The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

La Turquie s'offre les tenantes du titre italiennes et décroche sa deuxième victoire du Championnat mondial M-20

 
La Turquie, n°4 mondiale, a confirmé sa forme actuelle en remportant son deuxième match au Championnat du monde FIVB M-20 féminin de Brno. L'équipe de Gökhan Edman a battu l'Italie, tenante du titre 3-2, au terme d'une rencontre pleine de suspense.
 
Brno, République tchèque, le 22 juin 2013 - La Turquie, 4e nation mondiale a confirmé sa forme actuelle en remportant une deuxième victoire lors du Championnat du monde FIVB M-20 féminin de Brno. L'équipe entraînée par Gökhan Edman a dominé l'Italie, tenante du titre, en cinq sets, au terme d'un match riche en suspense (21-25, 25-23, 25-21, 24-26, 15-9). Dans le second match de la poule D, l'Égypte a balayé le Nigeria dans un duel 100 % africain (25-9, 25-18, 25-11). 

Dans la poule A, le Pérou est parvenu à retourner la situation et a battu Porto Rico 3-1 (24-26, 25-20, 25-20, 25-20) lors de son deuxième match du Championnat du monde FIVB M-20 féminin. Mené un set à zéro, le Pérou a su faire preuve d'efficacité et d'un esprit combatif remarquable. L'équipe de République a, quant à elle, reçu une véritable douche froide à domicile face à la République dominicaine. L'équipe de Marek Ondrej a subi, en effet, une cinglante défaite (25-13, 25-22, 25-20) devant 1 300 spectateurs dans son duel face aux joueuses des Caraïbes. 

Le Mexique a enregistré sa première victoire à Brno en venant à bout de la Bulgarie 3-2 (22-25, 25-18, 16-25, 25-20, 15-11). La joueuse vedette de ce match a été la Mexicaine Samantha Bricio, qui est devenue la première athlète à marquer 26 points en une seule et rencontre dans ce tournoi. Dans le second match de la poule C, le Brésil a fait parler sa puissance dans la salle de Vodova en battant les États-Unis 3-0 (25-17, 25-18, 25-22) lors de ses débuts dans ce Championnat du monde M-20 féminin.

Dans la poule B, le Japon a remporté une deuxième victoire en balayant la Colombie en trois sets (25-18, 25-16, 25-17). Les Sud-Américaines ont tenté de suivre le rythme imposé par le Japon mais ont été incapables de rivaliser avec l'agilité et la vitesse des Asiatiques samedi après-midi. Première nation mondiale, la Chine n'a laissé aucune chance à la Serbie et s'est imposée en trois sets (25-20, 25-20, 25-16). Même si les joueuses de l'Europe de l'Est ont tenté de pousser les Chinoises dans leurs retranchements, l'équipe de Jiande Xu s'est montrée supérieure dans tous les aspects du jeu.

Poule A

Pérou - Porto Rico 3-1 (24-26, 25-20, 25-20, 25-20)
Malgré un set de retard, le Pérou est parvenu à revenir dans la partie et à battre Porto Rico 3-1 (24-26, 25-20, 25-20, 25-20) lors de son deuxième match du Championnat du monde FIVB 2013 féminin. Après s'être incliné, vendredi, face au Taipei chinois, le Pérou a fait preuve de beaucoup plus d'efficacité et d'un remarquable esprit combatif.
Le tournant du match est intervenu au milieu du troisième set quand Porto Rico, qui menait 14-10, n'a pas su faire la différence.
Pilar Victoria a été la meilleure marqueuse de la rencontre avec 22 points inscrits pour Porto Rico alors que Milagros Rodriguez a été la joueuse la plus prolifique côté péruvien avec 15 points.
La tension était palpable côté Péruviennes à l'entame du premier set après leur défaite 3-2 face au Taipei chinois vendredi. Néanmoins, l'équipe de Natalia Malaga a fait un retour musclé dans le deuxième set sous la houlette d'une Milagros Rodriguez et de la capitaine Ginna Lopez en pleine forme. Bien que menant 14-10 dans le troisième set, Porto Rico n'a pas su empêcher les Péruviennes de prendre le large.
La capitaine péruvienne Ginna Lopez : "Nous étions sous pression hier et nous avons malheureusement perdu. Aujourd'hui, il a fallu être solides mentalement au début du match. Heureusement, nous sommes parvenues à hausser notre niveau de jeu pendant le match.

République dominicaine - République tchèque 3-0 (25-13, 25-22, 25-20)
Douche froide à domicile pour la République tchèque : Dans leur duel face à la République dominicaine, l'équipe entraînée par Marek Ondrej a subi un revers. Devant 1 300 spectateurs, les joueuses des Caraïbes ses ont imposées 3-0 (25-13, 25-22, 25-20) et ont impressionné.
Brayelin Elizabeth Martinez a été la meilleure marqueuse dominicaine avec 15 réalisations alors que Pamela Marie Soriano Olivo a apporté 9 points supplémentaires. Côté tchèque, Michaela Mlejnkova a totalisé 13 attaques gagnantes.
La République dominicaine réalise un sans-faute pour l'instant dans ce Championnat du monde FIVB 2013 M-20 féminin de Brno. Lors du premier set, les séduisantes joueuses des Caraïbes ont enthousiasmé la Kajot Arena avec un jeu offensif bien équilibré et des gestes offensifs de grande classe. Les Tchèques ses ont bien battues lors du deuxième set (25-22) mais n'ont pas pu empêcher leurs adversaires de mener logiquement 2-0. La République dominicaine a maintenu sa domination lors du troisième set remporté 25-20 sur une attaque puissante, côté droit, de Gaila Gonzalez Lopez.
Roberto Rocha Wagner, entraîneur de la République dominicaine : "Je suis très satisfait du résultat. Cependant, nous aurions pu faire encore mieux. Certains points peuvent encore être améliorés."

Poule B

Japon - Colombie 3-0 (25-16, 25-17, 25-20)
Les Japonaises sont sorties victorieuses de leur deuxième match dans ce Championnat du monde FIVB 2013 M-20 féminin en balayant la Colombie en trois sets (25-18, 25-16, 25-17). Les Sud-Américaines ont tenté de suivre le rythme imposé par l'équipe nipponne mais ont été incapables de rivaliser avec l'agilité et la vitesse des Asiatiques qui ont enregistré, samedi après-midi, leur deuxième succès. 
Les latérales Doi Sakura et Oda Momokaled ont largement contribué à la victoire de leur équipe avec 13 points chacune alors que la Colombienne Danna Escobar a marqué 16 points pour son équipe.
Dès le début du match, le Japon a mis beaucoup de pression sur la défense colombienne. Les Sud-Américaines, grandes et athlétiques, ont mis du temps à rentrer dans la partie avant d'accélérer en fin de premier set. Néanmoins, le Japon s'est révélé trop fort pour l'équipe entraînée par Mauro Marasciulo. Le scénario du match n'a pas changé dans les deuxième et troisième matchs. Le Japon a ainsi remporté tranquillement son deuxième succès à Brno, République tchèque.
Yasuhiro Fukuda, entraîneur du Japon : "Nous sommes satisfaits de cette deuxième victoire mais je ne suis pas tout à fait satisfait de la liaison entre le passeur et le contreur central. Il y a encore des progrès à faire dans ce domaine."

Chine - Serbie 3-0 (25-20, 25-20, 25-16)
La Chine, première équipe mondiale, n'a laissé aucun doute planer quand à sa puissance en balayant la Serbie en trois sets (25-20, 25-20, 25-16). Même si les joueuses de l'Europe de l'Est ont parfois poussé les Chinoises dans leurs retranchements, l'équipe de Jiande Xu s'est montrée supérieure dans tous les domaines. 
Les meilleures marqueuses du match ont été la Chinoise Ting Zhu (15 points) et la Serbe Tijana Boskovic (17 attaques gagnantes).
La Serbie a fait preuve d'un véritable potentiel avec plusieurs combinaisons remarquables au filet, mais n'a pas pu tenir le rythme imposé par les n°1 mondiales. Les Asiatiques ont été omniprésentes sur le terrain et ont su combiner attaques rapides et contres exceptionnels tout en se montrant très performantes en défense. De son côté, la Serbie a eu de nombreux passages à vide sur des points essentiels. Le scénario a été identique lors des trois sets : la Chine a rapidement pris le contrôle du jeu en mettant beaucoup de pression sur les joueuses serbes. Après 71 minutes, le Mikasa a échappé une dernière fois aux joueuses serbes sur une attaque de Weiwei Li venue ponctuer le troisième et dernier set en faveur de la Chine.
La capitaine chinoise Bei Wu a confirmé que les joueuses chinoises ont terminé la rencontre très fatiguées : "C'était la première fois que nous évoluions dans une salle si grande, ça n'a pas été facile. Nous sommes apparues très en forme sur le terrain, mais ça n'est plus le cas à présent."

Poule C

Bulgarie - Mexique 2-3 (25-22, 18-25, 25-16, 20-25, 11-15)
La Vodova Arena accueillait samedi la deuxième journée du Championnat du monde FIVB M-20 féminin à l'occasion du match de poule C entre la Bulgarie et le Mexique. Les Mexicaines ont décroché leur première victoire dans une rencontre disputée en 5 sets (25-22, 18-25, 25-16, 20-25, 11-15). La star mexicaine Samantha Bricio est devenue la première athlète du tournoi à inscrire 26 points dans une seule et même rencontre. L'ancien contreur central international Dimo Tonev, aujourd'hui entraîneur de l'équipe féminine junior a procédé au remplacement de son ailière après le deuxième set en faisant entrer Silvana Chausheva à la place de Proletka Ivanova. Ce changement a permis au Mexique de remporter le quatrième set.
Les Mexicaines se sont montrées très agressives à l'entame du tie-break, menant 7-2, une avance que les Bulgares ne sont jamais parvenues à combler. Les joueuses bulgares ont tout tenté, multipliant les attaques, mais un dernier contre de Bricio est venu conclure un tie-break parfaitement entamé par les Mexicaines (11-15) et qui a permis au Mexique de décrocher sa première victoire, ici, en République tchèque.
La capitaine mexicaine Alejandra Isiordia : "Nous sommes très heureuses car nous avons perdu hier en cinq sets et aujourd'hui, nous gagnons. C'est très important pour le prochain match. Nous aborderons le prochain match dans un meilleur état d'esprit. Notre performance dans le cinquième set a été primordiale ; c'est elle qui a décidé de l'issue du match.

Brésil - États-Unis 3-0 (25-17, 25-18, 25-22)
Le Brésil a fait parler la puissance de son volleyball samedi dans le palais des sports de Vodova en battant les États-Unis 3-0 (25-17, 25-18, 25-22) pour ses débuts dans ce Championnat du monde M-20.
Le Brésil a dominé la rencontre. Alexandra Malloy a sorti l'artillerie et maintenu son équipe à flot en répétant les attaques jusqu'à 12 partout lors du deuxième set, mais son équipe s'est montrée incapable de suivre le rythme imprimé par le Brésil. Le Brésil a eu le contrôle du filet, comme en témoignent les 6 contres réussis par une Valquíria impériale.
Les États ont bien tenté d'élever leur niveau de jeu dans le troisième set, menant même 13-9, puis 20-19, mais quelques approximations au filet et une dernière balle hors des limites du terrain de Kelsey Humphreys (une des meilleures Américaines du match) ont donné la victoire aux Sud-Américaines. Victoire brillante du Brésil avec la capitaine Rosamaria Montibeller (15) et Sara Aparecida (14) terminant meilleures attaquantes et marqueuses de la rencontre.
L'entraîneur brésilien Luizomar De Moura : "Ce match est un bon début pour nous. Nous avons réussi à mettre du rythme. Nous avons franchi une première étape, à présent il nous faut nous préparer au prochain match."

Poule D

Italie - Turquie 2-3 (25-21, 23-25, 21-25, 26-24, 9-15)
L'Italie, championne du monde, a fait ses débuts officiels dans ce Championnat du monde FIVB M-20 féminin samedi dans la salle Vodova, face à la Turquie, et s'est inclinée 2-3 (25-21, 23-25, 21-25, 26-24, 9-15). La capitaine turque Damla Cakiroglu a célébré son 19e anniversaire de la meilleure des manières en remportant une deuxième victoire d'affilée avec son équipe. 
L'entraîneur italien Davide Mazzanti a fait confiance à son six de départ, ne procédant qu'à deux changements pour quelques échanges. Edman Gökhan n'a modifié son six de départ que lors du troisième set, donnant sa chance à Ezgi Dilik. Face à des Trurques très réactives dans les troisième et quatrième sets, les Italiennes ont dû se dépenser sans compter pour gagner le droit de disputer un cinquième set, profitant de la forme d'Elena Pirinelli (20 points) et de quelques attaques bien menées. L'Italie a mené de deux points lors du tie-break jusqu'à 7 partout où la Turquie à pris les commandes en alternant attaques lourdes et amortis, le dernier point étant marqué sur une attaque contrée d'Anna Nicoletti. La passeuse Akin Çagla a été auteure d'une belle prestation, contribuant grandement aux 23 attaques gagnantes de sa coéquipière, et meilleure marqueuse de la rencontre, Kubra Akman.
La capitaine turque, Damla Cakiroglu : "Ce fut une rencontre difficile pour nous. Nous nous étions bien préparées mais nous avons fait quelques fautes en contre et en attaque au début de la rencontre. Je suis très heureuse d'avoir remporté cette rencontre car c'était la plus importante du groupe. L'Italie a une équipe très forte et j'aimerais les féliciter également. Aujourd'hui, c'est mon anniversaire et j'aimerais remercier mes partenaires pour ce joli cadeau."

Égypte - Nigéria 3-0 (25-9, 25-18, 25-11)  
Ce deuxième "derby" africain s'est déroulé à la salle Vodova de Brno samedi. L'Égypte a facilement disposé du Nigéria 3-0 (25-9, 25-18, 25-11). Le Nigéria n'a toujours pas marqué le moindre point après deux rencontres dans la poule D.
La capitaine Mercy Promise a fait de son mieux pour maintenir son équipe à flot avec 12 points (10 attaques et 2 contres) mais cela ne s'est pas avéré suffisant face à des Égyptiennes qui ont inscrit pas moins de 14 points directs sur service, établissant ainsi un nouveau record dans le tournoi.
L'Égypte, bien emmenée par Aya Elshamy, a semblé bien mieux préparée, plus forte et a gardé le contrôle de la rencontre jusqu'au dernier point. Les Égyptiennes, qui sont à créditer d'un sans-faute jusque là, pointent désormais en tête de la poule D avec 6 points.
Pour Seygey Ovechkin, entraîneur du Nigéria, le constat est sans appel : "Le problème est que nous n'avons pas fait beaucoup de bons matchs amicaux lors des six semaines de préparation et ce niveau de volleyball est beaucoup trop élevé pour nous."

Records du Championnat du monde 2013 M-20

Meilleures marqueuses
26 – Samantha Bricio (Mexique) contre la Bulgarie (22 juin)
25 – Angela Leyva (Pérou) contre le Taipei chinois (21 juin)
23 – Kubra Akman (Turquie) contre l'Italie (21 juin)
22 – I-Mei Hsu (Taipei chinois) contre le Pérou (21 juin)
22 – Pilar Marie Victoria (Porto Rico) contre le Pérou (22 juin)
21 – Mira Todorova (Bulgarie) contre le Mexique (22 juin)
 
Meilleures contreuses
7 – Lucie Herbockova (République tchèque) contre Porto Rico (21 juin)
7 – Kubra Akman (Turquie) contre l'Italie (22 juin)
6 – Mira Todorova (Bulgarie) contre les États-Unis (21 juin)
6 – Valquiria Dullius (Brésil) contre les États-Unis (22 juin)
5 – Irina Fetisova (Russie) contre le Mexique (21 juin)
5 – Farida El Askalany (Égypte) contre l'Algérie (21 juin)
5 – Misaki Yamauchi (Japon) contre la Thaïlande (21 juin)

Plus grand nombre de contres par équipe
17 - Porto Rico - Pérou (22 juin)
14 – Bulgarie - Mexique (22 juin)
13 – Égypte - Algérie (21 juin)
12 – Serbie - Colombie (21 juin)
11 – Pérou - Taipei chinois (21 juin)
11 – Japon - Thaïlande (21 juin)

Meilleures serveuses
5 – Michaela Mlejnkova (République tchèque) contre Porto Rico (21 juin)
5 – Elena Perinelli (Italie) contre la Turquie (22 juin)
4 – I-Mei Hsu (Taipei chinois) contre le Pérou (21 juin)
4 – Kubra Akman (Turquie) contre l'Italie (22 juin)
4 – Aya Elshamy (Égypte) contre l'Italie (22 juin)

Plus grand nombre de points marqués directement sur service
14 – Égypte - Nigéria (22 juin)
13 - Italie - Turquie (22 juin)
11 – République tchèque - Porto Rico (21 juin)
10 – Égypte - Algérie (21 juin)
10 – Bulgarie - États-Unis (21 juin)
10 – Turquie - Italie (22 juin)

Meilleures marqueuses de la journée
26 – Samantha Bricio (Mexique) contre la Bulgarie (22 juin)
25 - Angela Leyva (Pérou) contre le Taipei chinois (21 juin)

Sets les plus disputés
Poule A: Pérou - Taipei chinois, 24-26; Porto Rico - Pérou 26-24
Poule C: Mexique - Russie, 26-24
Poule D: Italie - Turquie 26-24

Matchs les plus disputés
Poule A: Pérou - Taipei chinois 2-3 (25-22, 25-22, 20-25, 24-26, 16-18) – 223 points
Poule C: Italie - Turquie 2-3 (25-21, 23-25, 21-25, 26-24, 9-15) – 214 points

Calendrier du Championnat du monde FIVB 2013 de volleyball M-20 féminin
Classement mondial FIVB

Facebook : FIVB - International Volleyball Federation
Twitter : @FIVB Volleyball, @FIVBWomensUnder20
YouTube : Web TV de la FIVB

 





 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   FIVB home page
   Volleyball home page

LATEST NEWS

Latest headlines