The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

Stacy Sykora : "Les États-Unis doivent jouer leur jeu"

 
 
Lausanne, Suisse, le 6 août 2013 – Olympienne à trois reprises et médaillée d'argent à Pékin en 2008, Stacy Sykora a pris une décision difficile en annonçant qu'elle mettait un terme à sa carrière de volleyeuse le 31 juillet dernier. Une semaine environ après sa retraite, Sykora évoque le nouveau format du Grand Prix mondial FIVB de volleyball 2013.

"Je pense que le fait que le Grand Prix mondial soit passé à 20 équipes est une très bonne chose. Le volley progresse et c'est notre objectif commun depuis des années. Avec l'augmentation du nombre d'équipes participantes, davantage de pays venus des quatre coins du monde auront l'occasion d'acquérir de l'expérience. Plus personnellement, je pense que le fait de passer à 20 équipes rend le Grand Prix mondial plus intéressant pour les joueuses qui auront l'opportunité de rencontrer de nouvelles athlètes ou de retrouver des filles qu'elles côtoient en club. Je crois que c'est un changement très positif.

"Je ne pense pas que cela va véritablement faire progresser le niveau du Grand Prix mondial car on y trouve déjà du volley de très grande qualité. L'augmentation du nombre de participants cette année oblige en revanche les équipes à rester concentrées et à se donner à 100 % au jour le jour. Disputer autant de matchs peut-être éprouvant sur le plan physique et mental, donc les joueuses comme les équipes doivent respecter leur temps de repos et faire attention à leur alimentation pour rester fraîches psychologiquement tout au long de la compétition. Aucune formation ne part avec un avantage ; l'équipe la plus forte aussi bien physiquement que mentalement l'emportera.

"Gardez un œil sur les anciennes car la plupart d'entre elles mettent à profit leur expérience. En tant que finalistes de la dernière édition, je pense que les Brésiliennes et les Américaines seront au cœur des événements. L'année qui suit les Jeux olympiques, il y a toujours de nouvelles joueuses qui font leur arrivée dans la majeure partie des équipes. Elles font toutes partie des 12 éléments choisis pour représenter leur pays au Grand Prix mondial, donc il doit s'agir de très bonnes joueuses.

"Les États-Unis doivent simplement jouer leur jeu, quelle que soit la tactique mise en place par leur adversaire. Ça a été la clé de leur succès jusqu'à ce jour car elles maîtrisent leur jeu, quelle que soit l'équipe qui est en face. Elles s'adaptent à leur adversaire et connaissent suffisamment les habitudes des individualités rivales pour savoir quand apporter des changements mineurs à leur jeu."

Stacy Sykora a commencé à jouer pour l’équipe nationale américaine en 1999 avant de devenir l’un des visages les plus célèbres du volleyball féminin international. Elle a disputé trois Jeux olympiques – terminant quatrième (2000), cinquième (2004) et deuxième (2008) – et a remporté l’argent au Championnat du monde FIVB en 2002. Stacy a manqué les JO de Londres en raison d’un grave accident en 2011, alors qu’elle évoluait dans un club brésilien. Le 31 juillet 2013, Stacy a annoncé qu'elle prenait sa retraite du volleyball international. Elle a décidé de relever un nouveau défi en devenant coach au Centre de volleyball de haute performance des États-Unis.

Retrouvez le numéro de VolleyWorld consacré à Stacy Sykora ici
(en anglais)

Autres billets de blogs FIVB

Andrea Zorzi - Le début d'une ère
Andrea Zorzi – Cette fois, le Brésil ne perdra pas
Sandra Pires – Expérience, technique et solidité du collectif aident sur la longueur
Sara Goller – Chen Xue et Zhang Xi triompheront au Championnat du monde
Sinjin Smith – Le Championnat du monde de beach volley ressemble aux J.O.
Nikola Grbic – La Serbie va encore s’améliorer dans les prochaines semaines
Gustavo Endres – Le Brésil bien parti pour gagner la Ligue mondiale
Tom Hoff – Si quelqu'un peut le faire, c'est bien John Speraw
Andrea Zorzi – Les équipes doivent "tout donner" à tous les matches
Martin Laciga – Un résultat auquel je ne m’attendais pas
Nathalie Cook – Vivement la Coupe du monde
Sinjin Smith – Beaucoup d’enthousiasme cette saison
Andrea Zorzi – La Russie peut dominer le volley mondial dans les années à venir
Tom Hoff – Le changement est certes difficile, mais il est nécessaire
Andrea Zorzi – Italie, Pologne, Russie et Brésil favoris de la Ligue mondiale 2013
Martin Laciga – Fuzhou et Shanghai, même combat ?
Natalie Cook – Une belle entame de saison
Sandra Pires – 2013 est une saison ouverte
Virna Dias – Une nouvelle grande année pour les championnes olympiques brésiliennes
Andrea Zorzi – Hâte de suivre l’action de la Ligue mondiale
Stacy Sykora – Une année de transition dans le volleyball féminin
Natalie Cook – Les Chinoises ont une carte à jouer en 2013
Hugh McCutcheon – Optimiste pour l’entraîneur de l’équipe féminine américaine
Martin Laciga – Il est temps de passer la main aux jeunes
Tom Hoff – En volleyball, tout est possible




 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   FIVB home page
   Volleyball home page

LATEST NEWS

Latest headlines