The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

Le Venezuela bat les imposantes Brésiliennes et passe au tour principal

 
Lupe (à g.) et Gina sont les premières Vénézuéliennes à battre des Brésiliennes
 
Umag, Croatie, le 19 juin 2013 – Mercredi, les Vénézuéliennes Gina Vivas Andrade et Guadalupe Gonzalez Camacho se sont qualifiées pour le tour principal du Championnat du monde FIVB M-21 en s’imposant face à une équipe de géantes.

Sur le court central du complexe sportif Stella Maris d’Umag, elles ont pris le meilleur sur les Brésiliennes Roberta Bertrand Glatt, 1,90 m, et Paola de Medeiros Santos, 1,80 m, en trois sets (21-18 16-21 15-12) lors du deuxième et dernier tour de qualification. Gina et Lupe ne mesurent quant à elles que 1,70 m.

Le service, clé du match

"C’était très difficile face à des joueuses aussi grandes, que nous n’avions d’ailleurs encore jamais affrontées. Sur certains points, nous n’avons même pas essayé de contrer, c’était inutile puisque la plus grande de deux n’avait pas besoin de sauter pour smasher. Mais le secret de notre réussite, c’était notre service", a admis Gina.

Les Vénézuéliennes servaient principalement sur la grande Roberta, qui ne joue au volley que depuis un an, et la forçaaient à plonger. Le Venezuela remportait ainsi le premier set, mais Roberta et Paola revenaient dans le second grâce à leurs attaques surpuissantes. Dans la manche décisive, les deux équipes se rendaient coup pour coup jusqu’à 9-9. Grâce à son service, Lupe creusait l’avantage à 12-9 et il fallait attendre sa troisième balle de match pour conclure.

Pas habituées à la chaleur

"Le deuxième set a été compliqué, on a perdu notre concentration", ajoute Gina. "On n’est pas habituées à ce genre de chaleur." La température sur le central frôlait en effet les 40° sans le moindre souffle d’air. Gina et Lupe sont originaires des Andes, où il fait toujours froid et la neige est fréquente. Les deux filles sont étudiantes en éducation physique à l’université de Mérida, où est installé un centre d’entraînement de beach volley.

Gina et Lupe étaient ravies d’atteindre le tour principal, d’autant plus qu’elles sont les premières Vénézuéliennes à battre une équipe du Brésil. Championnes nationales en M-23, elles avaient terminé neuvièmes du Championnat du monde M-21 d’Halifax l’année dernière.

Page du Championnat du monde FIVB M-21 

Twitter : @FIVBBVBU21
Youtube : FIVB Video




 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   Beach volleyball home page

LATEST NEWS

Latest headlines