" /> Evergrande se qualifie pour le Championnat du monde des clubs féminin | FIVB - Headlines
Volleyball StoryChronological HighlightsBeach Volleyball OriginsRulesFundamentals
CompetitionsCalendarWorld RankingsOfficial RulesOfficial FormsVolleyball Story
CompetitionsPlayer BiosWorld RankingsRulesFormsBeach Volleyball OriginsRefereeing
Volleyball Cooperation Programme (VCP)Development CentresTechnical e-libraryTechnical Video EvaluationU-VolleyInternational CooperationMini/School VolleyballPark Volley
Contact l RSS RSS Facebook Twitter YouTube l Login
HEADLINES

Evergrande se qualifie pour le Championnat du monde des clubs féminin

 
Les Chinoises de Guangdong Evergrande remportent le titre au Championnat des clubs d’Asie
Dac Lac, Vietnam, le 5 mai 2013 – Guangdong Evergrande a confirmé sa suprématie dimanche lors du 14e Championnat des clubs d’Asie de volleyball féminin où la formation chinoise a pris le meilleur sur les Kazakhes de Zhetyssu en quatre sets.

Au terme d’une victoire spectaculaire 3-1 (25-18, 25-17, 23-25, 25-16), les joueuses emmenées par la légendaire coach Lang Ping ont conclu leur superbe parcours en s’offrant un premier sacre dans le tournoi.

Après une semaine de compétition, les vice-championnes de Chine ont validé leur ticket pour le Championnat du monde des clubs FIVB de volleyball féminin qui se disputera en octobre à Zurich, en Suisse.

La Chine domine largement les débats continentaux puisque sur les 14 éditions du Championnat des clubs d’Asie, les représentants de l’Empire du milieu ont atteint dix finales et raflé sept titres.

En 1999, lors de la première édition du tournoi à Ubon Ratchathani, en Thaïlande, les Chinoises de Shanghai Cable TV terminaient troisièmes. L'or atterrissait dans les mains des Coréennes de LG Caltex.

L’année suivante, Shanghai Cable TV revenait en force pour s’adjuger le titre à domicile, à Shaoxing, avant de doubler la mise en 2001.

Tianjin Bridgestone (2055, 2066, 2008 et 2012) et Guangdong Evergrande, tenant du titre, se partagent les cinq autres couronnes.

Finale

Les Chinoises avaient signé un sans-faute jusque-là dans la compétition en ne concédant pas le moindre set, mais Zhetyssu poussait Evergrande dans ses derniers retranchements et mettait fin à cette remarquable série.

Chinoises et Kazakhes luttaient à armes égales en termes de qualité technique et de taille, mais les recrues d’Evergrande allaient causer bien des problèmes à la défense de Zhetyssu, les titularisations de la Polonaise Katarzyna Ewa Skowronska Dolata et de l’Italienne Carolina Del Pilar s’avérant décisives.

Evergrande pouvait également compter sur le 1,95 m de Xu Yunli, les attaques puissantes de Zhou Yuan et la présence de la libéro Zhang Xian.

Les nombreux spectateurs du gymnase Buon Ma Thuot allaient profiter du spectacle exceptionnel proposé par les deux formations. Evergrande se montrait particulièrement offensif dès l’entame de la rencontre et tirait profit aussi bien de l’excellente mobilité offensive que des puissantes attaques de Del Pilar et Skowronska. Par ailleurs, les contres solides de Xu Yunli et Wang Ting permettaient aux Chinoises de prendre les deux premiers sets 25-18 et 25-17.

Zhetyssu signait un retour incroyable grâce aux attaques explosives d’Olga Soboleva et de Tatyana Pyurov qui parvenaient à trouver la faille dans la défense adverse pour arracher la troisième manche 25-23.

Mais Evergrande repartait de plus belle dans le quatrième set par de rapides attaques signées Xu Yunli tandis que, côté kazakh, Tatyana Pyurova répondait au moyen de contre-attaques précises et tranchantes.

Malgré leur détermination, les joueuses de Zhetyssu devaient s’incliner face à la supériorité d’Evergrande, vainqueur du quatrième set 25-16.

Les Chinoises célébraient leur victoire entre rires et larmes alors que joueuses et coach se congratulaient tout en immortalisant leur succès en photos.

"Dans le premier set, nous avons dû nous adapter au style de Zhetyssu ; l’équipe joue à l’européenne, un style auquel nous ne sommes pas habituées. C’était très serré et nous étions un peu fatiguées. D’habitude, nous sommes beaucoup plus détendues", analysait Lang Ping.

"Je pense que nous sommes bien revenues dans le troisième set, mais que nous avons commis trop d’erreurs pour espérer l’emporter. De manière générale, c’est un bon tournoi. Nous avons fait du bon travail. Dans la foulée, je rejoins la sélection chinoise. Il se pourrait que je la dirige lors du tournoi sur invitation qui se déroule en Chine entre quatre équipes (Chine, Cuba, Thaïlande et Porto Rico)."

Petite finale

Dans le match pour la troisième place, les Japonaises de PFU Blue Cats sont difficilement venues à bout de Bo Tong Gang (Corée du Nord) et trois sets haletants (25-17, 25-22, 25-22). Kawakami Mao a terminé meilleure marqueuse japonaise avec 22 points, suivie de près par Jong Jin Sim (21 points).

5e – 8e place

Les Vietnamiennes de Lienviet Postbank ont pris la cinquième place au terme d’une magnifique victoire sur le Taipei chinois (25-17, 25-22, 25-19). De leur côté, les championnes de Thaïlande d’Idea Khonkaen terminent à la septième après un match serré remporté face aux Iraniennes de Giti Pasand (25-22, 25-22, 26-24).

Récompenses individuelles :
Meilleure serveuse: Zhou Yuan (Guangdong Evergrande)
Meilleure attaquante : Zhou Yuan (Guangdong Evergrande)
Meilleure marqueuse : Jong Jin Sim (Bo Tong Gang)
Meilleure contreuse : Xu Yunli (Guangdong Evergrande)
Meilleure passeuse : Korina Ishimtseva (Zhetyssu)
Meilleure libéro : Zhang Xian (Guangdong Evergrande)
Meilleure joueuse : Xu Yunli (Guangdong Evergrande)

Classement final :
1. Guangdong Evergrande (Chine)
2. Zhetyssu (Kazakhstan)
3. PFU Blue Cats (Japon)
4. Bo Tong Gang (Corée du Nord)
5. Lienviet Postbank (Vietnam)
6. Taipei (Taipei chinois)
7. Idea Khonkaen (Thaïlande)
8. Giti Pasand (Iran)




 Language(s)
   English
   French
   Spanish

Download highresolution

| More

LATEST HEADLINES

Latest news