Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
HEADLINES

L’Iran défend son titre avec succès au Championnat d’Asie de volleyball masculin

 
L’Iran couronné au 17e Championnat d’Asie masculin
Dubaï, Émirats arabes unis, le 6 octobre 2013 – Un public venu nombreux a crié, encouragé et tapé du pied pour aider l’Iran à s’imposer 3-0 (25-19, 25-22, 25-19) sur une jeune équipe de Corée. Les Iraniens remportent ainsi leur deuxième couronne de suite au Championnat d’Asie masculin de volleyball au Hamdan Sports Complex. Avec ce titre, l’Iran se qualifie aussi pour la Coupe des Grands Champions FIVB 2013 masculine qui aura lieu au Japon du 19 au 24 novembre.

"On ne va pas parler de la forme de l’équipe, ni des qualités de chacun dans divers domaines", avait déclaré le coach de l’Iran, Julio Velasco, la veille du match. "Le match contre la Corée du Sud sera un test de puissance à la fois mentale et physique, même si on dispose d’une excellente puissance de feu. Ils se sont qualifiés pour le Championnat du monde comme nous, donc ils font partie des quatre meilleures équipes du continent et des 15 meilleures au monde."

Agressifs en attaque, bien positionnés sur leurs contres à deux mains, protégés par le très fiable libéro A.V. Frahad Zarif et par l’excellent travail de récupération de tous les joueurs, les Iraniens ont dû batailler dur pour calmer les ardeurs des coriaces Coréens.

Poussés par leur public en folie, les Iraniens ont rapidement pris l’initiative. Ils menaient 8-6 au premier temps mort technique et avaient pris une avance de quatre points au deuxième. La défense coréenne, menée par ses petits joueurs à l’arrière qui étaient impénétrables lors des matchs précédents, fléchissait face à la puissance offensive des Iraniens. Ceux-ci marquaient trois points d’affilée pour mener 19-12, forçant les Coréens à demander un temps mort qui n’allait que repousser l’inévitable : l’Iran gagnait le premier set 25-19.

La vitesse, l’agilité et le rythme élevé des Coréens leur permettaient d’y croire à certains moments, mais la précision de l’unité iranienne en contre empêchait la Corée de concrétiser ses attaques.

Hamzeh Zarini, le n°7 iranien, envoyait un boulet de canon dans la moitié de terrain coréenne sur un service dans le deuxième acte et mettait le premier réceptionneur coréen dans une mauvaise posture pour permettre à l’Iran de refaire un retard de trois points et d'égaliser à 21-21. Les applaudissements du public, voué à la cause iranienne, se faisaient alors de plus en plus forts, du rarement vu dans un événement sportif aux E.-A.-U. L’Iran finissait par s’imposer 25-22.

Les jeunes Coréens ne parvenaient à répéter l’exploit des barrages où ils avaient pris un set à l’Iran, le seul concédé par les Iraniens lors de ces huit jours de tournoi aux Hamdan SC et Al Nasr Club. Vainqueur de la troisième manche 19-25, l’Iran raflait son deuxième titre de champion d’Asie de suite.

"La dernière fois, la victoire à Téhéran était belle, mais ce titre, acquis en dehors de nos terres, ici à Dubaï, a une place spéciale dans nos cœurs. Mon équipe a exploité tout son potentiel", s’est réjoui Julio Velasco, qui possède, chez lui en Argentine, une armoire remplie de trophées du Championnat du monde, Ligue mondiale et Coupe d’Europe des Nations.

Le coach coréen Park Kiwon, assis sur un fauteuil roulant et plâtré après s’être déchiré les ligaments alors qu’il essayait d’éviter un smash dévié sur le bord du terrain, samedi soir en demi-finale contre le Japon, a aidé ses garçons à rester dans le match en mettant en place plusieurs tactiques et en demandant des temps morts au moment opportun.

Malgré cela, les Coréens ont ressenti l’absence de Jeon Kwangin, blessé aux épaules lors du match marathon en cinq sets contre la Chine, samedi soir. Ce grand smasheur universel est en effet le fer de lance de l’équipe en attaque.

En début de soirée, la Chine, médaillé d’argent lors de la dernière édition, se contentera du bronze lors de ce 17e chapitre.

Les Chinois n’ont pas affiché leur "Grande muraille" défensive et les Japonais, plus rapides et plus énergiques, en ont profité en attaquant sur les côtés et en imposant un rythme effréné. Cependant, la Chine, vaincue en cinq sets en demi-finale, n’allait pas repartir sans récompense. Boostés par leur meilleur marqueur Zhong Weijun (24 points), ils battaient finalement le Japon 3-1 (25-18, 25-22, 22-25, 25-20) en 100 minutes de volleyball cohérent et passionnant.

L’Australie a pris la cinquième place avec un succès 3-1 (26-28, 25-14, 25-18, 26-24) sur la Thaïlande qui semblait s’effacer après pourtant des débuts prometteurs dans le tournoi. L’Inde a terminé 7e avec une victoire 3-2 (27-25, 23-25, 25-23, 21-25, 17-15) contre le Liban alors que Taipei chinois a battu le Kazakhstan 3-1 (25-23, 25-21, 17-25, 25-16) pour finir 9e. L'équipe des Émirats arabes unis, pays hôte, s’est incliné 1-3 face à l’Irak et termine 14e.

Résultats de dimanche

Sri Lanka - Ouzbékistan (15e-16e)  3-0 (25-19, 25-17, 25-20)
E.-A.-U. - Irak (13e-14e)  1-3 (19-25, 25-15, 23-25, 22-25)
Qatar - Bahreïn (11e-12e)  3-2 (19-25, 25-27, 25-23, 25-23, 15-12)
Kazakhstan - Taipei chinois (9e-10e)  1-3 (23-25, 21-25, 25-17, 16-25)
Liban - Inde (7e-8e)  2-3 (25-27, 25-23, 23-25, 25-21, 15-17)
Thaïlande - Australie (5e-6e)  1-3 (28-26, 14-25, 18-25, 24-26)
Japon - Chine (3e-4e)  1-3 (18-25, 22-25, 25-22, 20-25)
Iran - Corée (1er-2e)  3-0 (25-19, 25-22, 25-19)
 
Classement final
1.  Iran
2.  Corée
3.  Chine
4.  Japon
5.  Australie
6.  Thaïlande
7.  Inde
8.  Liban
9.  Taipei chinois
10. Kazakhstan
11. Qatar
12. Bahreïn
13. Irak
14. Émirats arabes unis
15. Sri Lanka
16. Ouzbékistan
17. Koweït
18. Myanmar
19. Sultanat d’Oman
20. Afghanistan
21. Arabie saoudite

Récompenses individuelles
Meilleur marqueur : ZHONG Weijun (Chine)
Meilleur attaquant : GHAFOUR Amir (Iran)
Meilleur contreur : MOUSAVI E. Seyed Mohammad (Iran)
Meilleur serveur : ZHONG Weijun (Chine)
Meilleur libéro : ZARIF A.V. Frahad (Iran)
Meilleur passeur : MAROUF L. Mir Saeid (Iran)
Meilleur joueur : MAROUF L. Mir Saeid (Iran)



 Language(s)
   English
   French
   Spanish

Download highresolution

| More

LATEST HEADLINES

Latest news