The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

Les quarts de finaliste connus au Championnat du monde FIVB M-19 masculin

 
Lindomar fête la victoire en cinq sets sur la Finlande, qui permet au Brésil de se qualifier pour les quarts
 
 Tijuana et Mexicali, Mexique, le 3 juillet 2013 – Le Championnat du monde FIVB M-19 masculin suit son cours puisque les noms des quarts de final ont été confirmés mercredi. Les favoris sont toujours en lice.

Le Brésil, champion d’Amérique du Sud, a dû disputer cinq sets pour se débarrasser d’une équipe de Finlande coriace à Mexicali (25-20, 25-12, 29-31, 27-29, 15-12) tandis que la Pologne, vice-championne d’Europe, s’est réveillée à temps pour stopper l’hémorragie contre la Turquie dans le quatrième set de leur confrontation à Tijuana 26-24, 25-19, 25-27, 26-24.

"La Finlande a très bien joué et nous a beaucoup mis la pression sur nos contres", a expliqué le sélectionneur brésilien Percy Oncken. "Nous avons bien joué dans les deux premiers sets mais ils nous ont pris par surprise en accélérant le jeu."

"Nous savions que la Turquie était un adversaire difficile. Ils l’ont confirmé ce soir", a déclaré le Polonais Weislaw Czaja. "Nous avons marqué six points de suite pour gagner le quatrième set qui a été sensationnel."

Le prochain tour se jouera vendredi après une journée de repos et de voyage le 4 juillet. Le Brésil rencontrera la Chine tandis que la Pologne affrontera la France.

Cuba, champion NORCECA, a continué son ascension vers les sommets en battant en trois sets secs les médaillés de bronze européens 26-24, 25-21, 25-20 tandis que la Russie, reine d’Europe actuelle, n’a fait aucun cadeau aux États-Unis, battus 25-18, 25-16, 25-19.

"C’était notre pire match de la compétition", s’est plaint le sélectionneur de Cuba Rodolfo Sanchez. "Nous avons commencé très lentement puis nous nous sommes réveillés mais sans jamais atteindre notre meilleur niveau. Nous devons jouer beaucoup mieux si nous voulons battre la Russie."

Le sélectionneur russe Alexander Karikov pensait aussi au prochain adversaire à la fin du match contre les Américains.

"Il faut y aller étape par étape", a-t-il prévenu. "Le plus important maintenant, c’est de penser au match contre Cuba. Les Américains ont une belle équipe et je suis sûr qu’ils ont un bel avenir devant eux."

L’Argentine, la Chine et la France se sont aussi imposés, respectivement face au Mexique (25-16, 25-14, 25-20), au Chili (25-17, 25-20, 25-17) et à la Corée (25-23, 25-19, 25-17). L’Iran, champion d’Asie, a dû batailler quatre sets pour prendre le dessus sur l’Égypte 25-14, 25-21, 20-25, 25-23. L’Argentine sera maintenant opposée à l’Iran.

"Nous avons livré une belle partie au service et nous avons bien suivi notre plan stratégique", s’est réjoui l’Argentin Julia Alvarez. "Nous n’avons aucune star dans notre équipe donc nous dépendons du travail collectif."

"J’ai vu une équipe du Chili très nerveuse dans le premier set, ce qui a eu un effet pendant le restant du match", a analysé le Chinois Ju Genyin.

"Nous n’avions jamais joué contre une équipe asiatique", a expliqué le sélectionneur de la France Slimane Belmadi. "C’est quelque chose de nouveau pour nous et nous sommes satisfaits du résultat."

Meilleures performances au Championnat du monde 2013 M-19 masculin

Meilleurs marqueurs

33- Samuel Niyogisubizo pour le Rwanda contre la Finlande (29 juin)
31- Rodrigo Leal pour le Brésil contre la Finlande (3 juillet)
28- Yuki Ishikawa pour le Japon contre la Turquie (28 juin)
27- Dusan Bonacic pour le Chili contre Cuba (1er juillet)
26- Dusan Bonacic pour le Chili contre la Turquie (29 juin)
26- Douglas Souza pour le Brésil contre le Chili (3 juillet)
25- Dusan Bonacic pour le Chili contre le Japon (27 juin)
24- Luis Jimeno pour Cuba contre le Chili (1er juillet)

Meilleurs contreurs

8- Emre Savas pour la Turquie contre le Japon (28 juin)
8- Henry Mederic pour la France contre la Finlande (28 juin)
8- Douglas Bastos pour le Brésil contre l’Égypte (29 juin)
7- Zhang Zhejia pour la Chine contre la Pologne (29 juin)
7- Henry Mederic pour la France contre la Corée (3 juillet)
6- Maxim Troynin pour la Russie contre l’Iran (28 juin)
6- Elias Ndagano pour le Rwanda contre la Finlande (29 juin)
6- Douglas Bastos pour le Brésil contre la Corée (30 juin)
6- Mathew Walsh pour les États-Unis contre la Corée (1er juillet)

Meilleures performances au contre par équipe

23- Turquie - Japon (28 juin)
19- Russie - Iran (28 juin)
17- Mexique - Belgique (29 juin)
16- France - Finlande (28 juin)
16- Chine - Pologne (29 juin)
16- Cuba - Chili (1er juillet)
15- Iran - Finlande (27 juin)
15- Brésil - Finlande (3 juillet)
15- Finlande - Brésil (3 juillet)

Meilleurs serveurs

5 – Nicolas Szerszen pour la France contre le Rwanda (27 juin)
4 – Akbar Valaei pour l’Iran contre la Finlande (27 juin)
4 – Samuli Kaislasalo pour la Finlande contre l’Iran (27 juin)
4 – Lowie Stuer pour la Belgique contre la Tunisie (28 juin)
4 – Nicolas Lazo pour l’Argentine contre la Turquie (1er juillet)
4 – Nicolas Lazo pour l’Argentine contre le Mexique (3 juillet)
4 – Bartosz Bucko pour la Pologne contre la Turquie (3 juillet)

Meilleures performance au service par équipe

12 – Pologne - Turquie (3 juillet)
11 – Belgique - Tunisie (28 juin)
09 – France - Rwanda (27 juin)
08 – Iran - Finlande (27 juin)
08 – Brésil - États-Unis (28 juin)

Meilleur score par journée

25- Dusan Bonacic pour le Chili contre le Japon (27 juin)
28- Yuki Ishikawa pour le Japon contre la Turquie (28 juin)
33- Samuel Niyogisubizo pour le Rwanda contre la Finlande (29 juin)
22- Brian Melgarejo pour l’Argentine contre le Chili (30 juin)
27- Dusan Bonacic pour le Chili contre Cuba (1er juillet)
31- Rodrigo Leal pour le Brésil contre la Finlande (3 juillet)

Plus grand nombre de points par set

31-29 Finlande - Brésil (3e set, 3 juillet)
30-28 Mexique - Tunisie (1er set, 30 juin)
29-27 Turquie - Cuba (2e set, 27 juin)
29-27 Finlande - Brésil (4e set, 3 juillet)
28-26 Égypte - Algérie (1er set, 28 juin)
27-25 Finlande - Iran (4e set, 27 juin)

Plus grand nombre de points par match
228 – Japon - Turquie 3-2 (24-26, 24-26. 25-17, 26-24, 19-17) 28 juin
224 – Brésil - Finlande 3-2 (25-20, 25-12, 29-31, 27-29, 15-11) 3 juillet
212 – Finlande - Rwanda 3-2 (21-25, 25-18, 25-21, 16-25, 19-17) 29 juin
210 – États-Unis - Corée (22-25, 25-20, 25-21, 15-25, 17-15) 1er juillet
209 – Pologne - Chine 3-2 (25-19, 25-22, 21-25, 13-25, 18-16) 29 juin
204 – Iran - Finlande 3-2 (25-15, 25-18, 21-25, 25-27, 15-8) 27 juin
203 – Chili - Turquie 3-2 (22-25, 25-19, 25-17, 18-25, 15-12) 29 juin




 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   FIVB home page
   Volleyball home page

LATEST NEWS

Latest headlines