The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

Fe Garay prête pour le nouveau cycle olympique avec le Brésil

 
Le Brésil champion olympique à l’entraînement avec Fernanda Garay (au milieu) avant le Masters de Montreux (Suisse)
 
Saquarema, Brésil, le 19 mai 2013 – La journée du 11 août 2012 restera à toujours dans les mémoires des fans de volleyball brésiliens, puisque Fernanda Rodrigues (Fe Garay) inscrivait le point de la victoire 3-1 contre les États-Unis en finale des Jeux olympiques de Londres 2012.

Un succès synonyme de deuxième titre olympique consécutif en volleyball pour les Brésiliennes. Neuf mois plus tard, Fe Garay est de retour à Saquarema, à Rio de Janeiro, pour préparer le nouveau cycle olympique. D’autant que la volleyeuse du club Sollys/Nestlé a été élue meilleure attaquante de Superliga brésilienne en 2012-13.

La joueuse est l’une des quatre championnes olympiques avec Danielle Lins, Tandara Caixeta et Adenizia Silva qui participeront au Masters de volley de Montreux dans un groupe de 15 joueuses, du 28 mai au 2 juin.

Le Brésil participera également à une compétition à Alassio, en Italie, du 4 au 10 juin, ainsi qu’au Grand Prix mondial FIVB de volleyball du 2 août au 1er septembre.

Consciente d’être l’une des leaders de la nouvelle génération brésilienne, Fe Garay est plus que motivée pour diriger son équipe tout au long de ce cycle olympique.

"Tout est allé très vite. Avant, j’étais l’une des plus jeunes du groupe. Aujourd’hui, je suis l’une des plus expérimentées", reconnaît Fe Garay. "J’ai beaucoup appris avec mes coéquipières à Londres, quand nous sommes devenues championnes olympiques. Fabiana Oliveira (Fabi) m’a toujours aidé en fond de court et Fabiana Claudino s’occupait de la couverture au filet. Chacune d’entre nous apportait sa contribution. Maintenant que nous avons un nouveau groupe, motivé et avec de nouveaux objectifs, nous essayons d’aider les autres et de prendre la meilleure voie vers le succès."

L’attaquante estime que le groupe doit déjà se tourner vers les prochaines Olympiades, à Rio de Janeiro en 2016, et affirme que l’entraînement est déjà positif.

"L’entraîneur Ze Roberto nous rappelle toujours que la préparation pour Rio 2016 a déjà commencé. Nous avons des échéances importantes d’ici là, comme le Championnat du monde FIVB féminin. C’est le seul titre qui échappe encore à notre équipe", prévient Fe Garay, soulignant la concentration intense qu’il faudra garder dans toutes les compétitions d’ici à 2016.

"Néanmoins, nous avons l’occasion de remporter une troisième médaille d’or de suite aux Jeux. Et le fait de jouer dans notre pays constitue un sentiment indescriptible."

Si le Brésil reste l’équipe la plus titre en Grand Prix mondial FIVB de volleyball avec huit succès, il reste sur trois échec consécutifs : depuis 2010, le Brésil a toujours terminé sur la deuxième marche du podium derrière les États-Unis.




 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   FIVB home page
   Volleyball home page

LATEST NEWS

Latest headlines