The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

Suspense à tous les étages pour la 3e semaine du Grand Prix mondial

 
La Chine de Lang Ping est leader avec 17 points et reste la seule équipe à avoir gagné tous ses matchs, avec le Japon
 
Lausanne, Suisse, le 14 août 2013 - Cinq billets pour la phase finale restent en jeu : tous les ingrédients sont donc réunis pour que les amateurs de volleyball vibrent lors du dernier week-end du tour préliminaire du Grand Prix mondial FIVB 2013.

Le tournoi phare annuel du volleyball mondial féminin est plus disputé que jamais : au terme des deux premières séries de matchs, 10 nations peuvent encore espérer rejoindre le Japon, pays hôte de la phase finale, à Sapporo. Les cinq billets restants seront distribués à l’issue des 30 rencontres qui se disputeront sur cinq sites en Asie.

La Chine fait figure de favorite pour la qualification, dix ans après son dernier sacre : seule équipe encore invaincue avec le Japon après six matchs dans le tournoi, elle compte 17 points et aura l’avantage d’évoluer à domicile, à Wuhan. Leaders du classement de cette phase préliminaire, les filles de Lang Ping affronteront par ailleurs une seule équipe encore en lice pour la qualification, la Serbie. Les championnes d’Europe en titre, actuellement 3e avec 16 points, seront privées de leur joueuse star Jelena Nikolic, dont la saison est terminée à cause d’une blessure au genou. "Nous allons essayer de décrocher notre billet pour Sapporo", prévenait toutefois la capitaine serbe Maja Ognjenovic.

Parmi les autres prétendantes se trouvent les États-Unis, qui ont remporté les trois dernières éditions, ainsi que le Brésil. Ce ne sera toutefois pas simple : arrivées dans la compétition avec l’étiquette de favorites, les Brésiliennes (championnes olympiques en titre, 5e) et les Américaines (qui défendent leur couronne, 6e) occupent actuellement les deux dernières places qualificatives, avec 14 points chacune. La Seleção semble avoir un programme plus aisé lors de l’ultime week-end, mais rien n’est acquis, d’autant moins depuis sa défaite surprise face à la Bulgarie (3-2) pendant la deuxième semaine.

Les Auriverde (n°2 mondiales) affronteront à Almaty le Kazakhstan (pays hôte), une jeune équipe de Cuba et les Pays-Bas. Si les Néerlandaises peuvent mathématiquement encore se qualifier, elles n’ont plus leur destin entre leurs mains : elles devraient remporter leurs trois matchs et espérer que les autres résultats lui soient favorables. "Nous devrons être extrêmement concentrés pour espérer atteindre notre objectif et nous qualifier pour la phase finale", confiait leur sélectionneur Ze Roberto. Après avoir perdu trois finales d’affilée, les Brésiliennes entretiennent quant à elles leurs espoirs de remporter un neuvième titre historique dans la compétition.

De leur côté, les Américaines rêvent de devenir la première équipe de l’histoire à enchaîner quatre sacres en Grand Prix mondial. Elles devront pour cela franchir un obstacle de taille à Sendai : se défaire du Japon (pays hôte et toujours invaincu), de la Bulgarie (équipe surprise, 13 points) et de la République tchèque (6 pts). "Nous sommes à un stade réellement décisif", expliquait le sélectionneur américain Karch Kiraly, triple médaillé d’or olympique. "Nous devrons une nouvelle fois hisser notre niveau de jeu."

Trois autres équipes encore en course pour une place à Sapporo se rencontreront à Kaohsiung (Taipei chinois). Les Italiennes (4e avec 15 points) possèdent un léger avantage, mais la Turquie (troisième l’an dernier) et la République dominicaine sont proches, avec respectivement 2 et 4 longueurs de retard seulement.

Le tournoi de Bangkok (Thaïlande) verra s’affronter deux autres candidats au titre, avec une superbe affiche vendredi entre la Russie, trois fois sacrée dans la compétition (12 pts), et l’Allemagne (11 pts). "Nous voulons réaliser un miracle et nous qualifier pour la phase finale", glissait Giovanni Guidetti, le sélectionneur d’une équipe allemande qui vise également l’or dans le Championnat d’Europe qu’elle accueillera en septembre.

Les spectateurs présents aux matchs et les millions de téléspectateurs peuvent marquer ce week-end d’une pierre blanche : le programme est alléchant et la compétition sera féroce pour les cinq dernières places qualificatives pour la phase finale.




SCORES EN DIRECT | SEMAINE 3


Cl.

Phase

Date

Heure locale

Heure GMT

Équipes

Résultats

Ville

Description

Conf. presse

Stats

Photos

73

M

16/08

15:30

06:30

USA-CZE

Voir

Sendai

Voir

85

O

16/08

15:00

07:00

ITA-ALG

Voir

Kaohsiung

Voir

79

N

16/08

16:00

08:00

SRB-POL

Voir

Wuhan

Voir

61

K

16/08

15:00

09:00

CUB-BRA

Voir

Almaty

Voir

67

L

16/08

16:00

09:00

THA-PUR

Voir

Bangkok

Voir

74

M

16/08

18:15

09:15

JPN-BUL

Voir

Sendai

Voir

86

O

16/08

18:00

10:00

TUR-DOM

Voir

Kaohsiung

Voir

68

L

16/08

18:30

11:30

GER-RUS

Voir

Bangkok

Voir

80

N

16/08

19:30

11:30

CHN-ARG

Voir

Wuhan

Voir

62

K

16/08

18:00

12:00

KAZ-NED

Voir

Almaty

Voir

75

M

17/08

12:30

03:30

JPN-USA

Voir

Sendai

Voir

76

M

17/08

15:30

06:30

CZE-BUL

Voir

Sendai

Voir

69

L

17/08

14:00

07:00

RUS-PUR

Voir

Bangkok

Voir

87

O

17/08

15:00

07:00

ALG-TUR

Voir

Kaohsiung

Voir

81

N

17/08

16:00

08:00

ARG-SRB

Voir

Wuhan

Voir

63

K

17/08

15:00

09:00

BRA-NED

Voir

Almaty

Voir

70

L

17/08

16:30

09:30

THA-GER

Voir

Bangkok

Voir

88

O

17/08

17:30

09:30

ITA-DOM

Voir

Kaohsiung

Voir

82

N

17/08

19:30

11:30

CHN-POL

Voir

Wuhan

Voir

64

K

17/08

18:00

12:00

KAZ-CUB

Voir

Almaty

Voir

77

M

18/08

12:30

03:30

JPN-CZE

Voir

Sendai

Voir

78

M

18/08

15:30

06:30

USA-BUL

Voir

Sendai

Voir

71

L

18/08

14:00

07:00

PUR-GER

Voir

Bangkok

Voir

89

O

18/08

15:00

07:00

ITA-TUR

Voir

Kaohsiung

Voir

83

N

18/08

16:00

08:00

POL-ARG

Voir

Wuhan

Voir

65

K

18/08

15:00

09:00

CUB-NED

Voir

Almaty

Voir

72

L

18/08

16:30

09:30

RUS-THA

Voir

Bangkok

Voir

90

O

18/08

17:30

09:30

DOM-ALG

Voir

Kaohsiung

Voir

84

N

18/08

19:30

11:30

CHN-SRB

Voir

Wuhan

Voir

66

K

18/08

18:00

12:00

KAZ-BRA

Voir

Almaty

Voir

 

 

Classement du Grand Prix mondial FIVB


Cl.

Code

Équipe

Points

Matchs

Détails

Sets

Points

J

V

D

3-0

3-1

3-2

2-3

1-3

0-3

G

P

Ratio

G

P

Ratio

1

CHN

Chine

17

6

6

 

4

1

1

 

 

 

18

3

6.000

496

395

1.256

2

JPN

Japon

17

6

6

 

3

2

1

 

 

 

18

4

4.500

525

419

1.253

3

SRB

Serbie

16

6

5

1

4

1

 

1

 

 

17

4

4.250

493

401

1.229

4

ITA

Italie

15

6

5

1

4

1

 

 

1

 

16

4

4.000

486

408

1.191

5

USA

États-Unis

14

6

5

1

3

1

1

 

1

 

16

6

2.667

513

410

1.251

6

BRA

Brésil

14

6

5

1

1

3

1

 

1

 

16

8

2.000

561

485

1.157

7

TUR

Turquie

13

6

4

2

3

1

 

1

1

 

15

7

2.143

524

453

1.157

8

BUL

Bulgarie

13

6

4

2

2

2

 

1

 

1

14

8

1.750

514

450

1.142

9

RUS

Russie

12

6

4

2

1

2

1

1

1

 

15

10

1.500

561

540

1.039

10

DOM

Rép. dominicaine

11

6

4

2

2

1

1

 

1

1

13

9

1.444

487

493

0.988

11

GER

Allemagne

11

6

3

3

1

2

 

2

1

 

14

11

1.273

568

509

1.116

12

NED

Pays-Bas

6

6

2

4

2

 

 

 

2

2

8

12

0.667

419

413

1.015

13

CZE

Rép. tchèque

6

6

2

4

1

1

 

 

1

3

7

13

0.538

423

465

0.910

14

THA

Thaïlande

6

6

2

4

1

1

 

 

 

4

6

13

0.462

421

421

1.000

15

ARG

Argentine

4

6

2

4

 

 

2

 

2

2

8

16

0.500

492

556

0.885

16

POL

Pologne

4

6

1

5

1

 

 

1

1

3

6

15

0.400

445

487

0.914

17

KAZ

Kazakhstan

1

6

 

6

 

 

 

1

3

2

5

18

0.278

430

547

0.786

18

CUB

Cuba

 

6

 

6

 

 

 

 

2

4

2

18

0.111

339

487

0.696

19

PUR

Porto Rico

 

6

 

6

 

 

 

 

1

5

1

18

0.056

359

473

0.759

20

ALG

Algérie

 

6

 

6

 

 

 

 

 

6

 

18

 

206

450

0.458



Meilleures marqueuses 
41 – La Polonaise Katarzyna Skowronska-Dolata contre la Russie (4 août) Record en GP mondial
32 – La Chinoise Zhu Ting contre les Pays-Bas (4 août)
31 – La Kazakhe Tatyana Mudritskaya contre l'Argentine (4 août)
28 – La Japonaise Yukito Ebata contre le Kazakhstan (10 août)
28 – La Dominicaine Bethania De La Cruz contre la République tchèque (4 août)
27 – La Japonaise Miyu Nagaoka contre l'Allemagne (9 août)
26 La Bulgare Dobriana Rabadzhieva contre la République dominicaine (11 août)
25 La Tchèque Aneta Havlickova contre l’Argentine (11 août)
25 La Bulgare Emiliya Nikolova contre la République dominicaine (11 août)
25 L’Américaine Kelly Murphy contre la Serbie (11 août)
25 – La Dominicaine Bethania De La Cruz contre le Brésil (9 août)
25 – La Brésilienne Gabriela Guimaraes contre la République dominicaine (9 août)
25 – La Russe Nataliya Goncharova contre le Brésil (3 août)

Meilleures contreuses
9 – La Serbe Milena Rasic contre Porto Rico (4 août)
8 – La Néerlandaise Robin De Kruijf contre l’Algérie (11 août)
8 – La Dominicaine Annerys Vargas contre Porto Rico (10 août)
7 – La Brésilienne Cristina Barreto contre la Pologne (2 août)
7 – La Bulgare Strashimira Filipova contre Porto Rico (9 août)

Meilleures performances au contre par équipe
18 – Pologne-Russie (4 août)
17 – Italie-Allemagne (4 août)
17 – Brésil-Pologne (2 août)
17 – Kazakhstan-Allemagne (2 août)
16 – Russie-Pologne (4 août)
16 – Serbie-Porto Rico (4 août)
16 – République dominicaine-Porto Rico (3 août)
16 – Brésil-Russie (3 août)

Meilleures serveuses
7 – La Japonaise Saori Kimura contre la Pologne (11 août)
6 – La Turque Neslihan Darnel contre la Chine (11 août)
5 – L'Allemande Denise Hanke contre le Kazakhstan (2 août)
5 – La Kazakhe Sana Jarlagassova contre l'Allemagne (2 août)

Meilleures performances au service par équipe
13 – Turquie-Chine (11 août)
12 – Turquie-Argentine (9 août)
12 – Argentine-Kazakhstan (4 août)
11 – Allemagne-Pologne (10 août)
11 – Serbie-Algérie (10 août)
11 – Chine-Cuba (3 août)
10 – Pays-Bas-Algérie (11 août)
10 – Allemagne-Kazakhstan (11 août)
10 – Japon-Pologne (11 août)
10 – Allemagne-Argentine (3 août)
10 – Serbie-République tchèque (3 août)

Meilleure marqueuse par tour
Semaine 1 : La Polonaise Katarzyna Skowronska-Dolata, 41 contre la Russie (4 août) Record en GP mondial
Semaine 2 : La Japonaise Yukiko Ebata, 28 contre le Kazakhstan (10 août)

Plus grand nombre de points par set
Semaine 1 : Pologne-Russie, 30-28 (4 août)
 Japon-Turquie, 30-28 (4 août)
Semaine 2 : Argentine-Turquie, 36-34 (9 août)

Plus grand nombre de points par match
Semaine 1 : Russie-Pologne, 3-2 (25-21, 22-25, 29-27, 28-30, 15-13) – 235 points
Semaine 2 : Bulgarie-République dominicaine, 2-3 (22-25, 25-18, 23-25, 30-28, 14-16) - 226 points




 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   FIVB home page
   Volleyball home page

LATEST NEWS

Latest headlines