Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
HEADLINES

Julius Brink : « Je continue à me battre pour revenir »

 
Le champion olympique Julius Brink peut envisager l’avenir avec confiance alors qu’il se prépare pour la prochaine saison de beach volley avec Armin Dollinger, son nouveau partenaire

Le champion olympique de beach volley Julius Brink a surpris le monde de la discipline en annonçant qu’il se séparait de Sebastian Fuchs et qu’il avait décidé de s’associer désormais au jeune espoir allemand, Armin Dollinger.

Tout le monde sait que les choses avaient été difficiles pour Brink au lendemain de son titre olympique à Londres 2012, où il est entré dans l’histoire en devenant le premier Européen à décrocher une médaille d’or olympique en beach volley avec Jonas Reckermann.

L’euphorie des Jeux a été de courte durée puisque la paire victorieuse s’est désintégrée suite à l’annonce de la retraite de Reckermann, avec lequel Brink avait également remporté le titre mondial à Stavanger, en 2009.

Les blessures à répétition de Brink, cette saison, ne laissaient guère d’espoir de le voir évoluer dans sa forme optimale avec Sebastian Fuchs, son nouveau partenaire en 2013.

La paire n’a ainsi pu faire mieux qu’une 17e place, lors du premier Open de la saison à Fuzhou, et une place de quart de finaliste lors du Grand chelem de Shanghai. Enfin, lors du Grand chelem de Corrientes, en mai, le duo s’est contenté d’une décevante 25e place.

Alors que l’on pouvait croire que le pire était derrière eux, tous leurs espoirs de participer au Championnat du monde FIVB de beach volleyball se sont envolés lorsque Brink a dû déclarer forfait, en raison d’une douleur persistante à la cuisse. Et alors qu’il espérait fouler à nouveau le sable, il a dû renoncer à de nombreuses compétitions majeures.


Les deux nouveaux partenaires n’ont pas pu parfaire leur entente comme ils l’auraient souhaité en 2013, mais Brink soutient de façon catégorique que sa décision de quitter Fuchs et de s’associer avec Dollinger n’était pas uniquement motivée par l’absence de résultats.

« Nous avons tout de même terminé cinquièmes du Grand chelem de Shanghai », rappelle-t-il. « Il ne faut pas oublier qu’en dehors de Erdmann et Matysik, qui ont terminé troisièmes de la Coupe du monde, nous avons été l’équipe allemande masculine la plus performante en 2013. Ma décision résulte de l’addition de plusieurs facteurs ».

La décision de faire ensuite équipe avec Dollinger a également été mûrement réfléchie. « Disons que tout ne s’est pas fait du jour au lendemain », confie Brink. « J’ai contacté Armin et nous en avons discuté. Ensuite, tout s’est très vite enchaîné ».

Le champion olympique se prépare à présent pour la saison 2014 avec un regain de confiance et d’envie.

« Depuis la médaille d’or de 2012, j’ai réalisé que pour progresser et atteindre de nouveaux objectifs, l’esprit d’équipe est essentiel. Notre groupe comprend également trois entraîneurs et un psychologue. Je suis fier et je crois beaucoup en cette équipe. Armin s’est très vite intégré à l’équipe et est venu avec beaucoup d’exigences, ce qui nous a beaucoup apporté à tous ».

Brink est également plein d’admiration pour son nouveau partenaire : « Je ne pense pas que l’Allemagne ait déjà connu un contreur aussi talentueux à cet âge. Armin est pétri de qualités et incroyablement intelligent ».

Tous les supporters qui attendent avec impatience son retour sur les terrains peuvent être rassurés : l’amour du jeu, l’ambition et l’envie de jouer sont toujours intacts chez Brink. « Je continue à me battre pour revenir. J’ai hâte de fouler à nouveau le sable », dit-il.





 Language(s)
   English
   French
   Spanish
   Portuguese

Download highresolution

| More

LATEST HEADLINES

Latest news