" /> La Finlande rejoint la Russie en demi-finale du Championnat d’Europe cadet | FIVB - Press release
The HeadquartersCorporate ProfileThe OrganisationFIVB Story
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
NEWS

La Finlande rejoint la Russie en demi-finale du Championnat d’Europe cadet

 
La Finlande est entrée dans l’histoire mercredi en atteignant les demi-finales du Championnat d’Europe cadet, synonyme de qualification pour le Championnat du monde mexicain cet été
 
Belgrade, Serbie, le 17 avril 2013 – Vainqueur de la Bulgarie en trois sets lors de la dernière journée de compétition dans la poule II, la Finlande rejoint la Russie - qualifiée depuis mardi - en demi-finales du Championnat d’Europe CEV de volleyball cadet. Plus tôt dans la journée, la France s’était inclinée 3-0 face à la Turquie, hypothéquant définitivement ses chances d’accéder au dernier carré.

La Bulgarie, qui n’a pas su profiter de ce faux pas, rentre bredouille tandis que Français et Turcs se rendront à Laktaši dans l’espoir d’y accrocher une cinquième place qualificative pour le Championnat du monde FIVB 2013 de volleyball M-19 masculin qui se déroulera cet été au Mexique ou, du moins, d’obtenir une place au Festival olympique de la Jeunesse européenne (FOJE) cet été. La dernière rencontre de la journée n’ayant aucune incidence sur le classement final de la poule II, les Russes, invaincus, se sont offert une victoire 3-1 aux dépens des Serbes - pourtant champions en titre - qui doivent quitter leur tournoi sans avoir engrangé la moindre victoire.

France c. Turquie 0-3 (19-25, 18-25, 10-25)
Lors du premier match de cette dernière journée, la Turquie n’a fait qu’une bouchée de la France battue en trois sets (19-25, 18-25, 10-25). Les Turcs Yasin Aydin et Ogbai Cansin Enaboifo terminent comeilleurs marqueurs avec 11 points chacun dont 7 aces à eux deux alors que Stephen Boyer (8 points) a été le plus efficace côté français. Les deux équipes restaient au coude à coude au début du premier set avant que la Turquie ne fasse le break (12-9) grâce à une série de bons contres. Non contents de préserver cette avance jusqu’au deuxième temps mort (16-13), les Turcs ont ensuite produit un superbe effort défensif après la pause, récupérant pratiquement tous les ballons pour empêcher les Bleuets de marquer. L’excellent contre de Melih Siratca confirmait la sentence et la Turquie s’adjugeait le premier set 25-19.

Les Turcs compliquaient un peu plus les choses pour leurs adversaires, notamment pour les réceptionneurs en difficulté sur les services lors du second set. La France se laissait distancer lentement mais sûrement et accusait un retard de trois points au deuxième temps mort (16-13). En plus de leurs problèmes défensifs, les Français se montraient fébriles et peu dangereux en attaque pour le plus grand bonheur des Turcs qui finissaient par contrecarrer complètement le plan de jeu adverse et s’assurer le gain du second set 25-18.

La Turquie confirmait son efficacité défensive et multipliait les bons services lors du troisième set pour prendre rapidement les commandes (8-1) et anéantir les espoirs français. Les Turcs n’avaient plus qu’à dérouler et finissaient par remporter le dernier set 25-10 sans en avoir concédé un seul.

Finlande c. Bulgarie 3-0 (25-17, 25-22, 27-25)

Au cours du deuxième match de la poule II, la Finlande a surclassé la Bulgarie en trois sets (25-17, 25-22, 27-25) pour avancer jusqu’au dernier carré, signant au passage sa meilleure performance en Championnat d’Europe cadet après les huitième et douzième places obtenues en 2007 et 2011. Le Finlandais Sakari Mäkinen a dominé les débats à la finition avec 19 points tandis que Yani Georgiev - meilleur marqueur bulgare - a offert 14 points aux siens.

La Finlande abordait la rencontre consciente qu’une qualification historique l’attendait en cas de victoire mais se montrait extrêmement vigilante au début du premier set. Malgré un léger retard, la Bulgarie parvenait à tenir la distance et n’était menée que de deux points au deuxième temps mort (16-14). En revanche, les Finlandais exploitaient quelques erreurs adverses après la pause pour prendre le contrôle de la partie et terminer le premier set en trombe (25-17).

Les Bulgares réagissaient dès l’entame du second set et bénéficiaient de quatre points d’avance au deuxième temps mort (16-12), mais les Finlandais, beaucoup plus appliqués après la pause, mettaient leurs adversaires en difficulté pour revenir rapidement à 16-16. En tête tout au long de la dernière phase, la Finlande empochait le deuxième set 25-22.

Le grand rebondissement de la partie allait avoir lieu dans le troisième set : la Bulgarie prenait à nouveau les commandes mais manquait de lucidité sur la fin. Les Finlandais profitaient alors pleinement de cette baisse de régime pour revenir à égalité de points. Les deux formations offraient une fin de match passionnante et la Finlande, plus chanceuse, finissait par s’adjuger une précieuse victoire sur le score de 27-25.

Serbie c. Russie 1-3 (30-28, 16-25, 24-26, 26-28) 
Dans le dernier match de la journée, les champions sortants serbes affrontaient la Russie, seule équipe invaincue de la poule II. Malgré une rencontre serrée, la Serbie s’inclinait 3-1 face à son adversaire du jour (30-28, 16-25, 24-26, 26-28) et faisait au passage ses adieux à sa couronne européenne. Le Russe Victor Poletaev totalisait 28 points dont 4 contres pour terminer meilleur marqueur alors que côté serbe, Luka Velickovic et Miodrag Milutinov inscrivaient 17 points chacun.

Avant d’entamer la partie, le Suisse Aloys Fischer, secrétaire du jury du Championnat d’Europe, a décerné une plaque spéciale de la part de la CEV à Nenad Golijanin, premier vice-président de la Fédération serbe de volleyball, pour l’organisation réussie du tournoi.

S’agissant d’une rencontre sans enjeu, les deux formations se sont montrées relativement détendues. De leurs côtés, les entraîneurs ont profité de l’occasion pour faire tourner leur effectif. C’est donc dans une ambiance amicale que les spectateurs ont eu l’occasion d’assister à plusieurs très belles actions de la part des deux équipes. Devant leur public, les Serbes espéraient sauver l’honneur en remportant une première victoire dans ce tournoi, une motivation qui explique en grande partie l’issue d’un premier set à rallonge remporté 30-28 par les hôtes.

Les Russes faisaient payer ce revers aux locaux en s’adjugeant le deuxième set 25-16 pour remettre les compteurs à égalité (1-1).

Le troisième set ressemblait au premier avec des équipes se rendant coup pour coup du début à la fin jusqu’à ce que la Russie, légèrement chanceuse, ne l’emporte 26-24.

La Serbie s’affirmait comme la protagoniste du quatrième set en dominant la Russie dès l’entame et méritait incontestablement son avance au deuxième temps mort (16-9). Toutefois, les Russes parvenaient à revenir à hauteur de leur adversaire en fin de set 23-23. Le contre impénétrable, arme fatale des Russes, finissait par avoir raison des Serbes qui, malgré une fin de match palpitante, faisaient leurs adieux au tournoi sur une défaite 26-28 dans le dernier set.

Pour plus d’informations, consultez le site internet www.cev.lu.





 Language(s)
   English
   French
   Spanish

 Additional links
   Download high-resolution photo
   Volleyball home page

LATEST NEWS

Latest headlines