" /> Le Guatemala, vainqueur du groupe M de la zone NORCECA | FIVB - Press release
The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

Le Guatemala, vainqueur du groupe M de la zone NORCECA

 
Le Guatemala célèbre sa qualification pour le troisième tour de la zone NORCECA comptant pour le Championnat du monde en Pologne
 
Paramaribo, Surinam, le 18 juin 2013 – Jeyson Flores et son capitaine Oscar Daniel Garcia ont fait la différence en attaque pour le Guatemala, tombeur du Surinam au terme de quatre sets extrêmement disputés (25-22, 25-23, 24-26, 25-21). En remportant l'or dans la poule M du deuxième tour NORCECA comptant pour les éliminatoires du Championnat du monde FIVB de volleyball masculin 2014 en Pologne, les Guatémaltèques ont validé leur ticket pour le troisième et dernier tour qualificatif.

Moins de 12 heures plus tôt, les Centre-Américains avaient déjà défait les hôtes en trois sets pour se hisser jusqu'en finale. Lors du dernier match décisif, les coéquipiers de Garcia ont dû faire face à une équipe motivée mais ont su marquer des points cruciaux pour se qualifier automatiquement pour le troisième tour.

Flores et Garcia ont tous deux inscrit 15 points tandis que Moises Santos et Andy Leonardo ont également contribué à la victoire avec 10 réalisations chacun.

Plus petits et surclassés aussi bien au contre (14-2) qu'au service (4-2), les Guatémaltèques ont compensé leur manque de puissance par une meilleure précision (19 fautes directes à 32 pour le Surinam) qui s'est avérée déterminante pour le gain du match.

Les 23 et 22 points respectivement inscrits par Gino Naarden et Keven Sporkslede, meilleurs marqueurs de la rencontre, n'ont en revanche pas suffi aux hôtes qui craquaient irrémédiablement en fin de sets.

Au terme de la phase de groupes, le Guatemala, le Surinam et la Martinique affichaient un bilan de deux victoires pour une défaite et comptaient 10 points chacun. Il a donc fallu recourir au ratio de points des différentes équipes pour désigner les deux meilleurs de la poule. Avec un ratio de 1.231, les hôtes ont terminé en tête, juste devant les Guatémaltèques (1.214), alors que les Martiniquais (1.121) ont dû se contenter de la troisième place synonyme de petite finale face à Anguilla.

Les autres rencontres de dimanche :

Martinique 3, Anguilla 0
La Martinique a enregistré son deuxième succès en trois sets contre Anguilla (25-18, 25-12, 25-16) pour s'assurer la médaille de bronze. Les Français, dominateurs en attaque (25-19), au contre (6-5) et au service (9-0), ont notamment pu compter sur l'efficacité offensive d'Édouard Lowinski (14 points) et de Brice Hardy-Dessources (10 dont 3 aces et 2 contres). Sherwin Richarson s'est montré le plus habile du côté des vaincus avec 10 réalisations et devance légèrement son coéquipier Calvin Samuel (8).

Martinique 3, Anguilla 0
La Martinique s'était imposée 3-0 (25-11, 25-17, 25-16) contre Anguilla et conservait ainsi ses chances de participer à la finale. Brice Hardy-Dessources ouvrait la voie avec 13 points dont trois contres, bien suivi par Gregory Alpha (10) et Aymeric Christine (8). Les vainqueurs se montraient supérieurs en attaque (29-16) et au service (11-4) mais Anguilla était la plus solide défensivement avec 7 contres à 4.

Guatemala 3, Surinam 0
Oscar Daniel Garcia a été le plus en réussite pour le Guatemala et a réalisé sa meilleure prestation en trois matchs lors de la victoire sur le Surinam 25-17, 25-17 et 25-53. La capitaine guatémaltèque a engrangé 12 points, soit deux de plus que ses partenaires Andy Leonardo et Jeyson Flores (10). C'est en revanche le joueur local Keven Sporkslede qui a dominé les débats au filet. Malgré une blessure l'obligeant à passer la majeure partie de la rencontre sur le banc, il est parvenu à inscrire 18 points, soit le double de Gino Naarden.





 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   FIVB home page

LATEST NEWS

Latest headlines