The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

Les Mexicains surprennent les Autrichiens pour entrer dans l’histoire

 
Juan Virgen (à d.) et Lombardo Ontiveros ont enregistré leur première victoire au Championnat du monde et visent une place en phase à élimination
 
 Stare Jablonki, Pologne, le 3 juillet 2013 – Le duo mexicain composé de Juan Virgen et de Lombardo Ontiveros est entré dans l’histoire en battant Robin Seidl et Alexander Huber au Championnat du monde FIVB de beach volley, Mazurie 2013, mercredi. Il s’agit de leur première victoire en seulement deux matchs au tournoi.

Virgen et Ontiveros ont mis Seidl et Huber dos au mur dès le départ en se montrant agressifs, ce qui leur permettait de remporter le premier set. Les Autrichiens rétorquaient en remportant le deuxième set, mais les Mexicains prenaient rapidement l’ascendant au tie-break et remportaient la rencontre 2-1 (21-18, 7-21, 15-12) grâce à une attaque puissante de Virgen.

"C’était un match plutôt difficile", a concédé Virgen. "Seidl et Huber sont d’excellents joueurs, ils sont solides et on analyse leur style de jeu depuis Rome. On a essayé de se concentrer le plus possible car on les connaissait, on savait que ça n’allait pas être facile."

"On veut gagner autant de matchs que possible", ajoute Ontiveros. "Malgré notre défaite d’hier, on voulait se qualifier pour le tour suivant. Si on gagne demain, je pense qu’on pourra participer au premier tour à élimination."

Les deux hommes n’ont commencé à jouer ensemble que cette année, mais ils ont déjà remporté deux médailles d’or sur le Circuit NORCECA en Amérique du Nord et centrale. Ils ont ensuite disputé leur premier Grand chelem du Circuit mondial FIVB de beach volley à Rome avant de partir pour la Pologne.

Ils ont fait preuve d’un grand calme malgré le retour à un set partout de l’une des équipes les plus prometteuses du Circuit mondial.

"On est solidaire et on a gagné le premier set, mais perdu le deuxième trop facilement", affirme Ontiveros. "Je voulais juste lui dire de rester calme et que même si le score était de un set partout, ça ne voulait pas dire qu’on allait perdre le match. Et au final, on a gagné."

Les Australiens pour un rendez-vous avec les chouchous locaux

Un véritable test attend la nouvelle paire Christopher McHugh et Isaac Kapa qui ont rendez-vous, dans leur dernier match de poule, avec Grzegorz Fijalek et Mariusz Prudel, les chouchous du public.

Les Australiens n’ont pas mis longtemps à battre les Espagnols Inocencio Lario Carrillo et Javier Monfort Minaya 2-0 (21-17, 21-7). Il s’agit de leur deuxième victoire en deux matchs au Championnat du monde, ce qui leur offre la première place de la poule, juste devant les Polonais Fijalek et Prudel, qui ont également remporté leurs deux premières rencontres.

"Fijalek et Prudel forment une superbe équipe", déclare McHugh. "On évolue dans un excellent stade ici à Stare Jablonki, avec d’excellents spectateurs, donc on verra bien comment ça se passe.

"Notre équipe est toute neuve, c'est notre premier Championnat du monde ensemble et on connaît un grand succès depuis le début. On ne voit pas plus loin que le jour présent."

Les Australiens n’étaient pas d’humeur à faire durer le suspens contre Lario et Monfort et Kapa a rapidement pris le dessus au filet, laissant McHugh défendre derrière lui pour plier le match rapidement.

Ils ont donc eu tout le temps du monde pour se préparer à affronter les numéros un polonais sur un court central qui espère pousser les locaux vers la victoire. Les Australiens sont donc conscients qu’ils devront livrer une prestation aussi solide que contre Lario et Monfort s’ils veulent réduire le public au silence.

"On a plutôt bien joué, on a été physiques et on a mis beaucoup d’énergie dans ce match. C’est comme ça qu’on a pu battre l’Espagne assez facilement", analyse Kapa. "Les Polonais sont forts et on va devoir jouer de façon agressive pour les battre et mettre beaucoup d’énergie dans le match."

Jouer aux côtés du maître

Dans ce tournoi, le Brésilien Ricardo Santos a l’intention d’étoffer un palmarès déjà impressionnant au Championnat du monde et avec son nouveau partenaire Alvaro Filho, ils ont battu les Tchèques Premysl Kubala et Petr Benes 2-0 (21-16, 22-20).

Après un premier set dominé par la paire brésilienne, les Tchèques se rebellaient mais n’étaient pas suffisamment solides pour pousser le match au tie-break. Ricardo et Alvaro ont ainsi signé deux victoires en deux matchs et sont encore en lice pour permettre à Ricardo d’accroître sa collection de médailles. Il a déjà décroché l’or une fois et l’argent deux fois au Championnat du monde.

"Je vis un rêve en jouant avec Ricardo", affirme Alvaro. "Tout le monde veut jouer avec Ricardo, c’est une légende. C’est ma première année avec lui et il m’aide beaucoup.

"J’ai plus de chance de gagner avec Ricardo car il a gagné tellement de médailles olympiques et de Championnats du monde. Donc ça m’aide dans ce tournoi et il me donne des conseils. On joue un match par jour et la pression est très forte, donc on a vraiment besoin d’être concentrés et de maintenir notre niveau de jeu à chaque rencontre."

La compétition masculine reprend jeudi avec de nouveaux matchs de poule. Après le dernier tour jeudi, 32 équipes (les deux premiers des poules et les huit meilleurs troisièmes) participeront à la phase à élimination. Les demi-finales et les matchs pour les médailles sont prévus dimanche. La compétition féminine a un jour d’avance et prend fin samedi.

Page du Championnat du monde FIVB de beach volleyball
Programme féminin Championnat du monde FIVB de beach volleyball
Programme masculin Championnat du monde FIVB de beach volleyball
Le Championnat du monde FIVB de beach volleyball sur Twitter
Le Championnat du monde FIVB de beach volleyball sur YouTube
Le Championnat du monde FIVB de beach volleyball sur Facebook





 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   FIVB home page
   Beach volleyball home page

LATEST NEWS

Latest headlines