The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

La Lettonie en course pour le doublé

 
Les Lettons Aleksandrs Samoilovs et Janis Smedins vise un second titre d’affilée en Grand chelem
 
La Haye, Pays-Bas, le 15 juin 2013 – Janis Smedins et Aleksandrs Samoilovs sont en course pour obtenir une seconde médaille d’or d’affilée en Grand chelem. Samedi, les Lettons, vainqueurs du Grand chelem de Corrientes il y a quelques semaines, ont atteint la finale du Grand chelem Transavia de La Haye.

Les Lettons ont surclassé les Autrichiens issus des qualifications, Alexander Huber et Robin Seidl, lors de la première demi-finale du jour. Ils n’ont jamais perdu la main lors d’un match plié en 31 minutes sur le score de 21-12, 21-14.

Association puissante

Les deux joueurs ont été associés cette saison par leurs pères et entraîneurs. Une décision qu’il a fallu expliquer en Lettonie, puisque Smedins venait tout juste de remporter le bronze aux Jeux olympiques de Londres avec Martins Plavins. Mais après leur titre au Grand chelem d’Argentine, tout le monde a vu que cette équipe présentait un potentiel encore plus grand.

Smedins et Samoilovs n’ont semble-t-il pas eu le moindre problème avec les bourrasques de vent sur le court central de la plage de Scheveningen. "On a fait quelques erreurs au début, mais après on a mieux contrôlé la situation que les Autrichiens", analysé Samoilovs.

Le gaucher Smedins a validé le billet pour la finale sur sa deuxième balle de match d’une attaque gagnante. Aucun des deux joueurs n’avait encore obtenu de médaille à La Haye. Le meilleur résultat de Samoilovs était une neuvième place en 2009 avec Ruslans Sorokins, tandis que Smedins n’avait fait mieux que la 17e place. "La Haye n’était pas notre étape préférée jusque-là, mais je pense qu’elle l’est devenue", a admis Smedins.

Le Brésil bat la Pologne

La finale sera donc la revanche de la demi-finale de Corrientes. En Argentine, les Lettons avaient battu les Brésiliens Pedro Solberg et Bruno Oscar Schmidt en trois sets. La nouvelle paire brésilienne décroche cette fois sa seconde finale au terme d’une victoire facile contre les Polonais Grzegorz Fijalek et Mariusz Prudel 21-13 21-16.

Les Brésiliens ont semblé plus à l’aise avec le vent. Pour Pedro, "On aime jouer des ballons rapides, c’est l’une de nos forces et c’était très efficace aujourd’hui." Depuis que Pedro et Bruno se sont associés cet hiver, ils ont multiplié les succès, avec l’argent à Shanghai et une quatrième place à Corrientes.

"Avec Bruno, je veux retrouver le sommet", prévient Pedro, 27 ans. "Quand j’avais 22 ans, j’ai remporté le Circuit mondial. Je veux regoûter à la victoire. Notre préparation a été très efficace cette saison et nous avons obtenu de très bons résultats sur le circuit brésilien, où nous avons battu des duos comme Alison et Emanuel. Cela nous a donné beaucoup de confiance."

Pedro est le troisième membre de la famille Solberg Salgado à atteindre la finale de La Haye cette année. Ses sœurs, Maria Clara et Carolina Salgado, tenteront également de décrocher l’or, dimanche. "Je ne leur ai pas encore parlé. Je n’ose même pas imaginer ce qui passe par la tête de notre mère en ce moment !"

Page du Grand chelem FIVB Transavia

Twitter : @FIVB Volleyball
Facebook : FIVB - Fédération internationale de volleyball
YouTube : Vidéos FIVB
 



 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   FIVB home page
   Beach volleyball home page

LATEST NEWS

Latest headlines