The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

Les équipes du second tour de qualification de la zone NORCECA poursuivent leur route vers la Pologne

 
Les entraîneurs des équipes présentes à Sainte-Lucie (de gauche à droite): Glenn Quinlan (Saint-Christophe-et-Niévès), Gabriel Linares (Salvador), Joseph Yves Larrieux (Haïti) et Kendall Charlery (Sainte-Lucie).
 
Gros-Ilet, Sainte-Lucie, le 27 avril 2013 - Les équipes participant au second tour de qualification aux Championnats du monde de volleyball masculin FIVB 2014, poule J, zone NORCECA s'apprêtent à franchir une nouvelle étape sur la route qui mène en Pologne ce samedi. 

L'évènement aura lieu au complexe omnisports de Beausejour après un accueil chaleureux des équipes du Salvador, Haïti et Saint-Christophe-et-Niévès, trois équipes à la lutte pour la première place synonyme d'accès au troisième tour.

L'équipe qui terminera deuxième a également l'opportunité d'être parmi les quatre meilleurs deuxièmes, qui seront déterminés à l'issue des six tournois qui auront lieu tout au long de l'année, et de se qualifier également pour la prochaine phase.

C'est dans la bonne humeur que ces équipes se préparent pour cette compétition. Optimiste et confiant en ses troupes, Gabriel Linares, entraîneur de l'équipe du Salvador, s'est exprimé : "Nous nous sommes bien préparés pour ce tournoi et je ne vois pas pourquoi nous ne nous qualifierions pas pour le prochain tour. Je pense que nous pourrions même terminer en tête de ce groupe."

Selon Linares, ancien passeur de l'équipe nationale salvadorienne, Sainte-Lucie représente la plus grosse menace pour son équipe, mais il se méfie également des autres équipes présentes dans la poule.

De son côté, l’entraîneur haïtien Joseph Yves Larrieux compte sur son système offensif pour faire la différence. Bien qu'il mette en avant la polyvalence de son équipe, il reconnaît se méfier beaucoup des autres équipes.

Larrieux a désigné le Salvador et Haïti comme équipes favorites du groupe.

Glenn Quinlan, entraîneur de l'équipe de Saint-Christophe-et-Niévès a, quant à lui, affirmé que le fait que la moitié de son six de départ réside à Saint-Thomas, même si cela n'a pas facilité la préparation, ne devrait pas empêcher son équipe de faire bonne figure.

Très optimiste, Quinlan a révélé que l'objectif de son équipe était la première place et qu'il comptait sur la polyvalence de son groupe pour atteindre cet objectif.

Concernant ses futurs adversaires, Quinlan a déclaré : "Nous avons déjà eu l'occasion de voir jouer Sainte-Lucie, nous savons ce qui nous attend. Nous nous attendons à ce qu'ils soient un peu meilleurs, mais nous ne connaissons pas Haïti et le Salvador".

Enfin, Kendall Charlery, entraîneur de Sainte-Lucie, s'attend à un tournoi très rude, sachant qu'il s'agit là d'un second tour. "Le niveau est plus relevé et nous nous attendons à une rude opposition, mais nous sommes très motivés et visons clairement la première place", a-t-il déclaré.

S'appuyant sur une solide préparation de quatre mois et sur la présence d'Amobi Armstrong, en provenance des États-Unis, Charlery estime que son équipe dispose d'assez d'arguments pour atteindre son but.

Sainte-Lucie a terminé première du groupe B lors du premier tour alors que le Salvador n'a terminé que troisième du groupe G, derrière le Honduras et le Panama lors de cette phase de qualification l'année dernière.

Saint-Christophe-et-Niévès a atteint le deuxième tour après s'être classé deuxième derrière la Dominique lors du premier tour, dans la poule F, tout comme Haïti, deuxième du groupe C derrière la République dominicaine. 

On devrait en savoir plus sur l'état de forme de chaque équipe à partir de samedi, 9 heures, lorsque Sainte-Lucie affrontera Haïti puis lors de la deuxième rencontre qui suivra entre le Salvador et Saint-Christophe-et-Niévès.

Les rencontres se poursuivront en soirée avec les oppositions entre Saint-Christophe-et-Niévès et Haïti puis entre Sainte-Lucie et le Salvador.





 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   Volleyball home page

LATEST NEWS

Latest headlines