The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

Une défaite et un cadeau d’anniversaire pour le Namibien Hlupic

 
Le Namibien Tin Hlupic fête ses 19 ans aujourd’hui, dans le pays de ses parents
 
 Umag, Croatie, le 21 juin 2013 – Une défaite face à la Norvège n’était sans doute pas le cadeau espéré pour ses 19 ans, mais le Namibien Tin Hlupic s’est rattrapé. Le garçon né de parents croates et son partenaire Gerard Fischer (18 ans) se sont tout de même qualifiés pour les éliminatoires du Championnat du monde M-21 en raison du forfait de Trinité-et-Tobago.

Hlupic et Fischer ont obtenu leur première victoire hier soir en raison de l’absence de leurs adversaires antillais sur le court central. "On a dormi une grande partie de la journée car notre premier match était à 23h20", explique Fischer. "On était prêts à jouer, donc Tin était légèrement déçu quand ils ne sont pas venus car on voulait vraiment jouer. Je ne suis pas déçu, une victoire est une victoire."

Désir de jouer

Le lendemain matin, les Namibiens, qui ont terminé troisièmes du Championnat d’Afrique M-21, avaient un fort désir de jouer et ont mis toute leur énergie à gagner le premier set contre les Norvégiens Einar Torjusen et Sadegh Mohajer. Hlupic résume : "On a pris le contrôle du premier set, on a réussi à bien lire leur jeu. Mais ensuite, on s’est fatigués, on n’est pas habitués à cette chaleur humide."

Les Namibiens ont perdu leur concentration et se sont fait balayer dans le deuxième set puis au tie-break : 19-21 21-16 15-8. "On a commencé à faire plein d’erreurs inutiles, à la réception surtout", regrette Fischer. "Mais au moins, on a mieux joué que l'année dernière. On avait fini 25e chez les M-19", ajoute Hlupic, qui a tout de même souri en entendant la chanson "joyeux anniversaire" après le match. Quelques minutes plus tard, ils apprenaient le forfait de Trinité et étaient qualifiés.

Fischer et Hlupic sont tous deux nés à Windhoek, en Namibie, mais Fischer détient encore un passeport allemand et Hlupic croate. Ses parents ont émigrés en Afrique pendant la guère en Yougoslavie. "Windhoek est une petite ville par rapport aux villes européennes, elle se trouve en plein milieu du pays", raconte Fischer. "On a commencé à jouer en salle à l’école tous les deux, mais à chaque fois qu’on allait sur la plage à Swakopmund, on jouait au beach volley."

Pas d’adversaire au pays

S’il y a bien des courts de beach volley comme aux États-Unis et au Brésil, les garçons ont surtout des difficultés à trouver des adversaires à la hauteur pour s’entraîner. "On est content si on trouve six joueurs déjà. Le beach volley se développe tout doucement en Namibie, mais le problème, c’est qu’on est la seule bonne équipe. Si on veut s’améliorer, on doit jouer plus d’événements en Afrique et en Europe", explique Fischer.

Ils espèrent en tout cas disputer le tournoi du Circuit mondial à Durban à la fin de l’année, mais l’aspect financier pose toujours problème. "Pourtant, on doit jouer contre de meilleures équipes pour s’améliorer", affirme Fischer, qui prévoit d’étudier en Allemagne l’année prochaine où il disposera de meilleures installations et de meilleurs adversaires.

Hlupic, qui réfléchit encore à un départ à l’étranger, aime beaucoup visiter le pays de ses parents. "C’est sympa de revoir ses amis et sa famille et c’est facile de communiquer. Ils sont surpris de me voir parler croate. Mais je serai content de retourner en Namibie. C’est mon pays. On n’est jamais aussi bien que chez soi."

Page du Championnat du monde FIVB M-21
Twitter : 
@FIVBBVBU21 
Facebook : 
FIVB - Fédération internationale de volleyball
YouTube :
Vidéos FIVB





 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   FIVB home page
   Beach volleyball home page

LATEST NEWS

Latest headlines