Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
HEADLINES

Sept Thaïlandaises prêtes à faire des malheurs après leur première saison en Azerbaïdjan

 
Les Thaïlandaises espèrent faire encore mieux que la quatrième place acquise au Grande Prix mondial FIVB 2012
L’équipe féminine de Thaïlande espère profiter de l’expérience professionnelle glanée par plusieurs de ses meilleures joueuses au cours des six derniers mois pour continuer à grimper au classement du volleyball.

Les Thaïlandaises espèrent se servir du tournoi de matchs à quatre de Ningbo, en Chine, auquel elles ont été invitées pour peaufiner leur préparation pour le Grand Prix mondial FIVB de cette saison où elles affronteront des équipes de haut vol, comme Cuba, l’Italie, la Turquie et la Russie.

En 2012, la Thaïlande avait surpris le Japon, la Serbie, Cuba et la Chine pour terminer quatrième du Grand Prix mondial. Alors après avoir tapé dans l’œil de plusieurs entraîneurs, sept de ses meilleures joueuses sont parties évoluer en Super Ligue azérie. Aujourd’hui, la Thaïlande repose tous ses espoirs sur ces sept joueuses afin de réitérer les exploits de l’année dernière.

En octobre dernier, la capitaine de l’équipe nationale Wilavan Apinyapong, l’attaquante Onuma Sittirak, la passeuse Nootsara Tomkom, les contreuses Pleumjit Thinkaow et Amporn Hyapha, la joueuse complète Malika Kanthong et la libéro Wanna Buakaew ont signé des contrats d’un an avec la grande équipe d’Igtisadchi Baku.

Bien qu’elles ne soient pas parvenues à aider leur nouveau club à décrocher le titre de champion, elles viennent de passer une première saison formidable et ont terminé deuxièmes ex æquo derrière le tout-puissant Rabita Baku qui, avec 66 points, en comptait 14 de plus qu’Igtisadchi.

Par le passé, les Thaïlandaises ont été récompensées de leurs efforts en remportant des prix individuels. Nootsara a été élue Meilleure passeuse au Grand Prix mondial 2012, tandis qu’Onuma avait accroché le titre de Meilleure attaquante au Championnat féminin senior asiatique 2009 au Vietnam. Elle fut la première Thaïlandaise à recevoir cette récompense.

La Thaïlande continue donc d’accumuler une expérience précieuse dans ce qui promet être une année importante dans le développement de ce pays.



 Language(s)
   English
   French
   Spanish
   Portuguese

Download highresolution

| More

LATEST HEADLINES

Latest news