The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

Un final "olympique" en Ligue mondiale

 
Le Brésil veut prendre sa revanche sur la finale olympique 2012, où la Russie l’avait battu 3-2
 
Lausanne, Suisse, le 21 juillet 2013 – La Ligue mondiale FIVB en forme de revanche des Jeux olympiques de Londres ? Les affiches de la finale et du match pour la 3e place seront en tout cas identiques à celles des J.O. 2012 : dimanche à Mar de Plata, le Brésil et la Russie (respectivement champions 2010 et 2011) s’affrontent pour le titre, tandis que la Bulgarie et l’Italie se rencontrent pour compléter le podium.

Italie - Bulgarie – 21 juillet 2013 – 19h30 (GMT) / 16h30 (heure locale)
Comme aux Jeux olympiques 2012, Italiens et Bulgares se disputeront la troisième place. Ces derniers auront cependant à cœur de ne pas reproduire les mêmes erreurs qu’à Londres, où ils s’étaient inclinés 3-1. Il s’agit de la 19e confrontation entre les deux équipes en Ligue mondiale : les Azzurri comptent 10 victoires, contre 8 pour la Bulgarie.

Capitaine et meilleur marqueur de la sélection bulgare, Todor Aleksiev a confié samedi sa tristesse d’avoir perdu face au Brésil (3-1) dans le dernier carré. La Bulgarie disputait là sa quatrième demi-finale de Ligue mondiale (sa sixième au total), toutes perdues. À l’inverse, le sélectionneur italien Mauro Berruto a tenu à souligner les points positifs du revers 3-1 de son équipe contre la Russie. Car malgré l’absence des Italiens en finale, il s’agit quoi qu’il arrive de leur meilleur résultat en Ligue mondiale depuis 2004, où ils avaient été finalistes. En cas de victoire, les Bulgares obtiendraient le meilleur résultat de leur histoire en Ligue mondiale FIVB.

Russie - Brésil – 21 juillet 2013 – 23h00 (GMT) / 20h00 (heure locale)
Recordman du nombre de finales de Ligue mondiale disputées (13), le Brésil tentera de prendre sa revanche sur la Russie, qui l’avait battu 3-2 pour décrocher l’or olympique. Sortis vainqueurs de leurs deux derniers duels face à la Seleção, les Russes pourraient enregistrer là une troisième victoire consécutive record et détenir pour la première fois en même temps les titres de champions olympiques et champions de la Ligue mondiale.

Titulaires des deux premières places au classement mondial, Brésiliens et Russes ont impressionné en demi-finale, grâce à leur victoire 3-1 respectivement sur la Bulgarie et l’Italie. Ce match pour le titre constituera leur sixième duel en finale de la Ligue mondiale FIVB. Les Auriverde s’étaient imposés en 1993, 2007 et 2010, mais s’étaient inclinés en 2002 et 2011.


PHASE FINALE DE LA LIGUE MONDIALE – 5e JOURNÉE – STATISTIQUES

Italie - Bulgarie

Italie
- Au cours de sa demi-finale contre la Russie, l’Italie a seulement inscrit 81 points au total et s’est inclinée 3-1.

- Après avoir dominé le volleyball masculin mondial dans les années 1990, en s’adjugeant 8 des 11 premières Ligues mondiales, les Azzurri n’ont plus remporté le tournoi depuis l’an 2000. Absents de la finale, ils sont cependant assurés de terminer à l’une des quatre premières places de la compétition, une première depuis 2004 (où ils avaient été finalistes). Le meilleur résultat de l’Italie ces huit dernières années est une sixième place glanée en 2006, 2010 et 2011.

- Les Bulgares sont prévenus : les Italiens remportent la 3e place toutes les années en "3" : vainqueurs face à Cuba et la République tchèque en 2003, ils affrontent la Bulgarie en 2013. Ils avaient également disputé la place pour le podium en 2002, mais avaient été battus par la Yougoslavie.

- L’Italie a gagné 898 sets en Ligue mondiale et a l’occasion de devenir la deuxième nation à franchir la barre des 900, après le Brésil (1 002). 

Bulgarie
- Les espoirs bulgares de sacre se sont envolés après un revers face à une équipe brésilienne dominatrice, qui leur a seulement laissé inscrire 70 points au cours de cette défaite 3-1.

- La Bulgarie disputait là sa cinquième demi-finale en Ligue mondiale et concédait sa cinquième défaite. Lors des quatre précédentes, elle avait terminé à la quatrième place (1994, 2004, 2006 et 2012).

- Les Bulgares ont désormais l’occasion de réaliser le meilleur parcours de leur histoire, qui se limite pour le moment à une quatrième place.

- Il s’agira de la huitième confrontation entre ces deux équipes en phase finale de la Ligue mondiale : l’Italie est l’adversaire que les Bulgares ont rencontré le plus souvent dans cette compétition.

Face à face
- Tout comme la finale, le match pour la 3e place est une réédition des Jeux olympiques 2012. À Londres, l’Italie avait battu la Bulgarie 3-1.

- Il s’agit de la 19e confrontation entre les deux équipes en Ligue mondiale : les Azzurri comptent 10 victoires, contre 8 pour la Bulgarie.

- Les Bulgares restent cependant sur quatre succès consécutifs sur l’Italie en Ligue mondiale, la plus longue série de leur histoire face à cet adversaire.

- Une cinquième victoire d’affilée serait un record dans les confrontations entre ces deux équipes : l’Italie a déjà enregistré quatre succès de rang contre la Bulgarie, dont la propre série de quatre est en cours.

- Les Bulgares n’ont plus perdu un seul set face à cet adversaire depuis le 1er juillet 2005, où ils s’étaient inclinés 3-1. Depuis, ils ont remporté trois matchs en trois sets.

- Ces deux nations se sont affrontées deux fois en phase à élimination directe. Lors des demi-finales 1994 et 2004, l’Italie avait battu la Bulgarie 3-0.

Russie - Brésil

Brésil
- Le Brésil disputera sa 13e finale de Ligue mondiale, un record dans l’histoire du tournoi. Son équipe a atteint ce stade 11 fois au cours des 13 dernières saisons (cette année incluse).

- La Seleção a remporté 8 des 12 dernières éditions, mais pas les deux dernières.

- Le Brésil pourrait devenir la première nation à 10 sacres dans la compétition. Avec 9 titres, elle forme un cercle très fermé des pays à avoir remporté la Ligue mondiale plusieurs fois, dont seules l’Italie (8) et la Russie (2) font partie.

- Grâce à leur qualification cette année, les Auriverde ont évité de manquer deux finales consécutives, ce qui ne leur est plus arrivé depuis 1999-2000.

- Face à la Bulgarie, le Brésil est devenu le premier pays à franchir la barre des 1 000 sets gagnés en Ligue mondiale. Aucune autre sélection n’en compte 900, mais l’Italie pourrait y parvenir d’ici la fin du tournoi (898 avant de rencontrer la Bulgarie).

- Le géant d’Amérique du Sud détient le record du nombre de matchs disputés en Ligue mondiale (388), ainsi que celui du plus faible nombre de défaites (83) face aux équipes comptant plus de 140 rencontres à leur actif.

Russie
- Les Russes ont seulement concédé 81 points face à l’Italie, lors de leur demi-finale remportée 3-1.

- Ils enchaînaient là un cinquième succès consécutif sur cet adversaire en phase finale de la Ligue mondiale, une série qui remonte à juillet 2000.

- La Russie s’apprête à disputer sa huitième finale de la Ligue mondiale, mais compte seulement deux victoires dans cet ultime match (2002 et 2011), contre cinq défaites. Seul Cuba compte autant de revers en finale de ce tournoi.

- Les Russes ont perdu leurs quatre finales à ce jour face au Brésil.

- En cas de victoire, la Russie serait pour la première fois simultanément champion olympique et champion de la Ligue mondiale.

Face à face
- Cette finale met aux prises les vainqueurs des éditions 2010 (Brésil) et 2011 (Russie) de la Ligue mondiale.

- Il s’agit également d’un "remake" de la finale olympique 2012, où la Russie avait battu le Brésil 3-2. Coïncidence, le match pour la 3e place est également identique à celui de Londres.

- Brésil et Russie s’affrontent pour la sixième fois en finale : les deux pays comptent deux victoires chacun (1993, 2007 et 2010 pour les Brésiliens, 2002 et 2011 pour les Russes).

- Jusqu’ici, l’affiche la plus souvent disputée en finale de la Ligue mondiale était Italie-Cuba (5 fois), un record que Brésil-Russie égalera cette année. Les Italiens sont sortis vainqueurs à chacune de ces finales, dans les années 1990.

- Il s’agit de la 30e confrontation russo-brésilienne en Ligue mondiale : les Brésiliens comptent actuellement 18 victoires et 11 défaites. Lors de leur dernière rencontre dans cette compétition, ils s’étaient inclinés 3-0 face aux Russes, en phase de groupes 2011 à Gdansk (Pologne).

- Le Brésil et la Russie se sont rencontrés 38 fois, toutes compétitions confondues, pour un bilan de 24 victoires brésiliennes (dont 12 en trois sets) et 11 succès russes. La finale des J.O. 2012 est leur dernier duel à ce jour.

- La Russie a gagné ses deux derniers matchs face au Brésil, et a l’occasion d’enchaîner pour la première fois un troisième succès d’affilée face à cet adversaire, un exploit qu’elle avait réussi en 1998. 


La page de la Ligue mondiale 2013
Scores en direct de la Ligue mondiale 2013
Calendrier des matchs de la Ligue mondiale 2013
Classement mondial FIVB




 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   FIVB home page
   Volleyball home page

LATEST NEWS

Latest headlines