" /> La sélection américaine reçoit le Japon pour la première édition de Coupe de volleyball des États-Unis | FIVB - Headlines
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
HEADLINES

La sélection américaine reçoit le Japon pour la première édition de Coupe de volleyball des États-Unis

 
Les États-Unis recevront le Japon pour l’édition inaugurale de la Coupe de volleyball des États-Unis
Colorado Springs, États-Unis, le 8 mai 2013 – Cet été, la sélection féminine américaine de volleyball renouera avec une longue tradition de tournées opposant Japon et États-Unis, puisque les deux équipes prendront part à la toute première Coupe de volleyball des États-Unis avec trois matchs programmés dans le sud de la Californie en juillet.

La première rencontre se déroulera le 10 juillet à San Diego, sur le campus de l’université de San Diego et sera suivie d’une confrontation à Walter Pyramid, sur le campus de la Beach State University de Long Beach le 12 juillet. Le dernier match de cette Coupe de volleyball des États-Unis aura lieu le 13 juillet à la JSerra High School de San Juan Capistrano.

"La Coupe de volleyball des États-Unis est un événement fantastique  qui permet de resserrer les liens entre la sélection nationale et la sud de la Californie où nous sommes basés, tout en nous offrant la possibilité d’affronter l’une des meilleures équipes de la planète", expliquait Karch Kiraly, coach de la sélection féminine de volleyball des États-Unis.

"C’est un honneur que le Japon ait accepté de participer à cette première édition de la Coupe et de renouer avec une longue tradition de tournées mettant aux prises nos deux sélections aussi bien aux États-Unis qu’au Japon."

Les États-Unis occupent la première place du classement mondial de la Fédération internationale de volleyball (FIVB) tandis que le Japon se classe troisième.

En 2012, les Américaines concluaient la saison en remportant l’argent pour la deuxième fois d’affilée aux Jeux olympiques et faisait ainsi légèrement mieux que les Japonaises, troisièmes à Londres.

La Coupe de volleyball des États-Unis est une initiative nouvelle qui verra les meilleures nations de la planète volley affronter les sélections américaines masculine et féminine lors de tournées annuelles aux États-Unis. Ce type d’événement vise à renforcer l’intérêt des populations locales pour les équipes nationales et la ville d’Anaheim où s’entraînent les sélections.

Il est prévu que les équipes féminine et masculine jouent un match par an dans le sud de la Californie tandis que le second se déroulera dans un endroit différent du pays chaque année.

"Tout d’abord, je pense que c’est une excellente occasion pour nous de nous mesurer à des adversaires de classe mondiale, mais c’est d’autant plus spécial que ces matchs auront lieu au moins une fois par an du côté d’Anaheim, la ville où nous nous entraînons", affirmait la libéro Nicole Davis qui a pris part à deux olympiades avec les États-Unis.

"Anaheim nous a apporté beaucoup en termes de soutien et de ressources ces quatre dernières années et ces ressources nous ont donné un avantage important lors de la préparation des derniers JO et, désormais, des prochains Jeux. C’est super de pouvoir mettre en valeur la ville ainsi que les installations et de pouvoir montrer notre reconnaissance en faisant de notre mieux lors des compétitions. De la même façon, chaque fois que l’on peut enfiler le maillot des États-Unis et jouer devant un public nombreux, cela représente un bénéfice important pour le développement du sport dans notre pays. C’est une occasion spéciale pour nous de tisser des liens avec les amateurs de volleyball car nous ne pourrions pas le faire dans d’autres conditions."

"C’est exceptionnel de pouvoir préparer des tournois en affrontant des équipes de qualité", se réjouissait pour sa part Danielle Scott-Aruda, ancienne pensionnaire de l’Université d’État de Long Beach et membres de la sélection olympique américaine à cinq reprises.

"C’est fantastique et bien trop rare d’avoir la chance d’évoluer devant nos familles, nos amis et nos fans donc nous sommes véritablement enthousiastes. L’État de Long Beach a fait un travail exceptionnel lors de l’organisation du Tournoi de qualification olympique de la NORCECA en 2012. J’ai hâte de jouer à nouveau à Pyramid."

Les confrontations entre États-Unis et Japon ont débuté en 1983. Les sélections féminines des deux pays se sont affrontées à 211 reprises – un nombre d’oppositions record face à une sélection américaine – la plupart des tournées s’étant déroulées dans les années 1980 et 1990 aussi bien aux États-Unis qu’au Japon. Depuis 1983 les États-Unis se sont par ailleurs mesurés 148 fois à Cuba, la deuxième nation à compter le plus grand nombre de matchs face aux Américains.

La dernière réception des Nippones par les Américaines remonte au printemps 2000 avec des rencontres à Burleson (Texas) puis à Pueblo, Colorado Springs et Denver (Colorado). Le Japon avait remporté trois des quatre confrontations et trois matchs s’étaient décantés au bout de cinq sets. À Pueblo, lors de la deuxième opposition, le Japon s’était adjugé le match au terme d’une cinquième manche haletante conclue sur le score de 25-23 alors que les États-Unis décrochaient ensuite leur unique victoire en cinq sets également à Colorado Springs.

Depuis la dernière tournée de 2000, les États-Unis comptent un bilan de 13 victoires pour 7 défaites face aux Japonaises, la plupart des matchs s’étant déroulés au cours de tournois FIVB.

"Il y a toujours eu une rivalité féroce avec le Japon, bien connu pour son incroyable défense, son contrôle de balle précis et son total dévouement à l’équipe. Le Japon fait partie de ces équipes qui sont bien meilleures que la somme de leurs différents éléments", analysait Kiraly.

"Lors de nos dernières confrontations, le Japon a battu la sélection féminine dans la petite finale du Championnat du monde de volleyball en 2010 et nous a également empêchés de remporter notre première médaille d’or en Coupe du monde de la FIVB en 2011. Leur efficacité défensive, les efforts déployés et le fait qu’elles se connaissent très bien donnent lieu à des matchs d’exception."

La Coupe de volleyball des États-Unis servira de préparations aux deux équipes qui disputeront – au même titre que 18 autres nations – le Grand prix mondial FIVB du 2 août au 1er septembre dans différents pays. Les États-Unis ont remporté les trois dernières éditions de la compétition qui représente le point d’orgue de la saison féminine de volleyball.




 Language(s)
   English
   French
   Spanish

Download highresolution

| More

LATEST HEADLINES

Latest news