The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

Une première surprise dès la phase de poules masculine à Long Beach

 
John Hyden prend le meilleur sur Emanuel Rego au filet alors que le match entre les deux vétérans à tourné à la faveur de l'Américain et de son partenaire Nick Lucena, tombeurs d'Emanuel et Alison Cerutti mardi lors du Grand chelem FIVB de Long Beach
 
Long Beach, États-Unis, le 23 juillet 2013 – Alors que le Circuit mondial FIVB de beach volleyball revient aux États-Unis pour la première fois depuis dix ans, les Américains Nick Lucena/John Hyden, 21es au classement mondial, ont battu les Brésiliens Alison Cerutti/Emanuel Rego, n° 5 mondiaux, en deux sets (23-21, 21-16) et 39 minutes, mardi, à l'occasion de la phase de groupes qui constitue la première partie du tour principal à 32 équipes du Grand chelem double mixte de Long Beach, doté de 440 000 $.

"Je ne sais pas exactement ce qu'il s'est passé, mais je sais qu'on a gagné, ce qui est assez surréaliste face à une telle équipe qui comprend deux anciens champions du monde FIVB", s'exclamait Lucena dont c'est la première saison aux côtés de vétéran Hyden. "Honnêtement, les Brésiliens étaient méconnaissables. De notre côté, on a bataillé dur, on n'a pas commis trop d'erreurs et on a gagné le match en deux sets alors qu'on aurait pu perdre les deux. En résumé, nous avons bien joué et eux pas, tout simplement. C'est un véritable honneur de battre Alison et Emanuel. Peut-être qu'on a eu l'avantage d'être à domicile."

De leur côté, les quatre têtes de série ont entamé la compétition avec des victoires en deux sets. Mis en difficulté par les Italiens Alex Ranghieri/Andrea Tomatis, les n° 1 Jake Gibb/Casey Patterson ont finalement réussi à l'emporter 21-17, 21-15 en 34 minutes, tout comme leurs compatriotes américains et têtes de série n° 4 Sean Rosenthal/Phil Dalhausse qui auront dû batailler jusqu'au bout pour se défaire des Suisses Andreas Sutter/Roman Sutter, 24-22, 21-18 après 40 minutes de jeu. Deuxièmes au classement et leaders du Circuit mondial, les Brésiliens Pedro Salgado/Bruno Schmidt ont se sont défaits des Autrichiens Peter Eglseer/Felix Koraimann en 36 minutes alors que les Lettons Aleksandrs Samoilovs/Janis Smedins ont disposé d'un autre duo américain Stafford Slick/Casey Jennings 21-14, 21-15 au bout de 40 minutes d'efforts.

"On progresse et c'est le plus important", affirmait Gibb après la rencontre. "Sean est un bon partenaire et on se complète bien. On a fait le travail, c'est le principal. Cette jeune équipe suisse a été très accrocheuse mais on ne voulait pas aller au tie-break et on a réussi à boucler le match en deux sets après avoir été menés 12-14 dans la deuxième manche. Ils sont frères et on aurait dit une équipe plus expérimentée qu'elle ne l'est. Ils progresseront en jouant ensemble."

"Ça avait quelque chose d'émouvant durant l'échauffement", affirmait quant à lui Patterson à propos du fait d'évoluer à nouveau aux États-Unis. "C'était énorme de pouvoir jouer devant ma famille et mes amis et j'ai dû me calmer un peu. J'étais heureux de pouvoir évoluer devant eux et de remporter ce premier match. Il y avait un tas de monde entre nos amis et nos familles à Jake et à moi, c'était super. Ça va s'intensifier à mesure que la semaine va avancer. J'adore ça, j'ai hâte d'y retourner."

Pour la deuxième fois seulement dans l'histoire du Circuit mondial FIVB, les États-Unis comptent cinq équipes dans chacun des deux tableaux. Les duos masculins sont composés de Lucena et Hyden, Rosenthal et Dalhausser, Gibb et Patterson, Todd Rogers et Ryan Doherty et  Slick et Jennings. Seule une formation américaine s'est inclinée lors de la première journée de compétition puisque Rogers et Doherty – l'une des nouvelles associations entamées cette année – ont remporté leur match face aux Canadiens Christian Redmann/Maverick Hatch en deux sets 25-23, 21-13 et 38 minutes.

Habituellement aligné aux côtés de la légende du beach volley Ricardo Santos, le Brésilien Alvaro Filho, tête de série n° 9, a dû faire équipe avec Edson Barros suite à la blessure de son partenaire lundi. Bousculés par les Porto ricains Rogerto Rodriguez-Bertran/Hector Soto, 24es, les Auriverde ont fini par l'emporter en trois sets 21-13, 19-21, 19-17 après pratiquement une heure de match.

La rencontre la plus disputée de cette première journée dans le tableau masculin est à mettre au crédit des Suisses Philip Gabathuler/Jonas Weingart et des Norvégiens Iver Horrem/Geir Eithun. Balayés dans le premier set, les Helvètes, têtes de série n° 15, sont parvenus à inverser la vapeur pour battre les n° 18 9-21, 24-22, 22-20.

La phase de groupes du tour principal du Grand chelem FIVB reprendra mercredi à partir de 8h00. Les hommes disputeront leur deuxième match de poule tandis que les femmes joueront leur troisième et dernière rencontre de groupe, suivie du premier match à élimination directe dans l'après-midi. Les dernières rencontres sont programmées à 18h00 sur chacun des quatre terrains.

Les matchs de poules, qui prendront fin mercredi dans le tableau féminin et jeudi dans le tableau masculin, seront suivis d'une phase à élimination directe avec 24 équipes. Organisé pour la première fois à Long Beach, le tournoi se déroulera sur un stade construit pour l'occasion sur la plage de Marina Green Park, près d'East Lakeshore Drive. Le grand public pourra assister gratuitement aux matchs, mais des billets VIP sont en vente sur le site du tournoi, www.wsobv.com.

Le Grand chelem FIVB de Long Beach, présenté par ASICS, est l'événement phare des ASICS World Series de beach volleyball, un festival de plage de Californie du Sud durant lequel sont organisés des tournois à 4 et 6 joueurs, un tournoi de jeunes et des concerts en soirée. Ce festival donnera également l'occasion d'assister à la toute première ASICS World Series Cup où deux équipes américaines par sexe affronteront deux duos internationaux en marge des finales, dimanche prochain. Outre les diffusions internationales en direct assurées par la FIVB, l'événement bénéficiera également de 23 heures de direct ou de retransmissions le même jour grâce à NBC Sports Network, Universal Network et NBC TV Network. Les équipes sélectionnées pour l'ASICS World Series Cup seront annoncées mardi.

Les médaillés d’or à Long Beach se partageront 33 000 $ par sexe, les vice-champions 22 000 $, les troisièmes 16 500 $ et les quatrièmes 12 900 $. Les médailles seront attribuées vendredi pour les femmes et samedi pour les hommes. Le Grand chelem FIVB de Long Beach est le 291e tournoi international masculin depuis le premier en 1987, le 253e féminin depuis le début des compétitions féminines en 1992.

Le dernier tournoi de ce Circuit mondial FIVB 2013 se déroulera au Brésil mi-octobre, lors du Grand chelem de Sao Paulo doté de 440 000 $.

Long Beach est une ville située dans le Comté de Los Angeles dans le sud de la Californie, sur la côte pacifique des États-Unis. Avec une population de près de 475 000 habitants, il s’agit de la 36e plus grande ville du pays, de la septième en Californie et de la deuxième du Comté de Los Angeles. C’est l’une des villes principales de la zone métropolitaine Los Angeles-Long Beach-Santa Ana.





 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   Beach volleyball home page

LATEST NEWS

Latest headlines