The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

La Pologne tente de prolonger sa série face au Brésil

 
Le champion en titre, la Pologne, est dans le même groupe que le Brésil, l'un des deux seuls pays à avoir participé aux 24 éditions de la Ligue mondiale.
 
Lausanne, Suisse, le 7 juin 2013 – La Pologne tentera de poursuivre sa série de victoires face au Brésil alors que les deux équipes s'affrontent aujourd'hui à Varsovie dans le cadre de leur premier match du Groupe A programmé à 17h45 au gymnase Torwar. Les Polonais ont remporté trois de leurs quatre dernières confrontations contre les Brésiliens.

Le pays hôte, qui essaiera de conserver son titre, est invaincu en sept matchs de Ligue mondiale et compte un bilan de 118 succès pour 86 défaites en 204 rencontres. Le Brésil demeure toutefois le pays le plus titré de la compétition avec neuf sacres et détient en outre les records du nombre de podiums (16), de matchs gagnés (294) et de sets remportés (966).

Sur 27 confrontations, les deux pays ont dû se départager en cinq manches à six reprises, et si les Sud-Américains se sont adjugés le premier de ces matchs marathon, les Européens ont pris le meilleur sur leurs adversaires lors des cinq dernières oppositions qui se sont toutes déroulées entre 2002 et 2012.

Par ailleurs, le premier match de la poule B dans cette Ligue mondiale mettra aux prises la Russie et l'Iran à partir de 18h00 au gymnase SK Yantarny de Kaliningrad.

GÉNÉRAL

La Pologne peut devenir le troisième pays à conserver son titre en Ligue mondiale
> Il s’agit de la 24e édition de la compétition, depuis 1990.
> La Pologne, championne en titre, peut devenir le troisième pays à remporter le titre deux années de suite, après l’Italie et le Brésil. L’Italie y est parvenue trois fois, contre deux pour le Brésil.
> Les trois derniers titres ont été remportés par trois pays (Pologne en 2012, Russie en 2011, Brésil en 2010). Si le vainqueur 2013 n’est pas l’une de ces trois nations, ce sera la première fois que la Ligue mondiale est décernée à quatre pays différents en quatre ans.
> Le Brésil est le plus titré de la compétition avec neuf sacres, soit une de plus que l’Italie. La Russie est la seule autre nation comptant plus d’un succès (2002 et 2011).
> Le Brésil a gagné 7 des 10 dernières éditions, mais a terminé 6e l’année dernière, son plus mauvais classement.
> L’Italie avait gagné 8 des 11 premières éditions, mais ne s’est plus imposée depuis 2000. Les Azzurri n’ont plus fini au-dessus de la cinquième place depuis leur médaille d’argent en 2004.
> L’Italie et la Russie comptent 13 podiums chacun. D’après les résultats récents, la Russie semble mieux armée pour en obtenir un 14e cette année. Le Brésil est seul en tête avec 16 podiums.
> Huitième en 2012, la Russie n’a pas réussi à prolonger sa série de six podiums entre 2006 et 2011.
> L’Iran est le seul pays qui découvre la Ligue mondiale cette année. Les Iraniens jouent dans la poule B et disputent leur premier match contre la Russie le 7 juin à Kaliningrad.
> Pour la première fois, 18 équipes participent à la compétition dans trois poules.

POULE A
POLOGNE – BRÉSIL


Pologne
> La Pologne disputera son premier match après être devenue, en 2012, la septième nation à s’imposer dans la Ligue mondiale.
> Les Polonais sont les seuls à avoir terminé sur le podium lors des deux dernières éditions. En revanche, il s’agit des deux seuls podiums du pays, soit le plus faible total parmi les sept pays ayant remporté le titre. Les Pays-Bas font légèrement mieux avec trois podiums.
> La Pologne possède un bilan de 118 victoires pour 86 défaites en 204 matchs de Ligue mondiale.
> Les Slaves restent sur une série de sept matchs sans défaite et ont remporté 14 des 16 rencontres disputées en 2012.

Brésil
> Le Brésil a terminé sixième l’an dernier, son plus mauvais classement depuis l’inauguration de la Ligue mondiale en 1990.
> Le Brésil est le pays le plus titré de la compétition avec neuf sacres et détient en outre les records du nombre de podiums (16), de matchs gagnés (294) et de sets remportés (966).
> Les Brésiliens sont les seuls, avec les Italiens, à avoir pris part aux 24 éditions de la Ligue mondiale.
> Le Brésil a été sacré huit fois lors des 12 dernières éditions et a remporté cinq titres de rang de 2003 à 2007.
> C’est la sixième fois d’affilée que le Brésil est versé dans le même groupe qu’un pays ayant déjà gagné la Ligue mondiale. La dernière fois remontait à 2011 où les Brésiliens avaient affronté les États-Unis, vainqueurs en 2008.

Face à face
> À eux deux, Brésiliens et Polonais ont remporté trois des quatre dernières Ligues mondiales.
> Le Brésil est le dernier pays à avoir battu la Pologne dans la compétition à la faveur d’une victoire 3-1 en juin dernier. En revanche, c’était la première fois en cinq oppositions de Ligue mondiale que les Sud-Américains prenaient le meilleur sur les Européens en 2012.
> Avec leurs quatre succès en Ligue mondiale contre le Brésil l’an dernier, les Polonais ont doublé leur bilan de victoires face aux Auriverdes. Au total, les Brésiliens gardent l’avantage avec 19 victoires à 8.
> Entre 2007 et 2011, le Brésil a remporté huit matchs de Ligue mondiale de rang face à la Pologne.
> Sur 27 confrontations, les deux pays ont dû se départager en cinq manches à six reprises, et si les Sud-Américains se sont adjugés le premier de ces matchs marathon, les Européens ont pris le meilleur sur leurs adversaires lors des cinq dernières oppositions qui se sont toutes déroulées entre 2002 et 2012.

ÉTATS-UNIS - ARGENTINE

États-Unis
> Les États-Unis, sacrés en 2008, sont l’un des sept pays à s’être imposés dans la Ligue mondiale.
> Les Américains ont terminé quatre fois sur le podium, dont trois fois au cours des six dernières années, avec notamment une deuxième place l’an dernier.
> Les États-Unis comptent un bilan de 11 victoires pour 5 défaites en 16 rencontres de Ligue mondiale disputées l’an passé. Ils avaient par ailleurs signé une série de sept matchs sans défaite lors de la phase de groupes.
> En phase de groupes, les États-Unis affichent un bilan total de 43 victoires pour 17 défaites en 60 matchs dans la Ligue mondiale ces cinq dernières années.

Argentine
> Les Argentins n’ont jamais terminé sur le podium mais ont figuré dans le top 5 trois fois ces quatre dernières années. Leur meilleur résultat a été une quatrième place en 2011.
> L’Argentine a remporté 298 sets dans la compétition. En s’adjugeant deux manches face aux États-Unis ce week-end, elle deviendrait le 11e pays à franchir la barre des 300 sets gagnés en Ligue mondiale.
> L’Argentine peut devenir le troisième représentant du continent américain à battre les États-Unis dans la compétition après le Brésil (24 victoires) et Cuba (2).
> Les Argentins ont été en réussite à l’extérieur l’an dernier avec 8 victoires pour 4 défaites sur 12 matchs disputés hors de leurs bases.

Face à face
> Si les deux pays totalisent 399 matchs dans la compétition, il s’agit pourtant de la première confrontation entre Argentine et États-Unis dans la Ligue mondiale.
> Entre 1984 et 2000, les deux nations se sont rencontrées quatre fois lors des Jeux olympiques. Le bilan tourne en faveur des États-Unis qui comptent trois victoires pour une défaite.
> Depuis le succès des Argentins sur les États-Unis aux JO de Sydney en 2000, les Américains ont gagné les trois dernières confrontations entre les deux équipes, avec une dernière victoire en 5 sets lors de la Coupe du monde de Tokyo en 2011.
 
FRANCE - BULGARIE
 
France
> La France participe à sa 18e édition de Ligue mondiale. Son meilleur résultat est une seconde place en 2006.
> L’année dernière, la France terminait septième malgré un bilan positif de 9 victoires et 3 défaites en phase de groupes. Ses revers en 2012 ont été infligés par d’anciens champions, les États-Unis (deux fois) et l’Italie (une fois).
> La France présente un bilan négatif de 105 victoires et 116 défaites en Ligue mondiale. Sur les neuf pays comptant au moins 100 victoires, elle est la seule avec un pourcentage de succès inférieur à 50 %.
> La France et la Serbie/Serbie-et-Monténégro sont les seules nations à avoir déjà terminé à la seconde place sans compter le moindre titre dans la compétition.
 
Bulgarie
> La Bulgarie participe à sa 16e Ligue mondiale.
> Si elle n’est jamais montée sur le podium, la Bulgarie a terminé quatrième ou cinquième à neuf reprises.
> L’année dernière, elle est arrivée quatrième, échouant face à Cuba en cinq sets pour la médaille de bronze, qui aurait été son premier podium en Ligue mondiale.
> La Bulgarie a un bilan de 127-87. Ces 127 succès la placent en sixième place au classement général des victoires.
 
Face à face
> La Bulgarie et la France sont les seuls pays à avoir remporté au moins 100 matchs en Ligue mondiale mais jamais le titre.
> La Bulgarie et la France se sont affrontées à neuf reprises dans la compétition. Les Bleus ont l’avantage avec cinq victoires. Toutes les rencontres se sont jouées entre 2004 et 2006.
> Les quatre succès bulgares ont été obtenus en trois sets. Les trois rencontres disputées en cinq sets ont toutes été remportées par la France.
> Les deux équipes ont joué trois fois depuis leur dernier affrontement en Ligue mondiale. La Bulgarie a gagné à deux reprises.

POULE B
RUSSIE - IRAN


Russie
> La Russie compte deux titres en Ligue mondiale (2002 et 2011), ce qui en fait l’un des trois seuls pays à avoir triomphé plus d’une fois avec le Brésil (neuf titres) et l’Italie (huit).
> La Russie a gagné 214 rencontres, derrière le Brésil (294) et l’Italie (252). Ce chiffre passe à 243 si l’on ajoute les 20 succès de l’Union soviétique (1990-91) et les neuf de la Communauté des États indépendants (1992).
> La huitième place de la Russie en 2012 est son plus mauvais résultat dans la compétition, alors qu’elle avait terminé sur le podium les six années précédentes (2006-11).
> La deuxième confrontation entre les deux équipes cette année sera le 300e match de la Russie en Ligue mondiale (sans compter URSS/CEI). Seuls le Brésil, l’Italie et Cuba ont disputé plus de parties.

Iran
> Il s’agit de la première participation de l’Iran, seul débutant cette année.
> L’Iran a pris l’or au Championnat d’Asie 2011 et l’argent en 2009.
> L’Iran a terminé 19e du Championnat du monde 2010, deux places de mieux qu’en 2006.

Face à face
> La Russie et l’Iran ne se sont affrontés qu’une seule fois auparavant, avec un succès russe 3-0 en Coupe du monde 2011 à Tokyo.
> L’Iran avait toutefois fait bonne figure en accrochant les Russes au premier set jusqu’à 31-29. Les Iraniens avaient ensuite marqué le pas, 25-21 et 25-18 dans les autres manches.

ITALIE - ALLEMAGNE
 
Italie
> L’Italie est l’un des deux pays à avoir participé aux 24 éditions de la Ligue mondiale avec le Brésil.
> L’Italie compte huit titres dans la compétition, un de moins que le Brésil. Mais son dernier sacre remonte à 2000 et son podium le plus récent à 2004 (deuxième place).
> L’année dernière, l’Italie avait terminé 11e avec 7 défaites pour 5 victoires. C’est la première fois qu’elle échouait hors du top 10.
> Lors de ses 15 premières apparitions en Ligue mondiale, l’Italie a toujours terminé dans les quatre premières places. Lors des huit dernières, elle ne s’est jamais hissée au-dessus de la sixième place.
 
Allemagne
> C’est la 10e année que l’Allemagne participe. Son bilan est de 43 victoires et 75 défaites.
> L’Allemagne a terminé 5e en 2012, de loin son meilleur résultat. Auparavant, elle avait terminé 8e en 1993.
> Phase finale incluse, l’Allemagne a remporté 11 matchs pour 3 défaites l’année dernière, dont une série de six succès en phase de groupes. Les trois défaites ont été subies contre la Bulgarie.
> Les 43 succès du pays en Ligue mondiale lui valent une 15e place aux côtés de la Corée et de la Grèce, à une unité de la Chine (en comptant les 44 succès cumulés de la Serbie et Serbie-et-Monténégro). La Grèce et la Chine étant absentes cette année, l’Allemagne pourrait monter au classement dès ce week-end.
 
Face à face
> L’Italie et l’Allemagne ne se sont croisées que quatre fois en Ligue mondiale, avec deux victoires chacune lors de la phase de groupes 2003.
> Les quatre rencontres se sont décidées en quatre sets.
> Depuis leur dernière rencontre dans la compétition, l’Italie n’a plus perdu en cinq matchs contre les Allemands, notamment lors du tournoi de qualification aux Jeux olympiques 2012.

CUBA - SERBIE
 
Cuba
> Cuba dispute sa 23e édition d’affilée, après avoir manqué uniquement la toute première Ligue mondiale, en 1990.
> Cette année, Cuba peut rejoindre le Brésil (16), la Russie (13) et l’Italie (13) comme seul pays avec au moins 10 podiums. Cuba en compte neuf actuellement.
> Cuba avait terminé troisième l’année dernière et retrouvait le podium après six ans d’absence.
> Cuba a gagné 748 sets en Ligue mondiale. Si les Cubains en prennent au moins deux à la Serbie ce week-end, ils deviendront les troisièmes à dépasser les 750 sets gagnés, derrière le Brésil (966) et l’Italie (866).
 
Serbie
> En tant que Serbie-et-Monténégro (87) puis Serbie uniquement (52), la sélection totalise 139 victoires en Ligue mondiale, devancée seulement par le Brésil, l’Italie, la Russie et Cuba.
> Depuis son indépendance (2007), la Serbie a tout connu en six ans : le podium à trois reprises et la neuvième place autant de fois, notamment ces deux dernières années.
> Si la Serbie gagne ses deux matchs du week-end, elle reviendra à hauteur de l’Espagne avec 54 succès dans la compétition en tant que pays indépendant.
> En battant Cuba, la Serbie atteindrait aussi les 200 sets gagnés en tant que pays indépendant, devenant la 16e équipe à passer cette étape. La Serbie en compte 194 actuellement.
 
Face à face
> C’est la 19e rencontre en Ligue mondiale entre les deux équipes (en comptant la Serbie-et-Monténégro). Les Européens mènent 12-6 au total, mais c’est une égalité parfaite 5-5 depuis l’indépendance.
> C’est la seconde année de suite que les deux pays sont dans le même groupe. La Serbie avait gagné leur premier match l’année dernière, Cuba les trois autres.
> L’année dernière, la Serbie a souvent gêné Cuba en gagnant trois sets, puis aucun, un et deux.
> Ces dernières années, la Serbie a éliminé Cuba à deux reprises en phase finale : en demies 2009 et en petite finale 2010.

POULE C
CANADA - PORTUGAL

 
Canada
> Le Canada a partagé les succès avec les Pays-Bas la semaine dernière, en remportant la première rencontre en quatre sets avant de s’incliner, également en quatre sets, au deuxième match.
> Le Canada a remporté 22 matchs en Ligue mondiale. En cas de double succès contre le Portugal, il égalera son adversaire avec 24 victoires.
> Dans cette hypothèse, le Canada ferait aussi bien qu’en 2012 avec trois victoires.
> Pour la deuxième semaine de suite, le Canada (18e) jouera contre une équipe classée 36e mondiale.
 
Portugal
> Après une défaite 3-0 pour son premier match de Ligue mondiale contre la Finlande vendredi dernier, le Portugal a pris sa revanche 3-2 samedi.
> Cette victoire permettait aux Portugais de mettre fin à une série de 20 défaites dans la compétition, depuis le 10 juin 2011 contre la Serbie.
> Le Portugal a déjà gagné plus de matchs que l’année dernière, puisqu’il avait perdu ses 12 rencontres. S’ils gagnent leurs deux rencontres du week-end, les Portugais feront aussi bien qu’en 2011 (trois succès).
> Valdir Sequeira était le deuxième meilleur marqueur à la fin de la première semaine avec 41 points. Seul Wytze Kooistra (NED) a fait mieux, avec 49 points.
 
Face à face
> C’est la première opposition entre le Canada et le Portugal en Ligue mondiale ou dans toute autre compétition de haut niveau.
 
CORÉE - FINLANDE
 

Corée
> La Corée est la seule équipe invaincue cette année après ses deux succès contre le Japon le week-end dernier. Les poules A et B entrent en lice cette semaine.
> La première victoire contre le Japon a mis fin à une série de neuf défaites à domicile en Ligue mondiale depuis 2011. La Corée cherche désormais à porter sa série de victoires à trois matchs, voire quatre, face à la Finlande.
> Le Coréen Kwang-In Jeon était le meilleur attaquant de la première semaine avec un taux de réussite de 59,32 %.
> La Corée dispose également des réceptionneurs les plus efficaces de la poule C : Kang-Joo Lee et Seung-Suk Kwak étaient au-dessus des 70 % la semaine dernière, alors qu’aucun autre joueur ne dépassait les 60 %.
 
Finlande
> La Finlande a remporté son premier match de Ligue mondiale 2013 contre le Portugal en trois sets, vendredi dernier, avant de s’incliner en cinq sets le lendemain.
> Avec un bilan victoires-défaites de 1-1 après deux matchs, la Finlande à l’occasion de passer à 2-2 voire 3-1 pour la première fois depuis 2006 (3-1). Ces six dernières années, la Finlande était à 0-4 ou 1-3 après ses quatre premiers matchs.
> Mikko Oivanen a sorti sept blocs gagnants contre le Portugal, autant que le Canadien Adam Simac.
 
Face à face
> Corée et Finlande se sont rencontrées à huit reprises en phase de groupes, en 1993 et 2007.
> La Corée avait gagné les trois premiers matchs en trois sets, avant de s’incliner les cinq fois suivantes.
> Leur seule autre rencontre, en dehors de la Ligue mondiale, remonte au Championnat du monde 1982, avec un succès en quatre sets des Coréens.
 
PAYS-BAS - JAPON
 
Pays-Bas
> Après leur défaite lors de son premier match vendredi contre le Canada, les Pays-Bas ont renoué avec la victoire samedi (bilan 1-1).
> Wytze Kooistra était le meilleur marqueur de ce premier week-end avec 49 points en deux rencontres contre le Canada.
> Gijs Jorna était le deuxième défenseur le plus prolifique du week-end avec 19 sauvetages, derrière le Finlandais Juho Rajala (21).
> Les Néerlandais ont un bilan impressionnant de 30 victoires pour 3 défaites contre des pays asiatiques en Ligue mondiale (Japon, Corée, Chine).
 
Japon
> Le Japon est dernier du groupe C après ses deux revers contre la Corée.
> Les Japonais en sont désormais à 20 défaites consécutives en Ligue mondiale depuis 2011. Leur dernière victoire avait été obtenue face à l’Allemagne le 12 juin 2011.
> Yu Koshikawa était le deuxième meilleur attaquant du premier week-end avec un taux de réussite de 57,5 %.
> Malgré ses deux défaites, le Japon a remporté le set sur le score le plus large de ce premier week-end de Ligue mondiale 2013, infligeant un cinglant 25-11 aux Coréens, dans la troisième manche du second match.
> Les deux rencontres face aux Pays-Bas seront disputées les 8 et 9 juin. Historiquement, le Japon a perdu ses quatre matchs joués un 8 juin, et cinq de ses six matchs disputés un neuf juin. Sa seule victoire ce jour-là en Ligue mondiale remonte à 1990, contre la Chine.
 
Face à face
> Le Japon et les Pays-Bas ne se sont pas affrontés en Ligue mondiale depuis la première édition en 1990 (quatre rencontres).
> Les Pays-Bas avaient raflé la mise sans concéder le moindre set.
> Depuis, ils ont joué quatre fois l’un contre l’autre, mais plus depuis 1997. Les Néerlandais restent invaincus.
> Toutes compétitions confondues, les Pays-Bas ont gagné neuf matchs contre les Japonais, dont huit sans perdre un set. La dernière fois que le Japon a battu les Pays-Bas, c’était lors du Championnat du monde 1974.

Page de la Ligue mondiale 2013
Scores en direct de la Ligue mondiale 2013
Programme des matchs de la Ligue mondiale 2013
Classement mondial FIVB
Statistiques d'avant match

Twitter : @FIVB Volleyball@FIVBWorldLeague  
Facebook : FIVB - Fédération internationale de volleyball  
YouTube : FIVB Video




 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   FIVB home page
   Volleyball home page

LATEST NEWS

Latest headlines