Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
HEADLINES

Sawatzki, une femme qui en impose chez les garçons

 
Nina Sawatzki se sert de l’expérience de sa belle carrière pour diriger les jeunes Autrichiens
 Au Championnat d’Europe CEV cadet masculin, Nina Sawatzki sera dans une situation unique : elle sera la seule coach femme du tournoi.

Sawatzki a été chargée de mener l’équipe d’Autriche le plus loin possible et elle a déjà dépassé toutes les attentes rien qu’en qualifiant son équipe pour le tournoi de Laktasi, en Bosnie-Herzégovine. Si sa présence sur le bord du court est la bienvenue, elle a souvent porté à confusion.

"Je suis dans cette situation depuis cinq ans", explique Sawatzki. "Ça m’est arrivé plusieurs fois que, lors d’un match, un secrétaire vienne voir mon coach adjoint, qui est un homme, pour lui demander sa signature pensant qu’il est l’entraîneur principal.

"Le fait que je sois une femme et entraîneur principal pourrait poser problème aux garçons, mais j’ai débuté comme adjointe, donc c’est venu naturellement et tout s’est bien passé. Ce n’est pas un problème."

Et une chose est sûre, Sawatzki a beaucoup à enseigner à ses garçons. Joueuse, elle était passeuse de l’équipe d’URSS dans les années 1970. Sous son nom de jeune fille de Muradian, la native d’Arménie a remporté la médaille d’argent aux Jeux olympiques de Montréal 1976, le bronze au Championnat du monde FIVB 1978 et l’or au Championnat d’Europe. En club, elle a remporté le titre de championne d’URSS à deux reprises avec le Dinamo Moscou.

Dans les années 1980, elle partait pour l’Allemagne de l’Ouest où elle allait être à nouveau couronnée championne nationale et allait rencontrer son mari pour finalement s’y installer définitivement. Il y a cinq ans, elle acceptait une offre de l’Académie de volleyball de Vienne et grimpait les échelons jusqu’à son poste actuel.
 
Après avoir travaillé avec la Fédération autrichienne pendant plusieurs années, elle sait qu’elle peut de nouveau connaître la réussite, comme cette qualification pour le Championnat d’Europe cadet.

"Notre succès est la preuve du bon travail que nous accomplissons avec les Académies de volleyball de Vienne et de Graz. C’est la deuxième fois qu’on se qualifie pour la phase finale d’un Championnat d’Europe cadet masculin, avec moi à la tête de l’équipe. Et la troisième fois en tout. Le niveau n’arrête pas d’augmenter et les joueurs doivent sans cesse s’améliorer s’ils veulent être convoqués dans l’équipe.

"La famille du volleyball en Autriche est petite et tout le monde sait ce que nous faisons ici. De meilleures performances de notre part permettent également à notre Fédération d’accrocher les fonds dont nous avons besoin pour nos programmes."



 Language(s)
   English
   French
   Spanish
   Portuguese

Download highresolution

| More

LATEST HEADLINES

Latest news