Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
HEADLINES

Pays-Bas, Ukraine et Bélarus terminent bien à Almere

 
Dimanche, la star néerlandaise Rob Bontje a honoré sa 300e sélection avec les Oranje lors de la victoire 3-0 des Pays-Bas contre la Roumanie comptant pour la dernière journée du deuxième tour de qualification pour le Championnat du monde
Almere, Pays-Bas, le 6 octobre 2013 – D'ores et déjà qualifiés pour le troisième et dernier tour de qualification pour le Championnat du monde FIVB de volleyball masculin, Pologne 2014 avant le début des rencontres du jour, Pays-Bas, Ukraine et Bélarus ont tenu à terminer sur une note positive au Topsport Centre d'Almere.

Les hôtes ont ainsi écarté la Roumanie en trois sets (25-18, 25-23, et 25-16) alors que l'Ukraine s'est facilement défaite d'Israël 3-0 (28-26, 25-11, 25-14). De son côté, la Suède a donné du fil à retordre au Bélarus qui s'est finalement imposé 3-2 (18-25, 16-25, 25-14, 27-25, 15-12) après avoir concédé les deux premiers sets.

Néerlandais, Ukrainiens et Biélorusses participeront donc au troisième tour de qualification qui se déroulera du 3 au 5 janvier 2014. Les sites et la composition des poules seront annoncés sous peu. Les éliminatoires compteront cinq tournois à poule unique comprenant quatre équipes. Les cinq vainqueurs de groupe ainsi que le meilleur deuxième valideront leur ticket pour le Championnat du monde organisé l'an prochain en Pologne.

Le Bélarus rentrait bien dans son dernier match de la compétition (7-4), mais la Suède, totalement décomplexée, profitait d'une attaque gagnante de Jakob Wijk Tegenrot pour passer en tête (15-14). Dominateurs par la suite, les Scandinaves s'adjugeaient le gain du premier set sur une réalisation signée Wijk Tegenrot (25-18). Les Biélorusses prenaient à nouveau les commandes à l'entame du deuxième acte (5-4), mais les Suédois étaient prompts à réagir (8-6 puis 18-12) et empochaient la deuxième manche 25-16. Le Bélarus se remobilisait et réduisait l'écart à deux sets à un (25-14) avant d'imposer son rythme dès l'entame de la quatrième manche. Les Suédois parvenaient en revanche à recoller à 22 partout et les deux formations se rendaient coup pour coup jusqu'à 25-25. Leurs adversaires faisaient alors preuve de sang froid pour inscrire les deux points suivants et s'offrir un set supplémentaire. Intraitables, les Biélorusses filaient vers la victoire et s'imposaient facilement 15-12 dans le tie-break pour terminer à la troisième place du tournoi. Le Suédois Fredrik Gustavsson a créé la sensation en inscrivant la bagatelle de 44 points tandis que Pavel Audochanka s'est montré le plus efficace côté biélorusse avec 20 réalisations.

Pour sa 300e sélection en équipe nationale, le Néerlandais Rob Bontje (photo) a participé à la victoire en trois sets des siens contre la Roumanie. Battus par l'Ukraine samedi, les Pays-Bas l'ont facilement emporté aujourd'hui devant les 800 spectateurs présents au Topsport Centre. À la traîne en début de rencontre, les locaux prenaient les devants à 20-18 puis inscrivaient cinq points de rang pour s'octroyer le premier set 25-18. Les Roumains se montraient à nouveau les plus réactifs à l'entame du deuxième acte (8-6), mais les Oranje enchaînaient quatre points consécutifs avant de creuser l'écart et mener 19-14. Bousculés par leurs adversaires, les hôtes parvenaient toutefois à s'imposer 25-23. Bien aidés par le pointu Robin Overbeeke – meilleur marqueur néerlandais avec 14 points – les Pays-Bas menaient les débats dans une troisième manche remportée 25-16 et s'assuraient la deuxième place.

Après sa victoire d'hier face aux locaux, l'Ukraine se montrait une fois encore à son avantage en écartant Israël 3-0 pour finir leader du tournoi. Très serrée, la première manche aurait pu voir les Israéliens s'imposer, mais Guy Ben Gal envoyait le ballon hors des limites du terrain et permettait à ses adversaires de s'imposer 28-26. Tout devenait ensuite beaucoup plus facile pour les Ukrainiens qui signaient un départ canon (14-6) dans la deuxième manche et gardait l'avantage tout au long d'un set facilement remporté 25-11. Même scénario lors du troisième acte avec une équipe d'Ukraine dominatrice d'entrée de jeu (7-3) et largement en tête au deuxième temps technique (16-11). Après la pause, les Slaves inscrivaient quatre points d'affilée avant qu'une attaque gagnante signée Ian Iereshschenko ne scelle le sort de la rencontre (25-14). Yuriy Tomyn a été le plus prolifique au filet avec 18 points, soit trois de mieux que son compatriote Iereshschenko (15). De son côté, Guy Ben Gal a offert 12 points en vain à Israël.




 Language(s)
   English
   French
   Spanish

Download highresolution

| More

LATEST HEADLINES

Latest news