The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

Polonaises et Allemandes en finale à Umag

 
Les Allemandes Jelena Wlk et Anika Krebs affronteront les Polonaises Kociolek et Gruszscynska en finale
 
Umag, Croatie, le 23 juin 2013 – Les Allemandes Anika Krebs et Jelena Wlk affronteront les Polonaises Katarzyna Kociolek et Jagoda Gruszscynska lors de la finale féminine des Championnats du monde M-21, à Umag. Le match débutera à 20h dimanche au stade Stella Maris.

Krebs et Wlk ont facilement battu les Espagnoles Paula Soria et Raquel Brun dimanche matin tandis que Kociolek et Gruszscynska ont dû batailler en trois sets (15-21 21-15 15-7) pour venir à bout des Autrichiennes Katharina Schützenhofer et Lena Plesiutschnig au tour précédent.

"C'est super", s'est réjoui Krebs après la victoire sur l'Espagne. "Je suis très contente, nous avons très bien joué. C'est notre première finale en Championnat du monde et c'est une super sensation."

Domination au service

Soria et Brun n'ont jamais su inquiéter la paire allemande et les Ibères ont littéralement baissé les bras après avoir concédé la première manche 16-21. Wlk en a profité pour inscrire 13 points de rang dont quatre aces sur son service dès l'entame du deuxième set.

"Nous avons très bien servi", a reconnu Wlk. "Les Espagnoles étaient vraiment cuites et n'avaient plus la force de jouer comme elles le font d'habitude." Si Brun et Soria sont parvenues à marquer quelques points par la suite, leur première apparition en demi-finale aura néanmoins été décevante.

"Peu importe sur qui nous allons tomber", a déclaré Wlk à propos des futures adversaires des Allemandes qui devront finalement se mesurer à la Pologne en finale.

La Pologne renverse la vapeur

Kociolek et Gruszscynska ont signé un incroyable renversement de situation après avoir perdu le premier set contre l'Autriche. "On ne pouvait rien faire sur la première manche, on était fatiguées et à bout de force", a admis Kociolek. "On pensait perdre car nous étions très fatiguées après tous ces matchs. Honnêtement, on a disputé des matchs très compliqués en trois sets hier et avant-hier."

L'Autriche a réalisé une très bonne première manche en cherchant continuellement Gruszscynska, la contreuse adverse. "Je ne suis pas très grande et c'est compliqué de jouer au contre. Mais je pense avoir réussi à garder la tête froide", a expliqué l'intéressée. "Nous avons gagné au mental. On a gardé notre calme après avoir perdu le premier set. On n'a pas paniqué. Perdre nous a motivées et poussées à faire mieux", a ajouté Kociolek.

De son côté, Schützenhofer, tout juste remise d'une grave blessure à l'épaule, n'a pas su gérer la pression et les Autrichiennes se sont montrées incapables de stopper leurs adversaires, ce dont a profité Kociolek pour sceller le sort de la rencontre sur la première balle de match polonaise.

Il y a deux ans, Kociolek, 18 ans, avait remporté le Championnat du monde M-19 à Umag aux côtés de son ancienne partenaire et aux dépens de Schützenhofer et Plesiutschnig. "C'est ma ville porte-bonheur", a déclaré la jeune joueuse. "On connaissait aussi les Allemandes ; on les a rencontrées au Championnat d'Europe M-20. On avait gagné à l'époque et on espère que ça sera à nouveau le cas aujourd'hui."

Page des Championnats du monde FIVB M-21

Twitter : 
@FIVBBVBU21 
Facebook : 
FIVB - International Volleyball Federation 
YouTube : 
Web TV FIVB





 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   FIVB home page
   Beach volleyball home page

LATEST NEWS

Latest headlines