" /> Les États-Unis et la République dominicaine pour une médaille d'or | FIVB - Press release
The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

Les États-Unis et la République dominicaine pour une médaille d'or

 
L'Américaine Jenna Hagglund a joué une grande partie de la rencontre face au Brésil samedi soir à colisée Eduardo Dibos de Lima, au Pérou
 
Lima, Pérou, le 15 juin 2013 – Les championnes en titre américaines affronteront la République dominicaine pour la médaille d'or de la XIIe Coupe panaméricaine féminine Movistar dimanche au colisée Eduardo Dibos.

Les deux finalistes ont été sacrées à deux reprises au cours des onze dernières éditions du tournoi intercontinental. Il s'agira de la quatrième finale pour les Américaines et de la huitième pour les Dominicaines.

Au tour précédent, les États-Unis et la République dominicaine ont respectivement battu le Brésil et l'Argentine en trois sets. Les demi-finalistes malheureuses tenteront de décrocher le bronze.

Lors des autres rencontres de samedi, Cuba et Porto Rico se sont assuré une place au Grand prix mondial FIVB 2014 et seront opposés dans le match pour la cinquième place. Cuba s'était précédemment défait des hôtes péruviens sur le score de 3-1 tandis que Porto Rico était venu à bout du Canada en quatre sets.

Dans les matchs de classement de la 9e à la 12e place, la Colombie a pris le meilleur sur le Costa Rica en cinq sets alors que Trinité-et-Tobago a facilement battu le Mexique.

États-Unis 3, Brésil 0
Les championnes en titre américaines pourront défendre leur couronne contre la République dominicaine après avoir battu le Brésil en trois sets (25-11, 25-20, 25-22). L'entraîneur américain Karch Kiraly a essentiellement aligné ses remplaçantes après le premier set remporté sans peine, et son équipe a continué de dominer une jeune formation brésilienne. Rachael Adams a terminé meilleure marqueuse américaine avec 12 points dont six contres et devance ses compatriotes Lauren Paolini et Keyly Murphy (11). La Brésilienne Gabriela Guimaraes a été la plus habile à la finition et a ajouté 14 unités à son compteur personnel. Les vainqueurs ont surclassé leurs adversaires dans tous les compartiments du jeu que ça soit au contre (12-5), au service (6-2) ou en attaque (46-35).

République dominicaine 3, Argentine 0
La République dominicaine s'est hissée jusqu'en finale grâce à une victoire 25-18, 25-15, 25-11 sur l'Argentine et terminera à nouveau sur le podium après avoir été privée de médaille pour la première fois dans la compétition suite à une quatrième place à Ciudad Juarez, au Mexique, l'an dernier. En attaque, les Dominicaines ont pu compter sur l'apport de Prisilla Rivera, Candida Arias et Bethania De la Cruz, respectivement auteures de 13, 12 et 11 points. Annerys Vargas a également contribué au succès de son équipe avec huit réalisations. Côté argentin, Paula Nizetich a inscrit 11 points, soit quatre de plus que sa compatriote Emilce Sosa (7). La République dominicaine s'est montrée supérieure dans tous les secteurs avec 40 attaques gagnantes à 28, 9 contres à 6 et 5 aces à 2 pour les Argentines.

Cuba 3, Pérou 1
Cuba s'est assuré une place au Grand prix mondial grâce à sa victoire sur les hôtes péruviennes en quatre sets (18-25, 25-16, 25-15, 25-16) dans un match de classement pour la 5e à la 8e place. Quatre Cubaines ont dépassé la barre des dix points, à savoir la meilleure finisseuse Rosanna Giel (20), Sulian Matienzo (15), Ana Cleger (13) et Yoana Palacios (11). Raffaela Camet et Diana Soto ont quant à elles ajouté 10 points chacune au compteur péruvien. Les Cubaines ont notamment démontré leur supériorité au contre (18-10) et au service (6-3).

Porto Rico 3, Canada 1
Les jumelles Karina et Sheila Ocasio ont largement contribué au succès portoricain sur le Canada et à la qualification au Grand prix mondial FIVB 2014 en inscrivant 36 points à elles deux. Karina a été la plus efficace au filet (21) et devance ainsi sa sœur Sheila (15) et sa coéquipière Yarimar Rosa (9). Les Nord-Américaines se sont montrées plus solides en défense (16 contres à 13) et la meilleure marqueuse canadienne Jaimie Thibeault (18) a contribué à l'effort défensif de son équipe avec sept contres. Ses compatriotes Lisa Barclay et Kyla Richey comptent elles 14 et 13 points.

Trinité-et-Tobago 3, Mexique 0
Trinité-et-Tobago s'est défait du Mexique en trois sets (25-17, 25-22, 26-24) dans son match de classement pour la 9e à la 12e place. La Trinidadienne Channon Thompson a dominé les débats à la finition avec 21 points et devance ainsi ses coéquipières Krystle Esdelle (18), Darlene Ramdin (12) et Sinead Jack (10). Côté mexicain, Samantha Bricio et Alejandra Isiordia ont respectivement marqué 15 et 10 points alors que les vainqueures ont exploité leur taille pour s'imposer au contre (13-7).

Colombie 3, Costa Rica 2
La Colombie est venue à bout du Costa Rica après cinq sets d'efforts (35-33, 15-25, 20-25, 25-22, 15-6) dans les matchs de classement pour la 9e à la 12e place. Le résultat du premier set est le deuxième score le plus élevé ex aequo dans l'histoire de la Coupe panaméricaine. Andrea Estrada (19), Margarita Martinez (14), Ivonne Montaño (13) et Melissa Rangel (10) ont permis d'alimenter le compteur colombien mais c'est la Costaricaine Verania Willis qui a terminé meilleure finisseuse de la rencontre avec 30 points.





 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   FIVB home page
   Volleyball home page

LATEST NEWS

Latest headlines