The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

Taliqua Clancy rêve du sable carioca

 
Malgré son jeune âge, Taliqua Clancy a déjà accumulé beaucoup d’expérience
 
L’ascension rapide de Taliqua Clancy a été motivée par un désir ardent de participer aux Jeux oOlympiques, comme pour tant d’autres athlètes de pointe avant elle. La jeune prodige de 21 ans s’est confiée à VolleyWorld sur ses rêves olympiques et sa carrière naissante.

Largement considérée comme lea jeune espoir lea plus brillante du beach volley, Taliqua Clancy assiste à la transformation de son univers. Ses promesses se concrétisent au grand galop et sa réputation commence à dépasser les frontières de l’Australie et de la Confédération asiatique. Cette progression spectaculaire doit beaucoup au partenariat de choc qu’elle a conclu avec l’expérimentée Louise Bawden, qui a déjà participé aux Jeux. Ensemble, les deux femmes ont entrepris de marquer les esprits sur le Circuit mondial FIVB de beach volley.

Fin mai à Corrientes (Argentine), elles se sont hissées pour la première fois en huitièmes de finale d’une épreuve de Grand chelem. La semaine suivante, elles ont intégré le dernier carré de la phase finale de la Coupe du monde FIVB à Campinas (Brésil). Après les Jeux de 2012, Becchara Palmer, l’ancienne partenaire olympique de Louise Bawden, a choisi de se retirer, laissant son alter ego à la recherche d'une nouvelle coéquipière. Bawden, qui n’ignorait rien du potentiel de Taliqua Clancy, a senti que le moment était venu de la jeter dans le grand bain.

« J’ai eu de la chance que Lou [Bawden] décide de continuer », explique Taliqua. « En me choisissant, elle m’a offert une superbe opportunité. Je suis restée un peu interloquée quand elle m'a fait sa proposition. En même temps j’étais excitée car je pensais que notre association serait solide ».

Le désir de jouer ensemble n’est pas leur unique point commun. Toutes deux mesurent 1m84, sont des bêtes de compétition et ont une approche agressive des matches. « Nous aimons vraiment le jeu physique et cela peut intimider d’autres équipes », ajoute Taliqua.

« Lou apporte une vaste expérience – c’est un argument fort et ça me permet de rester concentrée. La connaissance du jeu, c’est ce qui permet d’être régulière et de bien jouer, de choisir des options et d'identifier ce qui fonctionne le mieux pour nous ».

La paire a affiché son potentiel en début d’année, en effectuant une razzia sur le circuit australien. Les deux femmes ont remporté les cinq étapes avant de basculer vers le Circuit mondial. Gagner de l’expérience dans cette dernière compétition est crucial pour elles mais surtout pour Taliqua, qui s’est fixé un objectif majeur dans son plan de carrière : participer aux Jeux oOlympiques de Rio de Janeiro 2016.

« J’ai toujours voulu aller aux Jeux », dit-elle. « Quand on est gamin, on regarde ça à la télévision et on a envie d’y aller. J’ai toujours aimé le sport, mais je ne savais pas vraiment quelle discipline choisir. Puis, je suis tombée amoureuse du beach volley. J’aime les partenariats que l’on noue, l’ambiance vraiment décontractée et l’esprit de compétition induit par la discipline ».

Taliqua a débuté sa carrière de volleyeuse au début de l’adolescence, au lycée de Kingaroy, à quelque 210 km au nord-ouest de Brisbane. Dès l’âge de 16 ans, elle a intégré l’Académie des sports du Queensland, où elle a effectué ses premiers pas en beach volley. Grâce au soutien indéfectible de sa mère Shannon, elle a ensuite mis le cap au sud pour gagner Adélaïde et l’Institut australien des sports (AIS, Australian Institute of Sport), via une bourse de beach volley. Elle a fini par se retrouver dans le groupe de Steve Tutton, entraîneur en chef de l’AIS. Là, elle a suivi un programme complet de formation technique.

Alors qu’elle n’était qu’en deuxième année à l’AIS, elle a décroché, avec Karley Hynes, la troisième place des Championnats du monde FIVB M-19 2010 à Porto (Portugal). Mais c’est en 2012 que se situe le véritable tournant de sa carrière et de ses ambitions olympiques. Associée à Mariafe Artacho dDel Solar, Taliqua a tout d’abord permis à Natalie Cook d’assurer sa qualification pour ses cinquièmes Jeux oOlympiques, grâce à une victoire en finale de la Coupe continentale par équipes de l’AVC – deux paires par nation – contre la Chine. Puis, toujours avec la même partenaire, elle a décroché une nouvelle troisième place chez les jeunes, cette fois aux Championnats du monde FIVB M-21 à Halifax (Canada).

« Nous sommes allées disputer la Coupe continentale, une expérience fabuleuse », dit-elle. « L’an dernier, les choses ont commencé à devenir plus claires dans ma tête et je me suis dit : "C’est ça que je veux faire, mais je vais devoir travailler dur si je veux y arriver". À ce niveau, tout le monde est vraiment fort et il n’est pas possible de s’en sortir sans s’engager à fond. J’ai l’impression de grandir, de m’impliquer et d’avancer, au lieu de me contenter d’écouter ».

« Je ne veux pas simplement jouer et être médiocre. Avec Lou, je veux devenir l’une des meilleures équipes du circuit et être classée parmi les premières. On a encore quelques leçons à apprendre, mais nous formons déjà une bonne paire. Nous pouvons être vraiment compétitives, c’est parfaitement dans nos cordes ».

PROFIL
Nom : Taliqua Clancy
Pays : Australie
Nombre de saisons internationales : 5 (depuis 2009)
Poste : Ccontreuse
Taille : 1m84
Ville natale : Kingaroy (Queensland, Australie)
Date de naissance : 25/06/1992
Palmarès : Ttroisième des Championnats du monde cadette FIVB 2010 ; troisième des Championnats du monde junior féminin FIVB 2012.



 Language(s)
   English
   French
   Spanish
   Portuguese

 Additional links
   Download high-resolution photo

LATEST NEWS

Latest headlines