 2003 en Italie, où la Chine avait battu la Russie en trois sets pour remporter le premier sacre de son histoire dans la compétition. Ce titre a vraiment été très important pour la confiance des Chinoises, qui ont remporté ensuite deux tournois d’affilée : la Coupe du monde au Japon et les Jeux olympiques d’Athènes. Pour mes coéquipières et moi, c’est vraiment le sommet de notre carrière.

"Cette année marque le début d’un nouveau cycle olympique, et je crois que les finales du Grand Prix mondial à Sapporo seront très agréables à regarder. Toutes les meilleures équipes du monde, ou presque, ont intégré de jeunes joueuses : ce serait intéressant de regarder l’évolution des jeunes espoirs pour découvrir les stars de demain. Les joueuses expérimentées vont devoir travailler dur pour conserver leur meilleure forme et rester au plus haut niveau.

"Je n’ai pas eu l’occasion de regarder beaucoup de matchs du tour préliminaire, mis à part les rencontres de la Chine, mais j’ai suivi tout cela de près. Les États-Unis et la Serbie étaient en très grande forme : je pense que ce tournoi sera très ouvert, et que chaque équipe a une chance équivalente de l’emporter. La phase finale n’a rien à voir avec le tour préliminaire : les joueuses auront beaucoup plus de pression et la concentration mentale sera très importante, surtout chez les plus jeunes. Je suis impatience d’assister à la concurrence féroce que vont se livrer les meilleures équipes du monde.

"L’équipe de Chine a remporté neuf matchs d’affilée en éliminatoires, sous les ordres de Lang Ping. Je crois que la coach en a surtout profité pour tester différentes configurations et pour apprendre à connaître ses joueuses. Je suis contente de voir la Chine arriver dans ce tournoi invaincue, mais les joueuses vont maintenant devoir mettre ce parcours derrière elles et se concentrer sur leurs prochaines rencontres. Elles doivent simplement faire de leur mieux. Bien sûr, elles tenteront de saisir chaque occasion de gagner, mais l’objectif de l’équipe dans ce tournoi n’est pas de remporter le titre : c’est de trouver la meilleure organisation et de progresser.

"Personnellement, je pense qu’il sera intéressante de suivre Zhu Ting : c’est une jeune attaquante que Lang Ping est allée chercher en sélection junior. Elle est jeune et talentueuse, et a tout ce qu’il faut pour être une superstar à l’avenir.

"La passeuse chinoise Shen Jingsi vaut également le détour : elle a été convoquée en équipe nationale ces quatre dernières années, mais ce sera son premier tournoi majeur en tant que titulaire. En tant qu’ancienne passeuse, je vais regarder ses matchs de près. Je m’attends également à d’excellentes prestations de Wang Yimei, Hui Ruoqi et Zhang Xian, trois joueuses expérimentées qui sont au sommet de leur carrière.

"Je suis aussi contente que le système Challenge sera utilisé pour la première fois dans une phase finale de Grand Prix mondial : c’est une très bonne idée d’intégrer cette technologie dans le volleyball. La concurrence est de plus en plus élevée dans ce tournoi, et une mauvaise décision arbitrale peut parfois faire très mal au moral d’une équipe. Je pense que l’introduction du système Challenge rendra les matchs plus justes et aidera les arbitres à prendre les bonnes décisions."

Feng Kun est une ancienne joueuse chinoise de volleyball qui a pris sa retraite en 2011. Au cours d’une carrière riche en titres, Kun a notamment remporté l’or aux JO d’Athènes en 2004, un tournoi dont elle a été Meilleure joueuse et Meilleure passeuse. Son palmarès compte également des médailles de bronze remportées aux JO de Pékin en 2008, à la Coupe du monde FIVB de volleyball féminin 2003, à la Coupe des Grands Champions FIVB 2001 ainsi qu’au Grand Prix mondial FIVB 2003 dont elle terminait Meilleure passeuse. Kun a par ailleurs été nommée Modèle des athlètes aux premiers Jeux olympiques de la Jeunesse, à Singapour en 2010.

Autres billets de blogs FIVB

Yoshie Takeshita – Le Japon a tout pour être n°1 cette année
Stacy Sykora – Lang Ping est l'une des meilleures
Stacy Sykora – La pression monte avant la 2e semaine du Grand Prix mondial
Stacy Sykora – Les États-Unis doivent jouer leur jeu
Andrea Zorzi – Le début d'une ère
Andrea Zorzi – Cette fois, le Brésil ne perdra pas
Sandra Pires – Expérience, technique et solidité du collectif aident sur la longueur
Sara Goller – Chen Xue et Zhang Xi triompheront au Championnat du monde
Sinjin Smith – Le Championnat du monde de beach volley ressemble aux J.O.
Nikola Grbic – La Serbie va encore s’améliorer dans les prochaines semaines
Gustavo Endres – Le Brésil bien parti pour gagner la Ligue mondiale
Tom Hoff – Si quelqu'un peut le faire, c'est bien John Speraw
Andrea Zorzi – Les équipes doivent "tout donner" à tous les matchs
Martin Laciga – Un résultat auquel je ne m’attendais pas
Nathalie Cook – Vivement la Coupe du monde
Sinjin Smith – Beaucoup d’enthousiasme cette saison
Andrea Zorzi – La Russie peut dominer le volley mondial dans les années à venir 
Tom Hoff – Le changement est certes difficile, mais il est nécessaire
Andrea Zorzi – Italie, Pologne, Russie et Brésil favoris de la Ligue mondiale 2013
Martin Laciga – Fuzhou et Shanghai, même combat ?
Natalie Cook – Une belle entame de saison 
Sandra Pires – 2013 est une saison ouverte
Virna Dias – Une nouvelle grande année pour les championnes olympiques brésiliennes 
Andrea Zorzi – Hâte de suivre l’action de la Ligue mondiale
Stacy Sykora – Une année de transition dans le volleyball féminin
Natalie Cook – Les Chinoises ont une carte à jouer en 2013 
Hugh McCutcheon – Optimiste pour l’entraîneur de l’équipe féminine américaine 
Martin Laciga – Il est temps de passer la main aux jeunes 
Tom Hoff – En volleyball, tout est possible





 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   FIVB home page
   Volleyball home page

LATEST NEWS

Latest headlines