The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

Pas qu’un coup d’éclat pour les Russes Ukolova et Khomyakova

 
Les Russes Evgenia Ukolova et Ekaterina Khomyakova ont remporté leur deuxième match après avoir perdu le premier
 
Stare Jablonki, Pologne, le 2 juillet 2013 – Mardi, Evgenia Ukolova et Ekaterina Khomyakova ont effacé leur entrée en matière décevante dans le Championnat du monde FIVB de beach volleyball, Mazurie 2013. La paire russe avait perdu son premier match contre le Canada lundi, mais a battu le duo australien Mariafe Artacho et Jessyka Ngauamo 2-1 (21-11 19-21 15-7) pour son second match de poules.

"On savait qu’on devait absolument gagner après notre défaite contre le Canada. C’était un match très important aujourd’hui", indique Ukolova. Dans le premier set, elles étouffaient les championnes d’Asie M-21 21-11, mais Ngauama, 17 ans, et Artacho, 19 ans, revenaient en force dans le deuxième.

"Je pense qu’on s’attendait à ce que le deuxième set soit aussi facile que le premier", estime Ukolova. "Mais c’était une erreur, et à la fin de ce set, nous avons à nouveau joué à pleine puissance." Les Russes prenaient l’avantage d’entrée dans le tie-break, conclu à 14-7 par un smash puissant de Khomyakova.

"À présent, on a hâte de jouer le prochain match, parce qu’en cas de victoire, on garde une chance de terminer premières du groupe." Ukolova et Khomyakova sont déterminées à faire oublier leur premier match décevant en Pologne. Pour Ukalova, il s’agit de sa troisième participation après une 17e place à Rome en 2011 avec Khomyakova et 37e à Stavanger en 2009 avec Prokopeva.

Une année couronnée de succès


Les deux filles veulent également prouver qu’elles sont là pour durer. Associées depuis 2011, les Russes ont vécu une très bonne année 2012, avec une 9e place aux Jeux olympiques de Londres, l’or à Klagenfurt, le bronze à Aland et l’argent à Bangsaen sur le Circuit mondial. Mais la paire n’a pas encore trouvé le chemin du podium cette saison.

Cela s’explique en partie parce que Ukolova et Khomyakova ont été séparées en début d’année. La première jouait avec Popova tandis que la seconde faisait équipe avec Prokopeva. À Corrientes, les deux compères étaient réunies.

"Après la saison dernière, il y a eu une cascade de blessures en équipe nationale, c’était donc une décision de notre entraîneur. Mais il y a eu d’autres blessures en cours de saison et nous avons à nouveau joué ensemble."

Les deux filles étaient très heureuses de se retrouver, même si la machine n’est pas encore parfaitement huilée. "Ça nous plaît, parce qu’à la fin de la saison dernière, on proposait un très bon jeu et nous tenons à montrer que ce n’était pas que de la chance. C’est vraiment bien de pouvoir rejouer ensemble."

Page du Championnat du monde FIVB de beach volleyball
Programme féminin Championnat du monde FIVB de beach volleyball
Programme masculin Championnat du monde FIVB de beach volleyball
Équipes féminines qualifiées au Championnat du monde FIVB de beach volleyball
Équipes masculines qualifiées au Championnat du monde FIVB de beach volleyball
 




 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   FIVB home page
   Beach volleyball home page

LATEST NEWS

Latest headlines