The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

Semaine 7 : plus que deux tickets pour la phase finale

 
Même en cas de succès au Brésil, les États-Unis n’auraient aucune garantie de se qualifier et dépendront du résultat de la Pologne et de la Bulgarie
 
Lausanne, Suisse, le 10 juillet 2013 – On connaît d’ores et déjà quatre des nations qui seront présentes en phase finale de la 24e Ligue mondiale FIVB, mais il reste encore deux tickets à distribuer lors de la septième et ultime semaine du Tour intercontinental.

Dans le Groupe A, trois des quatre équipes peuvent encore rêver d’un sésame pour la phase finale : la Pologne, championne en titre, les États-Unis, finalistes 2012, et la Bulgarie, quatrième l’an dernier.

Dans la Poule B, la Russie, championne olympique, suivra avec méfiance les performances de l’Allemagne, qui se battra jusqu’au bout pour empocher le ticket si convoité.

Quatre équipes ont déjà réservé leur hôtel pour la phase finale à Mar del Plata, du 17 au 21 juillet : l’Argentine, pays hôte, le Brésil, nonuple vainqueur de la compétition, l’Italie, titrée à huit reprises, et le Canada, grande sensation de l’édition 2013. Jamais ce dernier n’avait atteint la phase finale de la compétition.

La Pologne a frappé fort l’an dernier en remportant pour la première fois de son histoire la Ligue mondiale. Mais elle a failli anéantir toutes ses chances cette saison en démarrant piteusement avec quatre défaites de rang. Toutefois, Bartosz Kurek et consorts ont su raviver la flamme en enchaînant 4 victoires. Les Polonais seront à Varna en Bulgarie (14 points) vendredi et samedi pour une double confrontation qui promet. L’enjeu : un billet pour la phase finale. Deux victoires nettes à l’extérieur (3-0 ou 3-1) ouvriraient à la Pologne (13 points) les portes de l’Argentine.

"Nous savons à quoi nous attendre en Bulgarie et nous sommes prêts", annonce le capitaine polonais Marcin Mozdzonek. Et son coach Andrea Anastasi d’ajouter : "Nous avons une opportunité d’atteindre la phase finale. C’est comme si on repartait de zéro maintenant. Nous devons améliorer beaucoup de choses et continuer à nous battre. Je ne sais pas ce qui va se passer. Deux matchs très difficiles nous attendent en Bulgarie." Ce sont les visiteurs qui auront le vent en poupe, la Bulgarie restant pour sa part sur deux déconvenues face au Brésil. Le sélectionneur de la Bulgarie Camillo Placine s’est montré très prudent : "C’est une poule difficile, mais nous avons encore une chance."

Dans l’éventualité où chaque équipe remportait un match, les États-Unis (12 points) resteraient en course. Ils devront toutefois réussir l’impossible pour leur dernier rendez-vous du Tour intercontinental samedi et dimanche face au géant brésilien à Rio de Janeiro. Lucide, le sélectionneur américain John Speraw met l’accent sur l’apprentissage : "Nous devons progresser. On n’est pas loin du compte, mais le niveau de jeu visé n’est pas encore atteint. Il faut qu’on serve mieux, qu’on passe mieux la balle et cela passe par le travail."

Une autre équipe a déjà beaucoup appris cette année : il s’agit de l’Allemagne, qui a réussi à renverser la Russie 3-2 en sixième journée. Un résultat qui permet aux Allemands de rester en course pour la qualification, malgré l’absence de Georg Grozer et du vieux briscard Björn Andrae.

Pour s’inviter à nouveau en phase finale, l’Allemagne (14 points) devra remporter deux succès nets (3-0 ou 3-1) vendredi et samedi face à l’Iran dans la poudrière de Téhéran. Si elle y parvient, elle délogerait la Russie (19 points) de la deuxième place et priverait cette dernière de qualification.

Le capitaine de l’Allemagne Jochen Schöps a déclaré : "On a battu la Russie, alors on met forcément la barre haute en Iran. Mais ce ne sera pas facile." Et c’est bien normal : c’est une place parmi le gotha mondial du volleyball qui est en jeu.


SCORES EN DIRECT | SEMAINE 7

PhaseDateHeure
locale
Heure
GMT
ÉquipesRésultat Ville
Description Conf.
de presse
Stats Photos
89 B 12/07 21:00 16:30IRI-GERVoir TéhéranVoir
86 A 12/07 20:00 17:00BUL-POLVoir VarnaVoir
85 A 13/07 09:50 12:50BRA-USAVoir Rio de JaneiroVoir
90 B 13/07 21:00 16:30IRI-GERVoir TéhéranVoir
88 A 13/07 21:00 18:00BUL-POLVoir VarnaVoir
87 A 14/07 09:35 12:35BRA-USAVoir Rio de JaneiroVoir


Classements

Poule A
Cl.
CodeÉquipePointsMatchsDétailsSetsPoints
JGP
3-03-13-22-31-30-3GPRatioGPRatio
1BRABrésil19871232 1 22102.2007546761.115
2FRAFrance151055 233 221230.9139669710.995
3BULBulgarie14853221 2117131.3086786830.993
4POLPologne13844 2231 19181.0567948190.969
5USAÉtats-Unis
1284421113 17151.1337547031.073
6ARGArgentine51019 1 24311280.3938179110.897


Poule B
Cl.
CodeÉquipePointsMatchsDétailsSetsPoints
JG
P
3-03-13-22-31-30-3GPRatioGPRatio
1ITAItalie19107331312 25161.5639538961.064
2RUSRussie19107331312 25161.5639398891.056
3SRBSerbie161055 3231122221.0009589920.966
4GERAllemagne
148441213 118161.1257337370.995
5IRIIran12844 2221117180.9447887661.029
6CUBCuba41019 1 1449280.3217948850.897


Poule C
Cl.
CodeÉquipePointsMatchsDétailsSetsPoints
JGP3-03-13-22-31-30-3GPRatioGPRatio
1CANCanada231082431 2 26112.3648817711.143
2NEDPays-Bas
22107325 12 25141.7869358811.061
3KORCorée
131046 4 12316220.7278408930.941
4FINFinlande12104621114118210.8578648960.964
5PORPortugal111046 2212316240.6679089490.957
6JPNJapon91037 2115116250.6408959330.959

Meilleurs marqueurs
31 – Aleksandar Atanasijevic, Serbie - Allemagne (30 juin)
30 – Aleksandar Atanasijevic, Serbie - Allemagne (29 juin)
29 – Nikolay Pavlov, Russie - Allemagne (5 juillet)
28 – Ivan Zaytsev, Italie - Russie (21
juin)
28 – Wytze Kooistra, Pays-Bas - Canada (31 mai)
27 – Bartosz Kurek, Pologne - Argentine (28
juin)
27 – Ivan Zaytsev, Italie - Allemagne (9 juin)

Meilleurs contreurs
6 – Nikolay Apalikov, Russie - Cuba (28 juin)
6 – Dragan Stankovic, Serbie - Iran (21
juin)
6 – Holt Maxwell, USA - France (14
juin)
6 – Andrey Aschchev, Russie - Serbie (14
juin)
6 – Frederic Winters, Canada - Corée (14
juin)
6 – Emanuele Birarelli, Italie - Allemagne (9
juin)
6 – Park Sang-Ha, Corée - Japon (1er
juin)

Meilleures performances au contre par équipes
20 – Iran - Serbie (23 juin)
17 – États-Unis - Pologne (5 juillet)
16 – Bulgarie - Argentine (22 juin)
16 – Italie - Russie (21 juin)
16 – Italie - Allemagne (9 juin)

Meilleurs serveurs
7 – Alexandre Ferreira, Portugal - Finlande (1er juin)
6 – Ivan Zaytsev, Italie - Cuba (14 juin)

Meilleures performances au service par équipes
11 - Russie - Serbie (14 juin)
10 – États-Unis - Argentine (8 juin)
9 – France - Bulgarie (7 juin)
9 – Portugal - Finlande (1er juin)

Meilleur marqueur par semaine
Semaine 1 : Wytze Kooistra, Pays-Bas, 28 (c. Canada)
Semaine 2 : Ivan Zaytsev, Italie, 27 (c. Allemagne) 
Semaine 3 : Tatsuya Fukuzawa, Japon, 24 (c. Finlande)
Semaine 4 : Ivan Zaytsev, Italie, 28 (c. Russie)
Semaine 5 : Aleksandar Atanasijevic, Serbie, 30 (c. Allemagne)
Semaine 6 : Nikolay Pavlov, Russie, 29 (c. Allemagne)  

Plus grand nombre de points par set
Semaine 1 : Pays-Bas - Portugal, 36-34
Semaine 2 : Bulgarie - France, 31-29
Semaine 3 : États-Unis - France, 30-28
Semaine 4 : Russie - Italie, 30-28
Semaine 5 : Iran - Italie, 32-30
Semaine 6 : Portugal - Corée, 32-34 

Plus grand nombre de points par match
Semaine 1 : Finlande - Portugal, 3-1 (23-25, 25-23, 25-23, 23-25, 15-12) – 219 points
Semaine 2 : Brésil - Pologne, 3-2 (28-26, 25-22, 23-25, 20-25, 15-10) – 219 points
Semaine 3 : États-Unis - France, 3-2 (22-25, 25-22, 24-26, 30-28, 15-9) – 226 points
Semaine 4 : Serbie - Iran, 3-2 (26-24, 25-23,17-25, 14-25, 18-16) - 213 points
Semaine 5 : Portugal - Japon 2-3 (25-22, 23-25, 30-28, 22-25, 10-15) 225 points
Semaine 6 : Pologne - États-Unis (25-22, 19-25, 13-25, 30-28, 18-16) 221 points

Page de la Ligue mondiale 2013
Programme des matchs de la Ligue mondiale 2013
Classement mondial FIVB

Twitter : @FIVB Volleyball@FIVBWorldLeague  
Facebook : FIVB - Fédération internationale de volleyball  
YouTube : FIVB Video





 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   FIVB home page
   Volleyball home page

LATEST NEWS

Latest headlines