The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

Gallay et Klug, cocktail de grinta et d’alegria

 
Le duo argentin Ana Gallay/Georgina Klug joue avec beaucoup d’alegria
 
Anapa, Russie, le 25 juillet 2013 – Pour trouver Ana Gallay et Georgina Klug sur un terrain, il suffit de tendre l’oreille. En match, les deux joueuses argentines crient, hurlent et font tourner les têtes à l’Open FIVB d’Anapa grâce à leur jeu aussi vocal qu’animé.

"En Argentine, on joue souvent comme ça, avec beaucoup d’alegria [de joie] : ça crie et ça met l’adversaire sous pression", expliquait Klug.

"J’ai joué en salle pendant longtemps, et j’ai toujours joué comme ça. Toutes les joueuses des autres équipes me détestaient. Mais c’est bien, parce que ça permet de démontrer à l’adversaire que vous avez envie de gagner. Et même quand vous êtes menée, ça leur fait sentir votre grinta."

"Pour moi, le sport, c’est comme ça. C’est ce que je veux montrer à mes adversaires : si vous voulez gagnez, il va falloir être meilleures que moi et vous battre plus que moi. Alors c’est comme ça qu’on joue."

Juliana et Larissa 
Leur volonté d’occuper l’espace sonore serait-il lié à leur volonté de faire oublier leur taille modeste, respectivement 1m72 et 1m73 ? "C’est vrai qu’on est petites", admettait-elle. "Quand on a commencé à jouer ensemble, on a pris Juliana et Larissa pour modèles. On regardait tous leurs matchs.

"On ne sera peut-être jamais aussi fortes qu’elles, mais on essaye de s’inspirer de leur jeu. Leur toucher de balle, leur volonté féroce de se battre pour chaque point, d’essayer de faire la passe ou la réception parfaite… C’est comme ça qu’on essaye de jouer et qu’on veut continuer de jouer jusqu’aux prochains Jeux olympiques. Ne jamais arrêter de se battre."

Leur manière de jouer s’est révélée efficace jusqu’ici à l’Open d’Anapa. Gallay et Klug dominent leur groupe, grâce à des victoires 2-0 sur la paire allemande Kim Behrens/Sandra Seyfferth et le duo russe Irina Chaika/Ekaterina Syrtseva, ainsi qu’un succès 2-1 face aux Samaa Miyagawa et Ayumi Kusano.

Que pense Klug du dernier match de poule, jeudi contre la Russie ? "C’est très excitant", glissait-elle. "D’autant que c’est seulement mon deuxième tournoi FIVB avec ma coéquipière."

En effet, Gallay jouait auparavant avec Maria Virginia Zonta, avec qui elle a terminé à la 5e place du tournoi olympique de Londres 2012. Cette saison, elle a choisi de d’associer à Klug (29 ans).

Avant l’Open d’Anapa, elles ont disputé le Grand chelem de Gstaad, il y a quinze jours. Là-bas, elles avaient remporté un match de groupes, face aux sœurs jumelles Nystrom (Finlande), ce qui avait suffi à les qualifier. Elles s’inclinaient cependant au tour suivant, terminant à la 17e place.

"En Suisse, on a vraiment dû se battre pour décrocher notre billet pour les poules. Ensuite, on a battu les Finlandaises : on était déjà en plein rêve !", décrivait la joueuse.

Objectif : progresser 
"Après ça, on s’est entraînées dur à Stuttgart pour préparer ce tournoi, parce qu’on savait qu’il n’y aurait pas beaucoup d’équipes du top 20. Alors on s’est dit que notre prochain objectif, c’était de franchir un tour de plus qu’en Suisse."

Objectif déjà atteint : en remportant leur groupe, elles sont automatiquement qualifiées pour le 2e tour à élimination directe. "C’est pour ça qu’on a joué avec toute notre énergie aujourd’hui : pour franchir un tour de plus. Maintenant, on va se reposer et penser à notre prochain rêve…"




 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   FIVB home page
   Beach volleyball home page

LATEST NEWS

Latest headlines