The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

Un an après l’or olympique, Brink et Reckermann reviennent sur leur titre

 
Reckermann et Brink ont été les premiers Européens à remporter l’or olympique, à Londres 2012
 
Berlin, Allemagne, le 10 août 2013 – Il y a un an, Julius Brink et Jonas Reckermann se réveillaient dans leur chambre d’hôtel, au village olympique à Londres, avec un petit souvenir à rapporter chez eux : la médaille d’or olympique de beach volley.

La vie après Londres a pris des trajectoires différentes pour les deux hommes. Reckermann a pris sa retraite de joueur et a décidé de suivre une formation d'entraîneur tout en étant consultant pour Sky Television en Allemagne. Brink, de son côté, s’est associé avec Sebastian Fuchs, mais a connu des soucis de santé qui l’ont tenu écarté des terrains depuis le Grand chelem de Corrientes en mai.

Le joueur de 31 ans espérait être remis à temps pour le Championnat du monde FIVB, mais sa douleur récurrente à la cuisse l’a une nouvelle fois mis sur la touche. Son objectif est désormais de revenir sur le sable avant la fin de l’année, sans toutefois s’avancer sur une date ou un lieu.

"C’est une blessure plus grave qu’elle n’en avait l’air au début", explique Brink. "Je pensais que c’était une petite rupture et que je pourrais rejouer un mois plus tard, mais ça a pris plus longtemps. Il n’y a rien de mystérieux ou de dangereux, il faut juste un traitement adapté et du repos, sans le moindre entraînement ni match.

"Je ne veux pas dire quand je serai prêt à rejouer. Ça finira par arriver et je l’annoncerai en temps voulu. Je fais de mon mieux pour être de retour cette année, mais je ne peux pas dire quand ni où."

La victoire de Brink et Reckermann est le point culminant d’une série de succès internationaux pour le beach volley allemand

Médailles mondiales à répétition


Karla Borger et Britta Buthe ont remporté l’argent au Championnat du monde 2013, tandis que Kay Matysik et Jonathan Erdmann ont succédé à Brink et Reckermann sur la troisième marche du podium. Victoria Bieneck et Isabell Schneider sont devenues championnes du monde lors de la toute première édition du Mondial M-23, et Laura Ludwig et Kira Walkenhorst sont revenues de Klagenfurt, où se jouait le Championnat d’Europe CEV de beach volleyball, avec le bronze.

Cette réussite ne surprend guère les champions olympiques, qui ont vu le travail effectué par la Fédération allemande.

"Nous avons toujours eu un circuit national de bon niveau. C’est très important que les jeunes aient de bonnes compétitions pour acquérir de l’expérience", estime Reckermann. "L’Allemagne a toujours eu de bonnes équipes, de bons entraîneurs, de bonnes structures. Et la Fédération soutient les jeunes dès le début de leur carrière."

"À présent, c’est peut-être l’heure d’en récolter les fruits. Ça commence avec les jeunes, et je ne pense pas que ce soit une coïncidence si deux équipes sont montées sur le podium lors des Mondiaux juniors. On continue à progresser. Je crois que l’Allemagne est désormais la troisième meilleure nation de volleyball au monde."

Lors de la finale olympique, Brink et Reckermann avaient battu les champions du monde FIVB 2011 en titre, les Brésiliens Alison Cerutti et Emanuel Rego 2-1 (23-21, 21-16, 16-14). C’était une victoire méritée, Reckermann ayant dominé son vis-à-vis au filet tandis que Brink récupérait le moindre ballon qui passait son coéquipier.

Cette médaille d’or était l’un des 11 titres décrochés par l’Allemagne à Londres. Depuis ce jour, les champions du monde 2009 n’ont pas cessé d’être sollicités par les médias et les supporters.

"Tout a changé juste après la cérémonie, nous avons reçu beaucoup de demandes des médias", raconte Brink. "On n’avait jamais connu telle réussite dans notre carrière, ça dépassait tout ce que nous avions accompli les années précédentes. Tout ce dont je me souviens, c’est que nous sommes rentrés au village olympique et nous avons participé à des émissions télé."

"Ce n’est pas une vie de star ou de joueur de football, mais il y a bien plus de personnes qui vous reconnaissent, même quand vous n’êtes pas en tenue de beach volley !"





 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   FIVB home page
   Beach volleyball home page

LATEST NEWS

Latest headlines