The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

Kusano veut populariser le beach volley au Japon

 
Ayumi Kusano veut populariser le beach volley au Japon
 
Anapa, Russie, le 24 juillet – Si le Japon, actuellement troisième au classement mondial et médaillé de bronze aux Jeux olympiques de Londres en 2012, est l'une des nations phares du volleyball féminin, les Nippones n'ont en revanche jamais décroché de médaille d'or sur le sable.

"Le beach volley n'est pas très populaire au Japon comparé au volley", expliquait Ayumi Kusano mercredi après avoir disputé son premier match à l'Open FIVB d'Anapa.

"Peu de joueurs se tournent vers le beach volley. Dans les écoles, on joue au volley et il n'existe pas d'école de beach volley ou quoi que ce soit dans ce genre-là."

Kusano évolue sur le Circuit mondial depuis 2008 et a connu différentes partenaires. Elle ne s'est qualifiée qu'à trois reprises pour le tour principal et son meilleur classement reste une 9e place obtenue l'an dernier à l'Open de Bangsaen aux côtés de Mutsumi Otaki.

Nouvelle équipe

À Anapa, Kusano est associée à Samaa Miyagawa dont c'est la première participation à un événement FIVB. "La Fédération mélange les équipes en vue des Jeux olympiques de Rio de Janerio pour essayer de nouvelles combinaisons", précisait Kusano.

Miyagawa s'est montrée particulièrement
nerveuse pour ses débuts, et elle et sa partenaire se sont inclinées 2-0 (21-19, 21-13) face aux Russes Irina Chaika et Ekaterina Syrtseva lors de leur premier match.

"Nous avons commis trop d'erreurs. Nous n'avons pas été bonnes sur les passes et nous avons été mises en difficulté à cause du vent. Mais il s'agissait de notre premier match et nous ne pouvons que progresser, j'espère", déclarait Kusano.

Un sport complet

Consciente du fait que sa discipline est moins populaire et lucrative que le volley, Kusano se dit néanmoins heureuse d'avoir choisi le beach volley. "Je préfère ce sport. Il n'y a que deux personnes dans chaque équipe et il faut savoir tout faire : attaquer, réceptionner, servir. C'est un sport complet."

Kusano espère simplement que le beach volley se développera au cours des années à venir et qu'elle pourra servir d'exemple en obtenant de bons résultats. "Il nous faut plus de joueurs, plus de terrains – il n'y en a que dix de praticables au Japon – plus de staff, plus d'entraîneurs."





 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   FIVB home page
   Beach volleyball home page

LATEST NEWS

Latest headlines