The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

Annonce des équipes participant au Grand Prix mondial

 
Karch Kiraly, qui a remporté l'or olympique en salle en 1988 et 1992, a pris la succession de Hugh McCutcheon à la tête de l'équipe américaine
 
Lausanne, Suisse, le 25 juin 2013 - Un an après les Jeux olympiques, le Grand Prix mondial FIVB 2013 revêt des allures de changement de garde.

Nombre de grands noms du volleyball ayant dominé la scène internationale lors de ces dernières années, telles que la Russe Ekaterina Gamova et l'Américaine Logan Tom, ne font plus partie des équipes qui prendront part à la 21e édition de cet événement annuel majeur du volleyball international qui débutera le 2 août.

Outre une pléthore de jeunes talents, cette compétition - à laquelle participeront pour la première fois 20 équipes (un record) - verra également le retour de quelques célébrités. Deux grandes figures du volleyball mondial prendront place, en effet, sur le banc des entraîneurs : Lang Ping pour la Chine et Karch Kiraly pour les États-Unis.

Kiraly, qui a remporté l'or olympique en salle en 1984 et 1988 avant d'ajouter une troisième médaille du même métal en beach volleyball en 1996, a pris la succession de l'ancien entraîneur Hugh McCucheon à la tête de l'équipe américaine. Le défi qui attend "King Karch" n'est pas mince : les États-Unis ont remporté les trois derniers Grands Prix mondiaux. Récents vainqueurs de la Coupe panaméricaine, la meilleure nation mondiale devra se passer de plusieurs de ses cadres parmi lesquels Destinee Hooker (enceinte), Logan Tom ou encore Tayyiba Haneef-Park.

Championnes olympiques et finalistes du dernier Grand Prix mondial, les Brésiliennes s'appuieront encore sur une grande majorité de leurs joueuses vedettes avec, en ligne de mire, Rio 2016. Seules les absences de Jaqueline et Paula Pequeno, deux joueuses aussi charmantes que puissantes, sont à déplorer dans une équipe qui, avec huit titres à son palmarès, reste l'équipe ayant remporté le plus de Grands Prix mondiaux dans l'histoire du volleyball. Annoncée comme grande favorite de l'épreuve, cette équipe sera à nouveau dirigée par un des entraîneurs les plus titrés du circuit : Ze Roberto.

De son côté, la Turquie, qui avait décroché une surprenante troisième place en 2012 aura sur son banc un nouvel entraîneur en la personne de Massimo Barbolini. L'ancien coach de l'équipe nationale italienne fera partie des nombreux techniciens italiens présents lors de cette compétition.

Autre ténor, la Chine a confié la direction de son équipe nationale à Lang Ping, ancienne médaillée d'or olympique en 1984 puis médaillée d'argent en tant qu'entraîneuse avec l'équipe des États-Unis en 2008 dans sa ville natale de Pékin. Les vétéranes Wei Qiuyue, Ma Yunwen, Chu Jinling et Mi Yang ne participeront pas au Grand Prix mondial 2013.

La relève a également eu lieu chez les Russes, triples vainqueurs du Grand Prix mondial : Yuri Marichev a été nommé nouvel entraîneur de l'équipe nationale féminine. L'entraîneur du Dynamo Krasnador succède à Sergei Ovchinnikov, décédé trois semaines après que la Russie s'est inclinée en quart de finale des Jeux olympiques de Londres 2012 face au Brésil. L'équipe féminine russe, qui défendra l'année prochaine un titre mondial remporté en 2010 et en 2006, participera également cette année à un Grand Prix mondial auquel elle n'avait pas pris part l'année passée. Figures emblématiques de l'équipe russe de ces dernières années, Ekaterina Gamova et Lioubov Sokolova ne font plus partie de la sélection.

D'autres joueuses-clés seront également absentes chez les Italiennes (Eleonora Lo Bianco, Francesca Piccinini et Simona Gioli) et les Allemandes (Angelina Hübner).

Côté japonais, la talentueuse attaquante Saori Kimura a été désignée capitaine à la place d'Erika Araki. Alors que de nombreuses nouvelles joueuses feront leurs débuts en équipe nationale, la passeuse Hitomi Nakamichi aura la lourde tâche de remplacer la meneuse de jeu en chef Yoshie Takeshita, aujourd'hui retraitée.

Les spectateurs avisés peuvent s'attendre à un Grand Prix mondial FIVB 2013 des plus disputés. Suite à la décision du Conseil du Grand Prix mondial en décembre 2012, le plus grand tournoi FIVB annuel de volleyball féminin sera élargi à 20 équipes, soit quatre de plus que l’édition précédente.

Les équipes participant à ce tournoi sont : les États-Unis, le Brésil, la Turquie, la Chine et Cuba, qui se sont qualifiés pour les finales l'année passée, ainsi que l'Algérie, l'Argentine, la Bulgarie, la République tchèque, la République dominicaine, l'Allemagne, l'Italie, le Japon, le Kazakhstan, les Pays-Bas, la Pologne, Porto Rico, la Russie et la Serbie. Les tours préliminaires auront lieu dans 15 pays différents.

Le Japon accueillera les finales du Grand Prix mondial pour la première fois depuis 2009. Celles-ci se dérouleront à Sapporo du 28 août au 1er septembre. Le Japon a déjà accueilli les finales du Grand Prix mondial à quatre occasions. Sapporo devient la cinquième ville japonaise à accueillir cette compétition après Tokyo en 2009, Yokohama en 2008, Sendai en 2005 et Kobe en 1997. Au terme du tour préliminaire, le pays hôte ainsi que les cinq meilleures équipes se qualifieront pour les finales.

Lors de sa première édition, en 1993 ainsi que de 1995 à 2002, seules huit équipes avaient participé au Grand Prix mondial. 12 équipes étaient en lice en 1994 et de 2003 à 2010 alors que 16 nations y avaient pris part en 2011 et 2012.

Consultez la page du Grand Prix mondial FIVB pour plus d'informations.

Facebook : FIVB - Fédération internationale de volleyball 
YouTube : FIVB Video




 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   FIVB home page
   Volleyball home page

LATEST NEWS

Latest headlines