" /> L’Iran, le Qatar et le Kazakhstan toujours invaincus en Championnat des clubs d’Asie de volleyball | FIVB - Press release
The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

L’Iran, le Qatar et le Kazakhstan toujours invaincus en Championnat des clubs d’Asie de volleyball

 
Huang Chen-Feng (Taipei chinois) plonge afin de sauver le ballon face à la Chine
 
 Téhéran, Iran, le 24 avril 2013 – Les équipes de Kaleh (Iran), Al-Rayyan (Qatar) et Almaty (Kazakhstan) ont prolongé leur série d’invincibilité dans le cadre de la quatrième journée du Championnat des clubs d’Asie de volleyball 2013. De son côté, le Taipei chinois a infligé son premier revers à la Chine, mercredi.

Lors de la phase de classement, les Iraniens de Kaleh sont venus à bout des Indiens en trois sets (25-15, 25-14, 25-15) tandis que les Qataris prenaient le meilleur sur les Japonais de Toyoda Gosei Tretuef 3-1 (25-18, 24-26, 25-15, 25-20) et que les Kazakhs se défaisaient des Irakiens de South Gas en cinq sets (18-25, 25-16, 24-26, 25-21,19-17). Le Taipei chinois parvenait quant à lui à renverser la vapeur après avoir concédé le premier set pour dominer Liaoning 3-1 (24-26, 26-24, 25-21, 26-24) et s'impose dans la poule C de ce tour préliminaire.

La défaite chinoise représente la première surprise dans ce championnat où Liaoning figure parmi les favoris. Mais face au géant chinois, les joueurs de Power ont su faire valoir leur état d’esprit et imposer brillamment leur jeu. Revenus à 19 partout dans le second set, les représentants du Taipei chinois se sont finalement imposés pour remettre les deux formations dos à dos (1-1). Enhardi par cette performance, Power se montrait plus détendu et mettait tout en œuvre pour empocher les troisième et quatrième sets. Chen-Feng (Taipei chinois), terminait meilleur marqueur avec 27 unités tandis que les Chinois Wang Ming-Chun et le capitaine Chen Chien-Chen inscrivaient chacun 17 points.

"Aujourd’hui, n’étions pas au point que ce soit en attaque ou en contre", analysait l’entraîneur chinois Sui Shensheng. "Yuan Zhi, notre meilleur ailier, était diminué en raison d’une vieille blessure et n’a pas pu bien jouer. Nous n’avons pas été capables de stopper leur attaquant Huang Chen-Feng et nous avons perdu."

L’opposition entre Qataris et Japonais, remportée par Al-Rayyan après 120 minutes de jeu, a été l’un des autres temps forts de mercredi. Le Qatar prenait les commandes dès le début de la rencontre et, après avoir mené 8-5 puis 16-11, s’adjugeait la première manche 25-18. Al-Rayyan multipliait en revanche les erreurs dans le deuxième set et permettait aux Japonais de revenir à 1-1. Les Qataris se ressaisissaient pour décrocher les deux sets suivants et s’imposer 3-1 (25-18, 24-26, 25-15, 25-2).

"Nous avons commis de nombreuses erreurs sur les contres et les Qataris sont plus grands que nous. Nous étions incapables de le contrer. De plus, nous avons été mauvais à la réception. Le Qatar a été meilleur", reconnaissait le coach nippon Takayuki Yasuhara.

"C’était un bon match et d’après moi, la concentration et les combinaisons ont été primordiales", affirmait l’entraîneur serbe de l'équipe du Qatar Travica Ljubomir. "Le Japon possède une bonne équipe mais la taille moyenne des joueurs est basse. Tous mes joueurs sont super. Aujourd’hui, nous avons joué notre meilleur match."

Il aura fallu deux heures et cinq sets au Kazakhstan pour se défaire de l’Irak 3-2 (18-25, 25-16, 24-26, 25-21, 19-1). Cinq représentants kazakhs ont dépassé la barre des dix points dans cette rencontre où Vorivodin Vitaliy (19 points) a mené les débats, suivi de Kadirkhanov Nodirkanno (13) et de Yudin Anton, Gorbatkov Dmitriy et Erdshtein Vitaly (11 chacun).

"Nous avons bien servi et bien défendu", déclarait le coach kazakh Rafail Gilyazutdin. "L’Irak possède une bonne équipe. Leur ailier et leur libéro sont de très bons joueurs."

"Comme je l’ai expliqué, mon équipe est jeune et commet quelques erreurs", expliquait pour sa part l’entraîneur irakien Abdulsattar Ila. "Nous avons eu du mal à la réception et les passeurs n’ont pas écouté mes consignes concernant les passes aux attaquants. Nous espérons battre le Japon au prochain match. L’Iran est la meilleure équipe du tournoi, suivie par la Chine."

Enfin, les Iraniens de Kaleh sont facilement venus à bout des Indiens de Natural Gas Cooperation. "Nous avons mis plus de pression sur nos adversaires et pris le contrôle de la rencontre. Nous avions analysé attentivement les précédents matchs des Indiens. Notre objectif est de remporter le championnat et de prendre les rencontres les unes après les autres en jouant de mieux en mieux", confiait le coach iranien Behrouz Ataei.





 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   Volleyball home page

LATEST NEWS

Latest headlines